Monterrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monterrey (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Monterey.
Monterrey
Blason de Monterrey
Héraldique
Le Cerro de la Silla est visible de toute la ville.
Le Cerro de la Silla est visible de toute la ville.
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État du Nuevo León
Municipalité Monterrey
Maire Margarita Alicia Arellanes Cervantes (PAN)
Code postal 64000 (zone centrale)
Fuseau horaire Central UTC - 6
Indicatif (+52) 81
Démographie
Gentilé Regiomontano(a), Regio(a)
Population 1 135 512 hab. (2010)
Densité 1 956 hab./km2
Population de l'agglomération 3 565 489 hab.
Géographie
Coordonnées 25° 40′ 56″ N 100° 18′ 40″ O / 25.682222, -100.31111125° 40′ 56″ Nord 100° 18′ 40″ Ouest / 25.682222, -100.311111  
Altitude 537 m
Superficie 58 050 ha = 580,5 km2
Divers
Fondation 20 septembre 1596
Fondateur Diego de Montemayor
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Monterrey

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Monterrey
Liens
Site web http://portal.monterrey.gob.mx

Monterrey est une ville de 1,1 million d'habitants située dans le nord-est du Mexique, capitale de l'État du Nuevo León.

Fondée au XVIe siècle, la ville est devenue un important centre d’affaires dans les années suivant l’indépendance du Mexique. Elle sert de centre commercial du nord du pays et de base de nombreuses multinationales. Sa zone métropolitaine, qui englobe 11 autres municipalités, compte 4,1 millions d'habitants et couvre 1,2 % de la superficie de l'État. Elle est la troisième plus grande et plus importante au Mexique, après celles de Mexico et de Guadalajara, ainsi que la dix-septième plus importante d’Amérique du nord et la dixième d’Amérique latine.

Monterrey est la seconde ville la plus riche du Mexique et la soixante-troisième du monde, avec un PIB de 130 milliards de dollars en 2012. Son revenu par habitant est le plus élevé du Mexique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Monterrey a été fondée trois fois :

  • Une première fois en 1577 sous le nom de Valle de Santa Lucía par le prêtre portugais Alberto del Canto.
  • Une seconde fois en 1582 sous le nom de San Luis Rey de Francia par un autre portugais, Luis Carvajal y de la Cueva, qui était aussi le premier véritable colonisateur du Nuevo León.
  • Une troisième fois le 20 septembre 1596 par Don Diego de Montemayor[1], à la tête de 12 familles. Il nomme la ville Ciudad Metropolitana de Nuestra Señora de Monterrey (« ville métropolitaine de notre dame de Monterrey ») en l'honneur de Don Gaspar de Zúñiga y Acevedo, comte de Monterrey (Galice), qui était alors vice-roi de Nouvelle-Espagne.

L'armée des États-Unis envahit la ville (Bataille de Monterrey) en 1846 et l'occupa jusqu'en 1848. Quelques années plus tard, l'invasion française mit au pouvoir l'empereur Maximilien, qui ne contrôlait toutefois pas tout le territoire. Benito Juárez, qui refusait de se soumettre à Maximilien, nomma Monterrey la nouvelle capitale ; elle joua ce rôle du 3 avril au 5 août 1864.

Monterrey resta une ville relativement peu peuplée jusqu'au début du XXe siècle. En 1905, la ville ne comptait que 80 000 habitants. En 1910, Antonio I. Villareal, gouverneur militaire de l'État, qui était un farouche opposant au clergé, ordonna la fermeture des temples et la destruction du temple de saint François, le plus ancien de la ville. Il détruisit aussi les archives coloniales.

En 1988, l'ouragan Gilbert provoqua de nombreux dégâts et causa la mort de dizaines d'habitants. L'ouragan Alex a également provoqué d'importants dégâts en 2010.

Jadis « neutralisée » par les organisations criminelles, qui y installaient leurs familles, Monterrey a plongé depuis le milieu des années 2000 dans la violence (720 morts en 2010)[2].

Article détaillé : Attentat de Monterrey de 2011.

En 2011, le casino Royale de la ville a été victime d'un attentat terroriste, qui aurait été perpétré par les narcotraficants mexicains.

Climat[modifier | modifier le code]

Monterrey a un climat semi-aride, BSh selon la classification de Köppen.

Relevé météorologique de Monterrey, Mexique (1951-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 8,2 10 13,2 16,7 20,2 22 22,3 22,5 20,9 17,2 12,7 9,1 16,3
Température moyenne (°C) 14,4 16,6 20 23,4 26,2 27,9 28,6 28,5 26,2 22,4 18,4 15,1 22,3
Température maximale moyenne (°C) 20,7 23,2 26,9 30 32,2 33,8 34,8 34,5 31,5 27,6 24,1 21,2 28,4
Record de froid (°C) −7 −7 −1 5 8 11,5 11 12,2 2 2 −5 −7,5 −7,5
Record de chaleur (°C) 38 39,5 43 48 46 45 41,5 42,5 41 39 39 39 48
Nombre de jours avec gel 2 1,37 0,37 0 0 0 0 0 0 0 0,78 1,64 6,16
Ensoleillement (h) 193 137 155 167 163 178 194 226 167 142 196 185 2 104
Précipitations (mm) 16,6 16,5 19,9 29,7 52,3 68,4 43 79,6 150,6 77,2 23 14,1 590,9
Nombre de jours avec précipitations 4,2 3,8 3,4 4,5 5,7 5,6 3,9 6,4 8,2 6,5 4,1 3,4 59,7
Humidité relative (%) 67 64 58 61 66 66 63 63 69 71 68 69 65
Nombre de jours avec neige 0,03 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,03
Nombre de jours avec brouillard 7,65 6,27 6,06 7,1 9,34 6,56 7,31 4,34 8,56 8,68 8,42 6,71 87
Source : Servicio Meteorológico Nacional [3],[4],[5],Colegio de Postgraduados[6]

Économie[modifier | modifier le code]

Monterrey, troisième ville plus importante du Mexique et capitale de l'État du Nuevo León, occupe une position géostratégique. Sa proximité avec les États-Unis et sa puissance industrielle offrent aux entreprises locales un accès au marché nord-américain avec les coûts de production d'un pays en voie de développement. Cette position attire chaque année les investissements étrangers dans l'État de Nuevo Léon.

Monterrey est d'abord une puissance industrielle. Elle est notamment connue pour sa production de bière, d'acier, de verre et de ciment : Cemex est la troisième plus importante cimenterie du monde derrière Lafarge et Holcim et devant Apasco depuis l'acquisition du britannique RMC en 2005. Parmi les bières produites à Monterrey par la Cervecería Cuauhtémoc Moctezuma (groupe FEMSA), citons : Carta Blanca, Tecate, Bohemia, Sol (bière), Casta (bière), Indio (bière), XX (bière) (Dos Equis), et Nochebuena (bière). Vitro est l'un des plus grands producteurs de verre d'Amérique du Nord.

Monterrey est aussi une importante place financière : la Banorte (la seule grande banque détenue par des Mexicains) a son siège social à Monterrey.

L'économie informelle reste très développée et représente une source importante de revenu pour la population locale comme pour le reste du Mexique. Le salaire minimum d'environ 4 euros par jour (50 pesos) encourage ce phénomène.

Les congés payés sont informellement plus généreux que le minimum national légal. Ce dernier à hauteur de 7 jours de congé la première année travaillée à raison de 2 jours supplémentaires par an.

Transports[modifier | modifier le code]

Monterrey est desservie par l'Aéroport international de Monterrey (code AITA : MTY • code OACI : MMMY).

La ville possède également un réseau de métros légers, composé de deux lignes totalisant 31 km de voies.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Torre Avalanz

Monterrey et son agglomération comportent 24 gratte-ciel (immeubles d'au moins 100 mètres de hauteur) soit le nombre le plus important du Mexique après la capitale Mexico. Beaucoup de gratte-ciel se trouvent dans la ville voisine de San Pedro Garza Garcia

Sports[modifier | modifier le code]

La ville compte deux clubs de football (soccer) : les Rayados et les Tigres. Les premiers jouent dans le stade de l'Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey tandis que l'autre joue dans le stade de l'Universidad Autónoma de Nuevo León. Elle possède aussi une équipe de football (soccer) en salle : La Raza

Les Sultanes de Monterrey portent les couleurs de la ville en Ligue mexicaine de baseball. Ils disputent leurs matchs à domicile à l'Estadio de Beisbol Monterrey, enceinte de 27 000 places inaugurée en 1990.

Culture[modifier | modifier le code]

Les plats typiques sont : le Machacado con huevo (omelette à la machaca : viande rouge salée, desséchée, grillée puis pilée) et le Cabrito asado (chevreau grillé).

Archevêché[modifier | modifier le code]

Église à Monterrey.
  • Archidiocèse de Monterrey
  • Cathédrale de Monterrey

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Monterrey.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Remarques[modifier | modifier le code]

  • Surnom : La ville des montagnes.
  • Monterey Page d'aide sur l'homonymie, avec un seul r, est le nom de 24 localités des États-Unis, dont la plus importante est Monterey (Californie).

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Monterrey », sur Monterrey (consulté le 12 août 2010)
  2. Monterrey, la ville de l’élite mexicaine rongée par les cartels, Par Emmanuelle Steels, Liberation.fr, 29 déc. 2010
  3. (es) « Servicio Meteorológico Nacional, Normales climatológicas 1951-2010, Estado: Nuevo León, Estación: Monterrey (DGE) », Servicio Meteológico Nacional (consulté le 21 November 2011)
  4. (es) « NORMALES CLIMATOLÓGICAS 1981-2000 », Comision Nacional Del Agua (consulté le January 8, 2013)
  5. (es) « Extreme Temperatures and Precipitation for Monterrey 1929-2001 », Servicio Meteorológico National (consulté le January 21, 2013)
  6. (es) « Normales climatológicas para Monterrey, Nuevo Leon. », Colegio de Postgraduados (consulté le January 8, 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]