Faces (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faces.

Faces

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Rod Stewart et Ron Wood sur scène en 1975.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical rock, blues rock
Années actives 1969-1975
depuis 2010
Labels Warner Bros.
Mercury
Site officiel the-faces.com
Composition du groupe
Membres Kenney Jones
Ian McLagan
Ron Wood
Glen Matlock
Mick Hucknall
Anciens membres Ronnie Lane
Rod Stewart
Tetsu Yamauchi

Faces ou The Faces est un groupe de rock britannique du début des années 1970, composé d'anciens membres des groupes Small Faces et The Jeff Beck Group.

Membres[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Le chanteur et guitariste Steve Marriott quitte les Small Faces au début de l'année 1969. Les trois membres restants du groupe, Ronnie Lane, Ian McLagan et Kenney Jones, sont dans une période d'incertitude jusqu'à ce que Jones présente aux autres deux valeurs montantes de la scène londonienne : Rod Stewart et Ron Wood, qui viennent de claquer la porte du Jeff Beck Group. Les cinq musiciens baptisent leur nouveau groupe « Faces », bien que leur label, Warner Bros. Records, eût préféré les voir conserver le nom de « Small Faces ».

Le premier album des Faces, First Step, sort en mars 1970. Un unique single, Flying, en est extrait. Le groupe commence à tourner aux États-Unis, où il reçoit un accueil mitigé. Les musiciens avouent abuser de breuvages alcooliques pour surmonter le manque d'enthousiasme du public. Finalement, la bonne réputation que leur fait la presse finit par les précéder et les concerts commencent à se jouer à guichet fermé, bien aidés par la popularité grandissante de Rod Stewart qui mène en parallèle une carrière solo.

Succès[modifier | modifier le code]

Le second album du groupe, Long Player, paraît au début de l'année 1971 ; Had Me a Real Good Time sort en single. Il précède de quelques mois l'album solo de Rod Stewart Every Picture Tells a Story, succès instantané qui se classe no 1 des deux côtés de l'Atlantique. Les Faces profitent des retombées commerciales de la carrière solo de leur chanteur et produisent l'année d'après avec Glyn Johns A Nod Is As Good As a Wink... to a Blind Horse, dont est extrait leur principal hit Stay with Me.

Chaque concert est maintenant un triomphe, le public composé de fans suit les Faces. À contrario, la presse qui encensait le groupe auparavant brûle maintenant dans ses colonnes chacune de leurs prestations. Qu'importe, le succès va grandissant et le quatrième album des Faces, Ooh La La, sort en 1973 à grand renfort de spots publicitaires. L'album se vend énormément et se classe rapidement no 1 des ventes au Royaume-Uni.

Séparation[modifier | modifier le code]

Cependant, Ronnie Lane sent que Rod Stewart s'approprie peu à peu le groupe, au détriment des autres musiciens : il regrette notamment de ne pas avoir davantage l'occasion de chanter les titres qu'il compose. Il quitte le groupe en 1973 pour fonder Slim Chance. Pour le remplacer, Rod Stewart fait appel au bassiste japonais Tetsu Yamauchi, ex-Free. Le groupe enchaîne alors concert sur concert, mais l'album live Coast to Coast: Overture and Beginners, paru en 1974, est sévèrement critiqué.

Les Faces enregistrent encore quelques titres ensemble, mais la flamme n'y est plus. Ron Wood part tourner avec les Rolling Stones en 1975, et le groupe se sépare en décembre de la même année.

Réunions[modifier | modifier le code]

En 1986, les Faces sont réunis sur scène lors du rappel d'un concert de Rod Stewart au stade de Wembley. Victime d'une sclérose en plaques, Ronnie Lane se contente de chanter dans son fauteuil roulant, la basse étant tenue pour l'occasion par Bill Wyman. Le groupe se retrouve à nouveau à la cérémonie des Brit Awards 1993, sans Ronnie Lane, qui meurt en 1997.

En 2009, McLagan, Jones et Wood participent sous le nom de Faces à un concert de charité pour le Performing Rights Society's Music Members' Benevolent Fund. Bill Wyman assure à nouveau la basse, tandis que plusieurs chanteurs se relaient pour remplacer Rod Stewart. Le groupe se réunit officiellement l'année suivante avec Mick Hucknall au chant et Glen Matlock à la basse.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums en concert[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Rod Stewart and the Faces
  • 1976 : Snakes and Ladders / The Best of Faces
  • 1977 : Best of Faces
  • 1999 : Good Boys... When They're Asleep
  • 2004 : Five Guys Walk into a Bar...
  • 2009 : The Best of Faces

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Flying
  • 1971 : Had Me a Real Good Time
  • 1971 : Maybe I'm Amazed
  • 1971 : Stay with Me
  • 1971 : (I Know) I'm Losing You
  • 1972 : Cindy Incidentally
  • 1973 : Pool Hall Richard
  • 1974 : You Can Make Me Dance, Sing or Anything (Even Take the Dog for a Walk, Mend a Fuse, Fold Away the Ironing Board, or Any Other Domestic Shortcomings)

Lien externe[modifier | modifier le code]