Blur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blur (homonymie).

Blur

Description de cette image, également commentée ci-après

Blur en concert en juillet 2013

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock alternatif, britpop, pop rock
Années actives De 1989 à 2003
Depuis 2009
Labels Food
SBK
Parlophone
EMI
Site officiel www.blur.co.uk/
Composition du groupe
Membres Damon Albarn
Alex James
Dave Rowntree
Graham Coxon

Blur est un groupe de rock anglais formé en 1989 à Londres. Il est composé du chanteur Damon Albarn, également présent dans les groupes Gorillaz et The Good, the Bad and the Queen, du guitariste Graham Coxon, du bassiste Alex James et du batteur Dave Rowntree. Groupe emblématique de la britpop des années 1990, il est connu grâce à des titres comme Song 2 ou Girls and Boys mais également à cause de sa rivalité avec Oasis.

Le dernier album de Blur date de 2003. Bien qu'encore en activité, son avenir est aujourd'hui incertain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Damon Albarn a rencontré Graham Coxon à Colchester, Essex, Angleterre, à la Stanway Comprehensive School, alors qu'ils n'étaient âgés que de quinze ans. Ils ne se sont plus quittés depuis. Graham a rencontré Alex James, un étudiant en français originaire de Bournemouth, dans un bar à Londres. Les trois décident en 1989 de former un groupe nommé Seymour avec Dave Rowntree, un batteur originaire de Colchester. Seymour, dont le nom évoque un personnage d'un roman de J. D. Salinger, se distingue par son énergie dégagée sur scène, et se fait découvrir par Andy Ross, directeur des disques Food. Celui-ci voudrait signer avec le groupe mais à la condition expresse de changer de nom. Albarn soumet Blur (flou, brouillard en anglais), qui fait dire à Ross que le nom fait "arty" sans être trop obscur[1]. Blur sort un premier single, She's So High, enregistré en juillet 1990, et qui atteint péniblement le 48e rang des charts anglais. Le second single, There's No Other Way, sorti en janvier 1991 rencontre un succès plus probant, atteignant la 8e place en Angleterre. Le premier album, Leisure, produit par Stephen Street sort à la fin de l'été 1991, et bien qu'il atteigne la 7e place dans les charts britanniques, n'attire pas les éloges de la presse spécialisée[2].

Blur et les années brit pop[modifier | modifier le code]

En 1992, Blur cherche à se réinventer et sort un single, Popscene, qui, s'il n'atteint que la 32e place des charts anglais, sera un des points tournants de leur carrière. En effet, c'est le début de la Britpop, et Modern Life Is Rubbish, que le groupe sort en mai 1993, deviendra l'un des albums symboles de ce nouveau courant musical. Dans cet album, Blur revient aux fondamentaux et cite les Kinks, et David Bowie comme les sources de leurs inspirations. L'album atteint la 15e place en Angleterre, et les singles qui en sont tirés (For Tomorrow, Chemical World et Sunday Sunday) n'auront que des succès relatifs.

La reconnaissance du public viendra avec Parklife: sorti en 1994, le troisième album du groupe atteint de suite la première place des charts anglais et reste près de 90 semaines dans le classement[3]. Le premier single, Girls & Boys, qui atteindra le top 5 en Angleterre, est un hit inspiré, qui dépeint sans concession les mœurs des banlieusards londoniens.

En 1995, The Great Escape se trouve au cœur d'une guerre cinglante avec Oasis, qui rappellent la grande rivalité entre les Beatles et The Rolling Stones orchestrée par les médias dans les années 1960, et où les rivaux se battent à coup de déclarations de plus en plus sulfureuses dans la presse. Dans cette lutte fratricide, Blur gagne la bataille du single, Country House gagnant d'une courte tête face au Roll With It d'Oasis, mais perd la guerre de l'album, étant largement dépassé par (What's the Story) Morning Glory?[4].

La rupture[modifier | modifier le code]

En 1997, Blur rompt avec la Britpop en sortant un album éponyme qui atteindra la 1re place des charts dès sa parution. Mais par une musique plus expérimentale, Blur déconcerte les fans de la première heure, et perd sa première place très rapidement. Les singles qui en sont extraits connurent une fortune différente, comme Song 2 qui atteignit le top 10 dans les charts américains et passe pour être une des chansons les plus connues du groupe.

Blur au festival de Roskilde (Danemark) en 1999

En 1999, 13 continue de transformer Blur, qui, pour la circonstance, a changé de producteur en remplaçant Stephen Street par le très polyvalent William Orbit. Si l'on écoute successivement Bang et Caramel, on peut comprendre ce fantastique renouveau de Blur à qui il aura fallu dix ans pour explorer avec brio plusieurs genres de musique et ce à différents niveaux. On peut donc dire que Blur a su constamment se renouveler, tout en restant fidèle à son public et à ses fans. 13 ne compte que trois singles: Tender, Coffee & TV (chanté et écrit par Graham), et No Distance Left To Run. Et même si Blur a arrêté les tournées « interminables », Damon, Graham, Alex et Dave continuent les concerts, ce qui leur a d'ailleurs valu un « Q Award » pour « Best Live Act in the World ».

Très concerné par l'image, Blur a toujours accordé beaucoup d'importance à l'aspect visuel de son œuvre. Le caractère expérimental du groupe l'a incité à collaborer avec des artistes tels que Damien Hirst, Tomas Vinterburg, Sophie Muller ou Julian Opie, dont les portraits des musiciens ont illustré Blur: The Best of en 2000.

Tous les membres du groupe ont également pu s'exprimer via d'autres projets : Alex est redevenu une pop star avec Fat Les tandis que Dave s'est consacré à l'animation sur ordinateur. Ils sont également devenus pilotes et soutiennent le projet British Unmanned Probe. Quant à Damon, il a publié « Mali Music », en collaboration avec des musiciens africains, et connu une nouvelle fois le succès avec le groupe virtuel Gorillaz. Quant au guitariste Graham Coxon, il a préféré continuer sa carrière de son côté et former son groupe où il peut chanter tout à son aise.

En 2003, les musiciens ont hâte de tester leur nouvelle configuration (le groupe sera augmenté d'un saxophoniste, d'un percussionniste, de choriste et d'autres surprises). Résultat ? Think Tank, septième album et premier en trio, Graham s'étant fermement séparé du reste de la bande à cause de problèmes d'alcool qui généreraient des tensions toujours plus vives. Cet album s'impose comme le plus groovy de la carrière du groupe, caractérisé par un éclectisme de rythmes, de textures et de mélodies. En 2007, Damon Albarn s'implique dans la création d'un nouveau projet : The Good, the Bad and the Queen.

Retour sur scène triomphal[modifier | modifier le code]

Damon Albarn au chant et Graham Coxon à la guitare en 2009.

Le groupe au complet a annoncé sa reformation lors d'une conférence de presse le 9 décembre 2008. Le 13 juin 2009, Blur a fait sa première réapparition publique lors d'un concert de deux heures au East Anglian Railway Museum de Colchester, le même endroit où ils s'étaient produits 20 ans plus tôt sous le nom de Seymour lors d'une fête d'anniversaire. Ils ont également fait part de leur participation au festival de Glastonbury 2009 en tant que tête d'affiche, et à un concert à Hyde Park le 3 juillet 2009, pour le plus gros concert (hors festival) du groupe, qui fêtera son 20e anniversaire cette même année. Le groupe a annoncé une date supplémentaire pour cet événement, le 2 juillet 2009, du fait que la première affichait "complet" le jour même de la mise en vente des places. Plusieurs autres dates en Angleterre seraient prévues. Une unique date en France, au Festival des Nuits de Fourvière, le 5 juillet a aussi été annoncée par le groupe[5]. Pour cette unique date dans l'hexagone toutes les places ont été vendues en moins d'une heure et demie. Cette mini-tournée s'est avérée triomphale, avec un public enthousiaste, heureux de pouvoir voir le groupe au complet sur scène. Albarn et ses comparses ont, à chaque date, joué l'essentiel de leurs tubes ainsi que plusieurs autres chansons de leur répertoire, portant ainsi la set-list à plus d'une vingtaine de morceaux (environ 2h15 de concert). Suite à cette tournée, le concert enregistré à Hyde Park a fait l'objet d'un album, All the People: Live at Hyde Park, album vendu uniquement le soir du concert pour 15 £ et sur internet (sous forme de téléchargement), cette fois au prix de 10 £. Fin 2009, l'album a finalement été commercialisé en magasin. Le DVD du Live in Hyde Park est sorti le 15 février 2010, accompagnant un film-documentaire leur est consacré. Il retrace leur histoire, les concerts de cet été, le tout agrémenté d'images d'archives inédites. Il s'appelle No Distance Left To Run[6] . L'autre groupe de Damon Albarn, Gorillaz sort un nouvel opus intitulé Plastic Beach, avec de nombreux artistes invités tels que Snoop Dogg ou Lou Reed[7].

Le 9 avril 2010, un titre inédit est annoncé par la presse britannique[8]. La sortie du single est prévue le 17 avril 2010, à l'occasion du Record Store Day, manifestation destinée à soutenir les disquaires indépendants, sous la forme d'un vinyle dont l'édition est limitée à 1000 copies. La décision est finalement prise de rendre le titre, "Fool's Day", à disposition gratuitement sur le site officiel du groupe de manière à éviter que les fans obtiennent une version illégale qui serait de moins bonne qualité.

2012, un nouvel album ? ou pas[modifier | modifier le code]

En février, alors que le groupe est destiné à recevoir plusieurs récompenses musicales aux « Brit Awards 2012 », Graham annonce officiellement que le groupe s'attelle à un nouvel opus ; « 2009 fut comme une thérapie de groupe [...], nous avons finalement réalisé tout ce que nous avions encore en commun et que nous étions encore une bande de potes, et de frères. [...] Même si les choses ne se passeront pas comme prévues, Blur poursuivra son chemin, [...] (car) nous aimons encore jouer ensemble »[9]. Cette déclaration est cependant contrebalancée quelques mois plus tard par Damon qui annonce lui rien de moins qu'une séparation imminente.

Blur n'en reste pas moins très actif, sortant successivement en juillet le double single Under the Westway/The Puritan, puis la luxueuse box set Blur 21 qui contient la quasi-totalité du matériel sonore enregistré par le groupe au cours de sa carrière. Un concert donné à Hyde Park à Londres le 12 août pour la clôture des Jeux olympiques de Londres en compagnie des Specials et de New Order confirme sa vitalité.

L'agenda de ses membres semble cependant dominé par leurs projets annexes. Flouté par les nombreuses déclarations contradictoires des uns et des autres qui sont aujourd'hui une de leurs marques de fabrique, personne ne sait de quoi l'avenir de Blur sera fait.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

La chanson Song 2 est la chanson d'introduction du jeu FIFA 98 - Road to the World Cup, sorti sur PC, Saturn et PlayStation.

Après une apparition dans Rock Band, Guitar Hero 5 et Rocksmith avec Song 2, Blur continue d'être comme d'autres, dans les jeux musicaux. Ainsi ils apparaissent dans Lego Rock Band avec Song 2. Toujours dans les jeux musicaux, Girls & Boys est dans le jeu de danse Just Dance, sur Wii.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Blur.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Brit Awards
  • Meilleur groupe britannique 1995
  • Meilleur album britannique 1995 : Parklife
  • Meilleur single britannique 1995 : Parklife
  • Meilleur clip britannique 1995 : Parklife
  • Meilleure bande originale de film 1997 : Trainspotting
  • Contribution remarquable à la musique 2012 [10]
NME Brat Awards
  • Meilleur groupe 1995
  • Meilleur album 1995 : Parklife
  • Meilleur clip 1995 : Parklife
  • Meilleur concert 1995
NME Premier Awards
  • Meilleur groupe 2000
  • Meilleur single 2000 : Tender
  • Meilleur clip 2000 : Coffee & TV
Q Awards
Smash Hits Awards
  • Meilleur groupe 1994
  • Meilleur album 1994 : Parklife
Ivor Novello Awards
  • Meilleurs auteurs 1996
MTV Europe Music Awards
  • Meilleur clip 1999 : Coffee & TV
Music Week Cad Awards
  • Meilleur clip Pop 2000 : Coffee & TV
British Animation Awards
  • Meilleur clip 2004 : Good Song
FOCAL Awards
  • Meilleure promo vidéo 2004 : Out of Time
Gaffa Awards
  • Meilleur groupe international 2003
  • Meilleur chanteur international 2003 : Damon Albarn
South Bank Show Awards

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]