Oligosaccharide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le stachyose n=4

Les oligosaccharides, aussi nommés oligoholoside ou oligosides[1], sont des oligomères formés d'un nombre n d'oses (monosaccharides) par liaison glycosidique alpha ou beta. Par convention le nombre n varie de 2 à 10[2],[3]. Là, ils sont placés entre les oses simples (n=1) et les polyosides (polysaccharides) (n>10)[4]. Cependant cette limite de 10 unités n'est pas totalement figée et les polyosides de degré de polymérisation de 11 à 25 leur sont souvent assimilés[5].

Les oligosides comprenant 2 oses sont les diholosides (saccharose), 3 oses les triholosides (mélézitose) et 4 oses les tétraholosides (stachyose). Les oligosides peuvent être linéaires (stachyose), ramifiés ou bien cycliques (cyclodextrine).

Ils sont caractérisés par une séquence précise et sont ainsi porteurs d'une information.

Ils sont rarement libres, le plus souvent liés de façon covalente à des lipides ou à des protéines (glycolipides ou glycoprotéines). Dans les cellules animales, les oligosaccharides des glycolipides et glycoprotéines membranaires sont situés du côté extracellulaire. Ils constituent des marqueurs de surface (exemple : les antigènes spécifiques des groupes sanguins A, B et O de la membrane des hématies).

Ils peuvent aussi avoir un rôle de réserve de sucre chez les végétaux (l'amidon).

Familles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CISMeF, « Oligosaccharides », CHU de Rouen,‎ 25 février 2008 (consulté en 21-04-2008)
  2. P. Loisot, Biochimie générale et médicale, structurale, métabolique, séméïologique SIMEP, 1983, p 92
  3. ou de 3 à 10 selon la nomenclature IUB-IUPA, qui classe les diholosides à part
  4. [PDF] Glucides et santé : Etat des lieux, évaluation et recommandations par l'Afssa 2004.
  5. (en) H Barreteau, C Delattre et P Michaud, « Production of Oligosaccharides as Promising New Food Additive Generation », Food Technol. Biotechnol, vol. 44, no 3,‎ 2006, p. 323–333 (ISSN 1330-9862, lire en ligne) [PDF]
  6. (en) PERRIN S.; FOUGNIES C.; GRILL J. P.; JACOBS H. & SCHNEIDER F., « Fermentation of chicory fructo-oligosaccharides in mixtures of different degrees of polymerization by three strains of bifidobacteria », Canadian journal of microbiology, vol. 48, no 8,‎ 2002, p. 759-763 (ISSN 0008-4166, résumé)
  7. (en) KOWALEWSKA-PIONTAS Jadwiga & BEDNARSKI Wlodzimierz (trad. Les tentatives pour intensifier la synthèse de galactooligosides dans le procédé d'hydrolyse enzymatique du lactose : Bref compte rendu), « The attemps to intensify synthesis of galactooligosaccharides in the process of enzymatic lactose hydrolysis : Short report », Polish journal of food and nutrition sciences, vol. 10, no 3,‎ 2001, p. 43-46 (ISSN 1230-0322, résumé)
  8. (en) KOIZUMI K., UTAMURA T. & OKADA Y., « Analyses of homogeneous D-gluco-oligosides and polysaccharides (degree of polymerization up to about 35) by high-performance liquid chromatography and thin-layer chromatography », Journal of chromatography, vol. 321, no 1,‎ 1985, p. 145-157 (ISSN 0021-9673, résumé)
  9. (en) Paul A.; SAKI Ali A. & TIVEY David R. (trad. Structure et fonction intestinale de poulets de chair soumis à des régimes supplémentés en mannane-oligoside), « Intestinal structure and function of broiler chickens on diets supplemented with a mannan oligosaccharide », Journal of the science of food and agriculture, vol. 81, no 12,‎ 2001, p. 1186-1192 (ISSN 0022-5142, résumé)

Liens externes[modifier | modifier le code]