Ribulose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ribulose
Ribulose
Identification
Nom IUPAC D-érythro-2-pentulose
L-érythro-2-pentulose
Synonymes

Arabinocétose
Arabinulose
Ribocétose

No CAS 488-84-6 (D); 2042-27-5 (L)
et 5556-48-9 (DL)
No EINECS 207-687-8
PubChem 151261
Propriétés chimiques
Formule brute C5H10O5  [Isomères]
Masse molaire[1] 150,1299 ± 0,0062 g/mol
C 40 %, H 6,71 %, O 53,29 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le ribulose est un cétopentose (un pentose du type cétose), un ose constitué d’une chaîne de 5 éléments carbone ainsi que d’une fonction cétone.

Chimie[modifier | modifier le code]

Sa formule chimique est C5H10O5 comme tous les cétopentoses. Il existe 2 énantiomères possibles, le D-ribulose (D-érythro-2-pentulose) et le L-ribulose (L-érythro-2-pentulose). Le D-ribulose est le diastéréoisomère du D-xylulose.

Dans l'eau, le D-ribulose se trouve sous 3 conformations possibles : une linéaire et 2 tautomères cycliques de type furanose.

Conformére du D-Ribulose
Forme linéaire Projection de Haworth
D-Ribulose Keilstrich.svg Alpha-D-Ribulofuranose.svg
α-D-Ribulofuranose
Beta-D-Ribulofuranose.svg
β-D-Ribulofuranose

Rôle biologique[modifier | modifier le code]

Les ribuloses sont des sucres qui participent à la voie des pentoses phosphates et sont importants dans la formation de plusieurs biomolécules. Par exemple, le D-ribulose est un intermédiaire pour la fabrication du D-arabitol dans la voie métabolique des champignons. Sous forme phosphatée (ribulose-1,5 bisphosphate), il joue le rôle d'accepteur de dioxyde de carbone dans le cycle de Calvin qui prend place dans le stroma des chloroplastes des organismes photosynthétiques.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]