Kirtan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le kirtan (du sanskrit kîrtana, « prière à Dieu[1] ») désigne les chants dévotionnels dans diverses traditions spirituelles de l'Inde et du Bangladesh, accompagnés à l'harmonium et au tablâ[2]. Le bhakti yoga a inséré cette pratique dans sa tradition.


Dans le sikhisme[modifier | modifier le code]

En tant qu'abréviation de shabad kirtan, il désigne la musique dévotionnelle et rituelle du sikhisme. Apparenté à la musique hindoustanie dont il emprunte certains râgas et certains instruments, le kirtan met en musique le shabad ou Verbe sacré, en général issu des écritures des Sikhs et plus particulièrement du Guru Granth Sahib. Dans tous les cas, seuls les gurbanis, les paroles des Gurus du sikhisme sont jouées.

Chez les Sikhs, sa pratique et son écoute sont avant tout une forme de méditation, le support d'un enseignement spirituel, celui des gurûs, et un moyen de communiquer avec le divin. Ces prières sikhes qui doivent être dites au quotidien peuvent l'être sans musique. Cette tradition a été mise en place en 1521 par Guru Nanak. Elle s'inscrit dans le code de conduite des sikhs, le Rehat Maryada tout comme la prière dénommée Ardas. Une phrase célèbre sikhe dit: « Le Kirtan réel est réalisé au quotidien à travers ses mots, ses pensées, ses actions »[3].


Les Gurus du sikhisme se définissaient eux-mêmes comme des troubadours, des poètes du Seigneur. Aujourd'hui, il est dans la tradition de trouver quatre services de kirtan dans un gurdwara, un temple sikh: un tôt le matin, un 4 heures après le lever du soleil, un au coucher du soleil, et un une heure et demie après le coucher du soleil. Le tabla, (des percussions), et l'harmonium sont généralement les instruments utilisés par le chanteur et ses musiciens. Les villages sont souvent moins bien lôtis, et juste un chanteur ou un musicien vient animé le kirtan. La danse est interdite, et le croyant doit s'attacher au paroles plus qu'à tout ornement[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. A Popular dictionnary of Sikhisme de W. Owen Cole et Piara Singh Sambhi, édité par Curzon, page 98, ISBN 0700710485.
  2. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 235, ISBN 0816073368
  3. Kirtan dans l'encyclopédie du sikhisme en anglais [1].
  4. The Encyclopaedia of Sikhism dirigée par Harbans Singh, tome II, pages 516 et suivantes, ISBN 8173802041

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]