Blink-182

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Blink-182 » redirige ici. Pour l'album éponyme, voir Blink-182 (album).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blink.

Blink-182

Description de cette image, également commentée ci-après

De gauche à droite : Mark Hoppus, Tom DeLonge et Travis Barker

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Pop punk,skate punk
Années actives 1992-2005
Depuis 2009
Labels MCA Records
Geffen Records
Interscope Records
Site officiel www.blink182.com
Composition du groupe
Membres Mark Hoppus
Tom DeLonge
Travis Barker
Anciens membres Scott Raynor (1992-1998)

Blink-182 (stylisé sur les pochettes d'album en blink-182) est un groupe de pop punk américain formé en 1992 à Poway en Californie. Il est formé du chanteur et guitariste Tom DeLonge, du chanteur et bassiste Mark Hoppus et du batteur Travis Barker. Le groupe a sorti jusqu'à maintenant six albums studio.

Avec leur batteur d'origine, Scott Raynor, le groupe enregistre ses deux premiers albums en 1994 et 1997. Le second album, Dude Ranch, atteint un succès modéré et permet au groupe de se faire connaitre. Après le remplacement de Raynor par Barker à la batterie, Blink-182 sort son troisième album en 1999, Enema of the State. Le single All the Small Things extrait de cet album atteint alors la première place du Alternative Songs, le classement américain des chansons de rock alternatif les plus diffusées à la radio, et permet au groupe d'atteindre le succès. En 2001, le groupe connait son plus gros succès commercial avec son quatrième album, Take Off Your Pants and Jacket, qui se place à la première place des ventes d'albums aux États-Unis, au Canada et en Allemagne. Après leur cinquième album au titre éponyme blink-182, le groupe se sépare en 2005.

Les trois membres du groupe travaillent dès lors sur d'autres projets musicaux, dont Angels & Airwaves fondé par Tom DeLonge et +44 fondé par Mark Hoppus et Travis Barker. Le groupe annonce en 2009 sa reformation, et sort en 2011 son sixième album, Neighborhoods. En 2012, le groupe devient indépendant suite à sa séparation avec la maison de disques Interscope Records.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation et débuts du groupe (1992-1996)[modifier | modifier le code]

Après avoir été renvoyé de son école secondaire, Poway High School, pour avoir été surpris ivre lors d'une partie de basket-ball, Tom DeLonge, commence à se consacrer au punk (après avoir découvert The Descendents lors d'un séjour en camping) et à se passionner pour le skateboard. Il est alors placé dans une autre école où il fait la connaissance d'une certaine Anne Hoppus, petite amie d'un de ses proches, qui présente ce dernier à son frère Mark Hoppus[1], se disant qu'ils pourraient former un groupe ensemble. Rapidement, ils écrivent leur première chanson : Carousel.

Tom DeLonge fait alors appel à un ami, âgé de 14 ans, Scott Raynor pour devenir le batteur du groupe.

Le groupe enfin complet peut commencer à enchaîner des répétitions, à créer les premières chansons de leur répertoire. Le groupe va tout d'abord s'appeler Duck Tape, et prendre un canard pour mascotte. Puis très vite le groupe abandonne son nom et sa mascotte au profit d'un nom plus sérieux, Blink, et d'une autre mascotte, un lapin.

En mai 1993, Blink sort sa première démo, nommée Flyswatter, enregistrée dans la chambre du batteur du groupe. Cette démo, enregistrée avec un matériel simple impliquant un enregistrement de mauvaise qualité, s'est vendue à une cinquantaine d'exemplaires, d'après Mark Hoppus. La même année, le groupe sort une deuxième démo intitulée sobrement Demo #2, qui mêle nouvelles chansons et reprises de Flyswatter.

Après des débuts difficiles (pas de spectateurs, bannissement des bars et des cafés), le groupe réussit tout de même à jouer ses premiers spectacles dans quelques clubs de San Diego. Il décroche son premier contrat avec le label Kung Fu Records et enregistre une troisième démo : Buddha à la fin de cette même année 1993. Environ 1 500 copies de cette démo sont produites par Filter Records.

En 1995, le premier véritable album du groupe, Cheshire Cat, est commercialisé et devient rapidement l'album révélation du groupe. Produit par Grilled Cheese Records, l'album contient d'anciennes chansons apparues dans les trois premières démos du groupe.

Cette même année, et peu après la sortie de l'album, un groupe de pop irlandais également appelé Blink porte plainte, et le nom est donc changé en Blink-182[2]. D'après les rumeurs, 182 désigne le nombre de fois qu'Al Pacino prononce le mot Fuck (« putain ») dans le film Scarface[3]. En 1996, à une période où le style punk-rock devient en vogue, Blink-182 signe avec le label MCA qui devient plus tard Geffen Records.

Premiers succès et célébrité (1996-2002)[modifier | modifier le code]

Après un déménagement à Encinitas, toujours en Californie, Blink-182 enregistre en 1997 un deuxième album, Dude Ranch, produit par Mark Trombino. L'album, et en particulier les singles Josie et Dammit (Growing Up), remporte un grand succès commercial.

Le groupe connaît l'année suivante ses premières difficultés. Scott Raynor, pour qui le groupe n'est qu'un divertissement passager, rencontre de sérieux problèmes d'alcoolisme et est contraint de quitter le groupe pour entrer dans un centre de désintoxication. D'après d'autres sources, Scott Raynor abandonne simplement le groupe pour se concentrer sur ses études[4],[5]. Son départ, qui intervient pendant une tournée aux États-Unis, pousse Mark Hoppus et Tom Delonge à engager rapidement Travis Barker en remplacement pour la tournée. Malgré le souhait de Scott Raynor de revenir au sein du groupe, les deux leaders décident de conserver définitivement Travis Barker comme batteur du groupe.

Tom DeLonge en 2009.

En 1999, Enema of the State, leur troisième album, produit par Jerry Finn, remporte un tel succès qu'il propulse le groupe aux sommets des charts américains. Le groupe devient même très populaire dans l'industrie de la pop en général. L'album doit principalement son succès commercial aux chansons What's My Age Again?, Adam's Song et All the Small Things. Enema of the State s'est vendu en près de 16 millions de copies à travers le monde (dont 300 000 en France)[6]. Musicalement, ce troisième album est construit sur des mélodies classiques des groupes de cette époque (NOFX, Green Day, The Offspring…) en ayant toutefois pris soin de clarifier les sons et de simplifier les distorsions. Ce choix musical permet d'ouvrir le groupe à un plus large public mais est par la même occasion la source de nombreuses critiques de certains fans.

L'année suivante, en 2000, sort leur premier et unique album live The Mark, Tom, and Travis Show: The Enema Strikes Back. L'album contient les principaux succès des trois albums Cheshire Cat, Dude Ranch et Enema of the State ainsi qu'une chanson inédite enregistrée en studio : Man Overboard. L'album, tiré en édition limitée, est, depuis, devenu un collector particulièrement recherché. Pour parachever l'énorme succès de sa compilation, le trio californien participe à The Honda Civic Tour en 2001.

Le 12 juin 2001 paraît Take Off Your Pants and Jacket qui s'installe dans la continuité musicale et commerciale du groupe et se vend a plus de 8 millions d'exemplaires. Les premiers albums sont sortis en différentes versions incluant des bonus différents sur chaque version. Ces chansons, Fuck a Dog, Mother's Day et When You Fucked Grandpa sont considérées comme des chansons humoristiques sans grande valeur musicale. L'album contient toutefois des chansons plus sérieuses à l'instar de Time to Break Up, Don't Tell Me That It's Over et What Went Wrong.

Pour la sortie de cet album, une tournée européenne est organisée en hiver 2001 mais finalement annulée suite aux attentats du 11 septembre 2001. Repoussée en 2002, la tournée est finalement abandonnée quand surviennent des problèmes de dos pour Tom DeLonge.

Projets parallèles et retrouvailles (2002-2005)[modifier | modifier le code]

L'été 2002, Blink-182 et Green Day organisent conjointement le Pop Disaster Tour avec la participation de Jimmy Eat World, Saves The Day et Kut u up[7]. Durant cette tournée, à cause de ses douleurs récurrentes au dos, Tom DeLonge commence ses premières réalisations en solo.

Poussé par des réalisations finalement intéressantes et nombreuses, il s'associe à Barker, à la batterie, et à un ancien ami David Kennedy, à la guitare, pour former le projet Box Car Racer[8]. Ce n'est qu'après la sortie de l'album qu'ils se décident à engager un bassiste ; c'est Anthony Celestino qui est choisi. Le nom du projet provient du bombardier Bockscar, responsable du largage de la seconde bombe atomique à Nagasaki à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les deux singles extraits de l'album qui porte le nom du groupe sont I Feel So et There Is. L'enregistrement inclut également des invités comme Tim Armstrong (Rancid, Operation Ivy, Transplants), Jordan Pundik (New Found Glory) dans Cat Like Thief et Mark Hoppus dans Elevator.

La réalisation de ce projet est, selon Tom DeLonge, la raison principale de la séparation de Blink-182 en 2005.

Peu après Box Car Racer, Barker est invité à participer à un autre projet connu sous le nom de Transplants. Le groupe sort trois albums : Transplants en 2002, Haunted Cities en 2005, et In a war zone en 2013.

Après un an de repos, un album plus mature et réfléchi voit le jour le 18 novembre 2003. Conçu comme une méditation intérieure du déclin romantique (a self-meditation on romantic decay), l'album inclut quatre succès : Feeling This, I Miss You, Down et Always. Selon Travis Barker, ne pas nommer l'album est un moyen d'y symboliser le renouveau du groupe.

Les critiques fustigent un son trop emprunté aux groupes The Police ou U2, et ce malgré d'incessantes mises au point des membres du groupe qui y voient une influence plus forte du groupe The Cure, argument soutenu par l'apparition de Robert Smith dans le titre All of This. Néanmoins, les puristes du groupe peuvent y retrouver des sonorités plus habituelles à l'instar des titres Go ou Feeling This[9].

Vers la fin 2003, le groupe s'embarque pour la tournée Dollar Bill qui connait un grand succès notamment en raison des prix bas des places pour les concerts (1$). Trois ans après sa sortie, l'album s'est vendu à près de 10 millions de copies à travers le monde.

Séparation du groupe (2005-2009)[modifier | modifier le code]

C'est durant cette dernière tournée, et malgré cet album de la réconciliation, que la séparation du groupe devient de plus en plus évidente, la tension devenant trop pesante et les rancœurs entre Tom et Mark trop fortes. En outre, Tom commence à se lasser des tournées et souhaite se rapprocher de sa famille. La tension est telle que le dernier concert, organisé en hommage aux victimes du tremblement de terre de 2004 en Indonésie, est définitivement annulé. Après quelques tentatives de concerts et de tournées avortées en Californie sans Tom DeLonge, la séparation devient effective et officielle le 22 février 2005.

Mis à part Travis Barker, les membres du groupe sont, jusqu'en septembre de la même année, relativement discrets en commentaires et explications vis-à-vis de cette séparation. C'est ainsi que, pendant une longue période, il n'existe aucune raison officielle de leur séparation, tandis que les rumeurs de tension entre Mark et Tom sont sans cesse réfutées par le second. Cependant, dans une interview de Mark Hoppus donnée au site internet B182.com en septembre 2006, celui-ci met une nouvelle fois en cause Tom DeLonge et son mutisme nécessitant l'intervention de son manager pour expliquer la situation aux autres membres du groupe. Dans cette même interview, Mark va plus loin en déplorant la qualité du premier album de Angels and Airwaves, le nouveau groupe de Tom DeLonge, qu'il juge lent, répétitif et déjà-vu et affirmant que "Tom veut montrer qu'il est un artiste" et que "Tom sait mieux parler de bonne musique qu'en faire".

Suite à cette séparation, Geffen Records sort en octobre 2005 un album regroupant les meilleurs titres du groupe ainsi que quelques anciennes chansons qui n'avaient pas été éditées. L'album, Greatest Hits, a très vite atteint les sommets des ventes aux États-Unis.

Par la suite, chaque membre du groupe travaille sur un projet distinct. Tom DeLonge est avec le groupe Angels and Airwaves qui sort son premier album We Don't Need to Whisper le 23 mai 2006 et un second nommé I-Empire fin 2007. Travis Barker, quant à lui, travaille toujours avec Skinhead Rob malgré l'arrêt du groupe Transplants. Leur dernière collaboration aboutit à un nouveau projet dénommé Expensive Taste, projet qui intègre le rappeur Paul Wall. Travis Barker travaille également avec Avril Lavigne sur son dernier album The Best Damn Thing sorti en 2007. Mark Hoppus et Travis Barker continuent également de leur côté à travailler sur +44, groupe créé durant la dernière tournée européenne (qui fut également la dernière tournée du groupe) et plus précisément en Angleterre (+44 étant l'indice téléphonique pour appeler vers l'Angleterre quand on est à l'étranger), et qui sort son premier album When Your Heart Stops Beating le 14 novembre 2006.

Jerry Finn, considéré comme le plus grand producteur punk-rock des années 90 et connu pour avoir travaillé avec des groupes comme Green Day, The Offspring et Sum 41, décède d'une attaque cérébrale le 9 août 2008 à l'âge de 39 ans. Mark, Travis et Tom furent très affectés par sa mort car, bien que producteur, il était avant tout un grand ami[10],[11].

Le vendredi 19 septembre 2008, Travis Barker est grièvement blessé lors du crash d'un avion privé, en Caroline du Sud. Brulé au 3e degré sur une majeure partie du corps, il est admis en soins intensifs dans un service pour grands brûlés, il en ressort le 29 septembre et entre par la suite dans un hôpital de Los Angeles[12]. Quatre personnes, dont deux membres de l'équipage, ont été tuées dans cet accident.

Réunion du groupe (depuis 2009)[modifier | modifier le code]

Blink-182 lors de leur premier concert à Las Vegas le

Les trois membres du groupe se sont réunis le 8 février 2009 lors de la 51e édition des Grammy awards afin de décerner un prix. Lors du discours précédant la remise, le trio annonce la reformation de Blink-182: "We used to play music together, and we decided we're going to play music together again. Blink-182 is back!"[13]

Le 9 juin 2009, le groupe se produit en live dans le Jimmy Kimmel Show. Les morceaux Dammit, Josie, What's my age again?, Reckless Abandon, Don't Leave Me ainsi que Down, Feeling This et Dumpweed sont joués. Le groupe semble redevenu comme il l'était à ses débuts: de l'humour et du décalé. Ils ont aussi joué, au Daily Habbit, la chanson The Rock Show. À partir du 23 juillet et jusqu'en octobre, le groupe part en tournée au Canada et aux États-Unis pour une série de plus de quarante concerts avec comme invités Weezer, Fall Out Boy, Panic at the Disco et bien d'autres encore. La sortie d'une nouvelle chanson Up All Night est annoncée sur de multiples sites internet, Blink-182 annonce même qu'il compte la jouer lors de la tournée US & Canada à l'été 2009 mais l'idée est abandonnée, le groupe préférant que la chanson sorte des studios avant de la jouer en public. Concernant le nouvel album, Mark l'a confirmé dans une interview, les concerts ainsi que chaque projet des membres du groupe ne facilitent pas l'avancée de l'album. Il a rajouté que le groupe travaille en studio et que l'album n'est pas une priorité à l'heure actuelle. Ce dernier reste attendu pour au minimum 2010 mais il pourrait sortir à n'importe quel moment de cette nouvelle décennie, toujours d'après ses dires. Le groupe part pour une tournée européenne lors de l'été 2010, passant par le festival parisien Rock en Seine le 27 août, puis pour une nouvelle série de concerts aux États-Unis.

Début 2011, le groupe annonce une nouvelle tournée européenne qui débute mi-juin lors d'un festival en Allemagne.

En février 2011, Travis Barker annonce sur une vidéo postée sur le net par un fan que l'album sortirait à la fin de l'année 2011 ou en 2012[14]. Le même mois, dans une interview publiée par MTV, Travis confirme que la sortie de l'album est prévue pour l'été 2011, et précise que "tous les futurs morceaux présents dans cet album sont terminés et qu'ils ne changeront plus"[15].

Dans une interview donnée au magazine Rocksound, Tom DeLonge annonce de son côté que "l'album sort clairement cet été environ au même moment que la tournée britannique, et qu'il n'y aura pas de tournée si l'album n'est pas terminé"[16]. Après quoi le groupe annonce sur son site officiel que la tournée européenne prévue pour l'été 2011 est reportée à l'été suivant et que l'album devrait sortir avant la fin de l'année 2011[17]. Le 14 juillet 2011, Blink-182 dévoile enfin le titre Up All Night sur son site internet. Quelques jours plus tard, Mark Hoppus annonce que le prochain album a pour nom Neighborhoods et que sa sortie est prévue pour le 27 septembre 2011[18], la veille en Europe. L'album est disponible en version classique et en version deluxe (trois chansons inédites en plus). Le 4 août, Blink-182 dévoile un second nouveau titre Heart's All Gone. Le 26 août, le clip de Up All Night est diffusé pour la première fois sur le site officiel du groupe. Le 6 septembre, la chanson After Midnight est mise en ligne par le groupe californien[19].

En octobre 2012, le groupe annonce avoir quitté la maison de disques Interscope Records et par la même occasion devenir un groupe indépendant[20]. Blink-182 sortira le 18 décembre 2012 un maxi intitulé Dogs Eating Dogs, enregistré dans un studio de Los Angeles et vendu en trois packs sur leur site officiel, le premier single étant Boxing Day[réf. nécessaire].

Début décembre 2013, suite à l'annonce des têtes d'affiche pour les Reading and Leeds Festivals 2014 dont fait partie Blink-182, Mark Hoppus déclare que le groupe s'y produira avec les chansons de l'album publié avant l'événement d'août[21].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Ancien membre[modifier | modifier le code]

Évolution de la formation[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Lettres sur les pochettes[modifier | modifier le code]

Des lettres sur les pochettes des enregistrements et les premières lettres des titres des albums et démos du groupe forment la suite des lettres de l'alphabet. On remarque l'enchaînement suivant : un énorme A apparaît sur la pochette de la démo Flyswatter, puis les albums Buddha, Cheshire Cat, Dude Ranch et Enema of the State commencent respectivement par les lettres B, C, D et E. Sur la pochette de l'album live The Mark, Tom, and Travis Show, on retrouve un F sur la grosse caisse de la batterie de Travis Barker représentant le logo de sa marque vestimentaire Famous Stars And Straps, puis une veste porte la lettre G sur la pochette de Take Off Your Pants and Jacket. Les lettres H et I sont plus confuses. Elles pourraient être cachées sur l'album blink-182 sur la graphie du nom du groupe derrière le b et le i et par conséquent se retrouver sur la compilation Greatest Hits qui reprend la même graphie, ou alors le H est soit formé par les deux traits de couleurs de l'album ou soit par l’œil droit du smiley, le I se retrouvant uniquement dans le mot Hits. Malgré ces éléments peu évidents qui semblent aller à l'encontre d'une série de lettre, un tag représentant un J est visible sur un immeuble de la pochette de Neighborhoods, et sur le maxi Dogs Eating Dogs, le K de blink est écrit dans une graphie différente qui le fait ressortir des autres lettres.

Interrogés à ce sujet, les membres du groupe ont affirmé qu'il s'agissait d'un hasard. Cependant, si au début ce fut probablement par hasard qu’apparaît cet enchaînement de lettres, d'autant plus que la démo Demo #2, sorti entre Flyswatter et Buddha, et le maxi They Came to Conquer... Uranus, sorti entre Cheshire Cat et Dude Ranch ne participent pas à cette série de lettres, par la suite, le groupe s'amuse à placer des lettres sur ses pochettes d'albums pour continuer cet easter egg[22],[23].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liste des récompenses de Blink-182
Cérémonie Récompense Année Album/chanson
Drapeau : Europe MTV Europe Music Awards Révélation de l'année 2000
2001
Drapeau : États-Unis Teen Choice Awards Choix du groupe de rock 2000
Meilleur groupe de rock 2001
Choix de la chanson d'amour 2004 I Miss You
Drapeau : États-Unis Kids' Choice Awards Groupe préféré 2001
Drapeau : États-Unis MTV Video Music Awards Meilleure vidéo de groupe 2000 All the Small Things

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.amazon.com/reader/0743422074/177-7457125-3804437?_encoding=UTF8&ref_=sib_dp_pt#reader-link
  2. http://www.allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=11:09frxqlhldje~T1
  3. http://www.urbandictionary.com/define.php?term=182
  4. http://www.atomik.free.fr/blink182/blnkscot.htm
  5. http://www.crogalski.com/interviews/scotttext.html
  6. Arnaud de Vaubicourt, « Chronique de Enema Of The State », sur www.music-story.com (consulté le 11 janvier 2011)
  7. http://www.mtv.com/news/articles/1453486/20020418/blink_182.jhtml
  8. http://www.mtv.com/news/articles/1454097/20020520/box_car_racer.jhtml
  9. http://www.mtv.com/news/articles/1479757/20031014/story.jhtml
  10. Chris Harris, « Blink-182, AFI Producer Jerry Finn Dead At 39 », sur www.mtv.com, MTV News,‎ 2008 (consulté le 10 janvier 2011)
  11. « Le réalisateur de Blink-182 Jerry Finn rend l'âme à 39 ans », sur www.showbizz.net,‎ 2008 (consulté le 10 janvier 2011)
  12. « Travis Barker, l'ex-batteur de Blink-182, blessé grièvement dans un accident d'avion », sur www.showbizz.net,‎ 2008 (consulté le 10 janvier 2011)
  13. http://www.mtv.com/news/articles/1604564/20090208/blink_182.jhtml
  14. "l'album sortira à la fin de l'année 2011 ou en 2012" selon Travis Barker
  15. MTV News Travis Barker 16 février 2011 "l'album sort cet été"
  16. interview Rocksound Tom Delonge "pas de tournée cet été si l'album n'est pas sorti"
  17. tournée européenne 2011 repoussée à 2012
  18. (en) Nouvel album de blink-182 prévu pour le 27 septembre 2011 mtv.com, 18 juillet 2011
  19. Blink-182 : After Midnight en ligne
  20. (en) Exclusive: Blink-182 Talk Split With Interscope Records, mtv.com, 24 octobre 2012.
  21. (en) « Blink-182 to release new album ahead of Reading and Leeds Festival headline appearance », sur nme.com (consulté le 5 décembre 2013)
  22. « blink-182 : le mystère des lettres des pochettes d’albums », sur avaorigins.fr
  23. « Blink 182 Alphabet Theory », sur iamgaryhampton.wordpress.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence. Ceux qui ont été utilisés pour la rédaction de l'article sont indiqués par le symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article.

  • (en) Anne Hoppus, Tales from Beneath Your Mom, Pocket Books/MTV Books,‎ 2001, 105 p. (ISBN 0-7434-2207-4)
  • (en) Joe Shooman, The Bands, the Breakdown and the Return, Independent Music Press,‎ 2010, 204 p. (ISBN 978-1-906191-10-8)
  • Sébastien Paquet, Blink-182 de A à Z, Editions L'Express,‎ 2005, 117 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]