Sulfate de chondroïtine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sulfate de chondroïtine
Structure de base du sulfate de chondroïtine
Structure de base du sulfate de chondroïtine
Identification
No CAS 24967-94-0
No EINECS 246-552-8
Code ATC M01AX25
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C14H21NO14S
Masse molaire[1] 459,38 ± 0,022 g/mol
C 36,6 %, H 4,61 %, N 3,05 %, O 48,76 %, S 6,98 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le sulfate de chondroïtine ou chondroïtine sulfate est un glycosaminoglycane présent dans le tissu conjonctif.

Le chondroïtine sulfate est un composant de la matrice du cartilage. Sa fonction est de maintenir la pression osmotique en absorbant l'eau et d'aider à hydrater le cartilage. Il contribue aussi à la flexibilité et à l'élasticité de l'os. Ce qui est encore plus important, c'est qu'il sert d'agent chondroprotecteur en protégeant le cartilage contre les réactions enzymatiques et contre les dommages dus aux radicaux libres (y compris le monoxyde d'azote largué par les chondrocytes). L'unité de base du chondroïtine sulfate est l'acide glucuronique lié en β1-3 au N-acétyl galactosamine-6-sulfate. Chaque unité disaccharidique est reliée à la suivante par une liaison β1-4. Le chondroïtine sulfate varie dans sa composition en fonction des espèces animales même si la structure de base est principalement inchangée. La Pharmacopée européenne considère que cette substance n'est pas absolument identique d'une espèce animale à une autre[réf. nécessaire]. L'origine du "chondroïtine sulfate" est bovine pour le Chondrosulf et aviaire pour le Structum, deux médicaments enregistrés dans certains pays (voir ci-dessous).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Certains utilisent le chondroïtine sulfate dans le traitement de l'arthrose en traitement d'appoint (traitement de première intention : anti-inflammatoires); il est généralement prescrit en association avec le sulfate de glucosamine, dans lequel le premier aide à prévenir de nouveaux dommages et le second aide à former du cartilage. Son efficacité est cependant contestée[2],[3],[4].

L'un des problèmes trouvés dans les études sur le traitement de l'arthrose est que l'effet placebo est important. Cependant les anti-arthrosiques d'action lente sont ceux qui donnent les meilleurs résultats[5].

La glucosamine ou le chondroïtine sulfate utilisés seuls ou en association ne démontrent pas leur efficacité dans les douleurs communes d'arthrose du genou, même s'il pourrait exister une efficacité dans les cas où les douleurs sont les plus importantes[6].

chondroïtine (chondroïtine sulfate sodique)
Noms commerciaux
  • Chondrosulf (Suisse),
  • Structum 500 (Suisse)
Classe traitement de l'arthrose (voie orale)
Autres informations Sous classe :
chondroïtine (chondroïtine sulfate)
Noms commerciaux
  • Lacrypos (Belgique)
Classe Larmes artificielles (collyre)
Autres informations Sous classe :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. S Reichenbach, R Sterchi, M Scherer et al. Meta-analysis: Chondroitin for osteoarthritis of the knee or hip, Ann Intern Med, 2007;146;580-590
  3. Clegg DO et coll. Glucosamine, chondroitin sulfate, and the two in combination for painful knee osteoarthritis, N Engl J Med, 354(8) : 795-808
  4. Revue Prescrire, 285, juillet 2007
  5. Emmanuel Maheu (Hôpital St Antoine et Paris 11), Savoir prescrire un anti-arthrosique d’action lente, Avancées thérap 8-10-10
  6. Clegg DO et coll. Glucosamine, chondroitin sulfate, and the two in combination for painful knee osteoarthritis, N Engl J Med, 354(8) : 795-808