Kings of Leon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kings of Leon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Kings of Leon au Festival international de Benicàssim (2007).

Informations générales
Pays d'origine Nashville Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Garage rock, rock alternatif, rock sudiste
Années actives Depuis 1999
Labels Sony Music, RCA, Columbia
Site officiel www.kingsofleon.com
Composition du groupe
Membres Nathan Followill
Caleb Followill
Jared Followill
Matthew Followill

Kings of Leon est un groupe américain de rock alternatif formé en 1999 à Nashville, dans le Tennessee. Composé de trois frères et d'un cousin, le nom du groupe provient du père et du grand-père de Nathan, Caleb et Jared, appelés tous deux Leon. Le pays du Léon a par ailleurs effectivement été un royaume au Moyen Âge.

Ils sont considérés comme le pendant sudiste des Strokes, proposant un mélange de rock sudiste, garage rock, post-punk, country et de blues.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les frères passent une grande partie de leur jeunesse à voyager dans le sud des États-Unis avec leur père, un prêcheur de l’Église pentecôtiste unie, et leur mère qui leur fait cours quand ils ne peuvent aller à l’école. Ils sont constamment sur la route.

Leurs parents divorcent en 1997, leur père démissionne de l'Église pentecôtiste unie, et après des boulots variés, les frères déménagent pour Nashville en 1998. Ils forment un groupe en 2000 avec leur cousin Matthew. Leur musique est influencée par leur culture religieuse, la scène de Nashville et leurs racines du sud. (Jared et Caleb sont nés dans le Tennessee ; Nathan et Matthew en Oklahoma).

Ils démarrent avec un EP, Holy Roller Novocaine qui sort en février 2003. Au mois d'août sort leur premier album, Youth and Young Manhood, qui contient quatre chansons de l'EP. On y retrouve, l’érotique Molly's Chambers (qui se classe 23e des charts anglais) et la très soul California Waiting. Ils atteignent une relative célébrité, surtout aux États-Unis, en étant choisis par des groupes populaires comme The Strokes ou U2 pour les accompagner dans leurs tournées. En France l'album devient disque du mois pour Rock & Folk.

Leur second album Aha Shake Heartbreak sort au Royaume-Uni en octobre 2004 et est applaudi pour son mélange entre garage rock et Southern swagger. The Bucket, 4 Kicks et King of the Rodeo sortent en singles. Il sort le 22 février 2005 aux États-Unis. The Bucket se classe même 16e des charts anglais. L'album n'atteint que la 95e place en France. Ils tournent avec Bob Dylan en 2005 et Pearl Jam en 2006.

En avril 2007, ils sortent leur troisième album Because of the Times, avec les singles On Call, Charmer et Fans. L'album se classe directement premier des ventes en Grande-Bretagne et en Irlande (88e en France[1]). Une unique date complète au Bataclan de Paris au mois de juin marque leur retour en France où ils n'étaient plus venus depuis les Vieilles Charrues et le Festival des Inrockuptibles 2004. Au mois d'aout 2007, ils reviennent en France au festival Rock en Seine en tête d'affiche. Puis ils passent au Zénith de Paris en juillet 2008, en étant tête d'affiche de nombreux festival européens (Summercase, Rock Werchter, Glastonbury).

Le quatrième album Only by the Night est sorti en septembre 2008 dans lequel on retrouve les titres Sex On Fire, Crawl et Use Somebody. Cet album fut le troisième album le plus vendu en 2008 en Grande Bretagne, le premier en Australie. Ils gagnent deux Brit Awards (groupe et album international), et un Grammy Awards.

Les Kings of Leon sont nommés dans la catégorie du Meilleur Groupe pour les MTV Europe Music Awards 2009[2], qui ont lieu le 5 novembre à Berlin.

Le groupe remporte en 2010 deux Grammy Awards (Meilleure Chanson Rock et Meilleur Enregistrement de l'Année).

En 2011, un documentaire consacré à Kings of Leon sera dévoilé dans le cadre du Tribeca Film Festival de New York. Intitulé Talihina Sky: The Story of Kings of Leon, référence à la chanson du même nom présent sur l’album Youth and Young Manhood, ce documentaire réalisé par Stephen C. Mitchell rend compte de l’intégralité de la carrière du groupe américain. Une sortie en DVD est prévue mais aucune date n'a été citée.

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Kings of Leon: Live At The O2 London, England

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Holy Roller Novocaine
  • 2003 : What I Saw
  • 2006 : Day Old Belgian Blues

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Talihina Sky: The Story of Kings of Leon (2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]