Nucléoside

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec nucléotide.

Les nucléosides sont des glycosylamines constitués d'une nucléobase (ou base azotée) liée à un ribose ou un désoxyribose via une liaison glycosidique. Parmi les nucléosides, on retrouve par exemple la cytidine, l'uridine, l'adénosine, la guanosine, la thymidine ou encore l'inosine. Dans les cellules, les nucléosides peuvent être phosphorylés par des kinases spécifiques, permettant la formation des nucléotides qui sont les éléments constitutifs des acides nucléiques : l'ADN et l'ARN. La différence avec le nucléotide est une absence de groupement phosphate.

Type de base azotée Base azotée Ribonucléoside Désoxyribonucléoside
Bases puriques structure chimique de l'adenine
Adénine : 6-aminopurine (ou 1,6-dihydro-6-iminopurine)
structure chimique de l'adenosine
Adénosine
A
structure chimique de la désoxyadenosine
Désoxyadénosine
dA
structure chimique de la guanine
Guanine : 2-amino-6-oxopurine
structure chimique de la guanosine
Guanosine
G
structure chimique de la désoxyguanosine
Désoxyguanosine
dG
Bases pyrimidiques structure chimique de la thymine
Thymine : 5-méthyl-2,4-dioxopyrimidine
structure chimique de la ribothymidine
Ribothymidine
m5U
structure chimique de la thymidine
Thymidine
T
structure chimique de l'uracile
Uracile : 2,4-dioxopyrimidine
structure chimique de l'uridine
Uridine
U
structure chimique de la désoxyuridine
Désoxyuridine
dU
structure chimique de la cytosine
Cytosine : 4-amino-2-oxopyrimidine
structure chimique de la cytidine
Cytidine
C
structure chimique de la désoxycytidine monophosphate
Désoxycytidine
dC

En médecine, différents analogues des nucléosides sont utilisés comme agents antiviraux ou anticancéreux. En biologie moléculaire, des sucres autres que les riboses et déoxyriboses sont utilisés pour produire des analogues de nucléosides plus résistant à l'hydrolyse (LNA, morpholino, PNA) ou encore pour les réactions de séquençage qui utilise des didésoxyribonucléotides.

Les nucléosides triphosphates (NTP) sont les produits riches en énergie résultant de la plupart des voies métaboliques génératrices d'énergie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]