Donald Young (tennis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Young et Donald Young.
Donald Young
Donald Young
Donald Young à l'US Open 2009.
Carrière professionnelle
2004
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 23 juillet 1989 (24 ans)
Drapeau : États-Unis Chicago
Taille / poids 1,82 m (6 0) / 72 kg (158 lb)
Prise de raquette Gaucher, revers à deux mains
Entraîneur Donald Young senior
Ilona Young
Gains en tournois 1 827 944 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 38e (27/02/2012)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 203e (12/11/2007)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/64 1/8
Double 1/32 1/32 1/16 1/16
Mixte 1/8
Donald Young à l'Open de Nice 2014.

Donald Young Jr., né le 23 juillet 1989 à Chicago (Illinois), est un joueur de tennis américain, professionnel depuis 2004.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est le plus jeune champion du monde junior de l'histoire du tennis. Il a été couronné le jeudi 8 décembre 2005 à l'âge de 16 ans et cinq mois, soit un mois plus jeune que Richard Gasquet lorsque celui-ci avait été sacré champion du monde junior par la Fédération internationale de tennis (ITF), à la fin de la saison 2002. Donald Young est devenu champion du monde grâce à sa qualification pour les quarts de finale du tournoi de Key Biscayne, conjuguée à la défaite du Croate Marin Čilić, deuxième du classement mondial avant ce tournoi.

Donald Young était déjà devenu la même année le plus jeune numéro un junior de l'histoire après avoir été le plus précoce vainqueur de l'Open d'Australie junior, en janvier 2005.

Il a remporté sept tournois Challenger (Aptos en 2007, Sacramento en 2008, Calabasas en 2009, Carson en 2010, Tallahassee en 2011, León et Napa en 2013).

En 2011, il ne passe pas le 1er tour à l'Open d'Australie contre Marin Čilić (6-3, 6-2, 6-1). À l'US Open, il réalise l'exploit de parvenir en 1/8 de finale contre Andy Murray, en battant tour à tour Lukáš Lacko (6-4, 6-2, 6-4), Stanislas Wawrinka (7-6, 3-6, 2-6, 6-3, 7-6) et Juan Ignacio Chela (7-5, 6-4, 6-3).

Sur le circuit ATP, il n'a atteint qu'une finale, à Bangkok en 2011.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple (0)[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en simple (1)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 26/09/2011 Drapeau : Thaïlande Thaïland OpenBangkok ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 6-2, 6-0 Parcours
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 1er tour (1/64) Drapeau : Italie G. Galimberti
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie N. Djokovic
2007 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne F. López
2008 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne M. Berrer 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis R. Ginepri 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Levine 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Blake
2009 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne T. Robredo
2010 2e tour (1/32) Drapeau : Australie L. Hewitt 1er tour (1/64) Drapeau : France G. Simon
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie M. Čilić 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Bogomolov 1/8 de finale Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2012 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie L. Lacko 1er tour (1/64) Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov 1er tour (1/64) Drapeau : Russie M. Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse R. Federer
2013 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne F. Mayer
2014 3e tour (1/16) Drapeau : Japon K. Nishikori 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne G. García-López 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne B. Becker
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : Italie M. Bertolini
Drapeau : Italie F. Volandri
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis A. Clayton
Drapeau : Suède S. Aspelin
Drapeau : Australie T. Perry
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis R. Ram
Drapeau : Argentine A. Calleri
Drapeau : Pérou L. Horna
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Levine
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Finlande J. Nieminen
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis D. Martin
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
2010 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis D. Martin
Drapeau : Suisse M. Chiudinelli
Drapeau : Slovaquie L. Lacko
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Russell
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie J. Kerr
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Russell
Drapeau : Philippines T.C. Huey
Drapeau : Royaume-Uni D. Inglot
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Russell
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
Drapeau : Canada D. Nestor
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis N. Monroe
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France N. Mahut
2014 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis A. Krajicek
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
Drapeau : Espagne D. Marrero
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2006 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Ashley Weinhold
Drapeau : France N. Dechy
Drapeau : France F. Santoro
2008 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis M. Oudin
Drapeau : Zimbabwe C. Black
Drapeau : Inde L. Paes
2011 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis T. Townsend
Drapeau : Afrique du Sud N. Grandin
Drapeau : Curaçao J-J. Rojer
2012 - - - 2e tour (1/8)
Drapeau : États-Unis V. Lepchenko
Drapeau : République tchèque L. Hradecká
Drapeau : République tchèque F. Čermák
2013 - - - 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis V. Duval
Drapeau : États-Unis R. Kops-Jones
Drapeau : Philippines T.C. Huey
  • En dessous du résultat se trouve le nom de la partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[1] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[2] Paris
2005 1er tour
Drapeau : France A. Clément
1er tour
Drapeau : France J-R. Lisnard
2006 1er tour
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
1er tour
Drapeau : Argentine C. Berlocq
2007
2008 3e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : France G. Monfils
2009
2010 1er tour
Drapeau : Lettonie E. Gulbis
2011 3e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
1er tour
Drapeau : Ouzbékistan D. Istomin
2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
1er tour
Drapeau : Argentine J. Mónaco
2012 1er tour
Drapeau : Belgique S. Darcis
1er tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
1er tour
Drapeau : France P-H. Mathieu
1er tour
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Serbie V. Troicki
1er tour
Drapeau : France J. Chardy
1er tour
Drapeau : États-Unis J. Levine
2013
2014 1er tour
Drapeau : États-Unis M. Russell
2e tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  2. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]