Oligomère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En biochimie[modifier | modifier le code]

Le terme « oligomère » est utilisé pour des fragments d'ADN courts. On peut aussi l'utiliser pour qualifier un complexe protéinique composé de deux sous-ensembles (un sous-ensemble étant une chaîne polypeptidique) ou plus. Dans ce cas, un oligomère constitué de différents types de polypeptides est appelé hétéro-oligomère. Si le complexe n'est constitué que d'un seul type de molécule, il est qualifié d'homo-oligomère.

Spécifiquement, un hexamère est constitué de six monomères.

Un oligomère est constitué de protomères (nom que l'on donne aux sous-unités des oligomères).

Exemple d'oligomère (cas d'un tétramère = oligomère constitué de quatre protomères) : l'hémoglobine constituée de protomères α, β ou γ.

En chimie[modifier | modifier le code]

Un oligomère est une substance constituée de molécules oligomères[1]. Une molécule oligomère (du grec oligos, peu) est caractérisée par une chaîne constituée d'un petit nombre de motifs monomères (les degrés de polymérisation des molécules oligomères varient de deux à quelques dizaines)[2].
On peut fixer cette limite typiquement à 2 000 g/mol[réf. nécessaire]. En fait, on constate qu'une propriété d'un oligomère varie avec la masse molaire pour de faibles masses, mais, au-delà de 2 000 g/mol, on entre dans le domaine des polymères proprement dits[3].

Un co-oligomère est un oligomère dérivé de plus d'une espèce monomère.

Nom des premiers termes de la série des séquences
Degré de polymérisation Nom de la séquence Type d'oligomères ou de co-oligomères Oligomérisation ou co-oligomérisation
2
Diade
Dimère
Dimérisation
3
Triade
Trimère
Trimérisation
4
Tétrade
Tétramère
Tétramérisation
5
Pentade
Pentamère
Pentamérisation

Exemples d'oligomères selon leur origine[modifier | modifier le code]

Préparation[modifier | modifier le code]

L'oligomérisation est le processus de conversion d'un monomère ou d'un mélange de monomères en oligomère.

La co-oligomérisation est une oligomérisation durant laquelle un co-oligomère est formé.

Une oligomérisation en chaîne conduite en présence d'une grande quantité d'agent de transfert, de sorte que les groupes d'extrémité sont principalement des fragments de l'agent de transfert est appelée télomérisation. Un oligomère obtenu par télomérisation est souvent appelé télomère[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le substantif « oligomère » désignant la substance est souvent confondu l'adjectif « oligomère » qualifiant les molécules qui constituent cette substance. Voir les Définitions IUPAC (1996) ici en lien externe.
  2. « oligo : Préfixe signifiant "peu" et utilisé pour les composés comportant un nombre d'unités répétitives intermédiaire entre celui des monomères et des (hauts) polymères. Les limites ne sont pas définies d'une manière précise, et, en pratique, varient avec le type de structure considérée... ». Source : Robert Panico et al. - Nomenclature et terminologie en chimie organique - Classes fonctionnelles. Stéréochimie - Techniques de l'Ingénieur - 1996 p. 66 (ISBN 2 85 059-001-0)
  3. Cf. Jacques Angenault - La Chimie - dictionnaire encyclopédique - Dunod - 1995 (ISBN 2-10-002497-3). Voir en particulier les articles oligomère, polymère et polymérisation (degré de).
  4. http://goldbook.iupac.org/T06260.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Glossaire des termes de base en science des polymères selon l'IUPAC 1996 : http://www2.gfp.asso.fr/ressources-documentaires/glossaire (voir « 1.1 macromolécule - molécule polymère », « 2.2 polymère », « 1.2 molécule oligomère », « 2.3 oligomère », « 1.3 molécule monomère », « 2.1 monomère (substantif) », « 1.8 unité monomère - motif monomère », « 1.13 degré de polymérisation », « 2.7 co-oligomère », « 3.2 oligomérisation », « 3.5 co-oligomérisation »)