Teimuraz Gabachvili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Teimuraz Gabashvili)
Aller à : navigation, rechercher
Teymuraz Gabashvili
Teymuraz Gabashvili
Carrière professionnelle
2001
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance 23 mai 1985 (29 ans)
Drapeau : URSS Tbilissi
Taille / poids 1,87 m (6 2) / 84 kg (185 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur F. Roig, J. Vilaro, A. Margets
Gains en tournois 2 744 121 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 52e (28/04/2014)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 105e (24/10/2011)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/8 1/32 1/16
Double 1/32 1/8 1/16 1/16

Teymuraz Gabashvili, né le 23 mai 1985 à Tbilissi, est un joueur de tennis russe, professionnel depuis 2001.

Il réalise à l'occasion des Internationaux de France de tennis 2010 une première grosse performance, quelques jours après son 25e anniversaire, lorsque, issu des qualifications, il se qualifie pour les huitièmes de finale en ne perdant aucun set (les trois tours de qualifications en deux sets gagnants compris), en sortant notamment l'Américain et tête de série no 6 Andy Roddick en trois sets à sens unique. Il s'incline cependant face à l'Autrichien Jürgen Melzer en quatre sets, réalisant ainsi sa meilleure performance à ce jour en Grand Chelem.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en simple[modifier | modifier le code]

Aucune

Titre en double[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double (1)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 23/07/2007 Drapeau : États-Unis Indianapolis Tennis Championships, Indianapolis Dur Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro
Drapeau : États-Unis Travis Parrott
Drapeau : Croatie Ivo Karlović 3-6, 6-2, 10-6

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2006 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis J. Blake
2007 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque L. Dlouhý 1er tour (1/64) Drapeau : Italie F. Cipolla 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse R. Federer 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis R. Ginepri
2008 1er tour (1/64) Drapeau : France M. Llodra
2009 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne M. Granollers 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne R. Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : Chili F. González 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Levine
2010 1er tour (1/64) Drapeau : Brésil T. Bellucci 1/8 de finale Drapeau : Autriche J. Melzer 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne R. Nadal
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : Italie A. Seppi 1er tour (1/64) Drapeau : Russie I. Andreev
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Brésil R. Dutra Silva
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne R. Bautista-Agut
2014 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse R. Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine L. Mayer 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Tim Puetz 3e tour (1/16) Drapeau : République tchèque T. Berdych
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Chili N. Massú
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie I. Andreev
Drapeau : France M. Gicquel
Drapeau : France F. Serra
2e tour (1/16)
Drapeau : Croatie I. Karlović
Drapeau : République tchèque L. Dlouhý
Drapeau : République tchèque P. Vízner
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : Croatie I. Karlović
Drapeau : Suisse Y. Allegro
Drapeau : Roumanie H. Tecău
2009 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie F. Fognini
Drapeau : Russie I. Kunitsyn
Drapeau : Russie D. Toursounov
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie D. Toursounov
Drapeau : Espagne N. Almagro
Drapeau : Espagne R. Ramírez
2010 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne F. López
Drapeau : Argentine J.I. Chela
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Slovaquie M. Mertiňák
1/8 de finale
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
2012
2013
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
Drapeau : Pays-Bas J-J. Rojer
Drapeau : Roumanie H. Tecău
2e tour (1/16)
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
Drapeau : Croatie M. Draganja
Drapeau : Roumanie F. Mergea
2e tour (1/16)
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
Drapeau : Croatie M. Pavić
Drapeau : Brésil André Sá
1er tour (1/32)
Drapeau : République dominicaine V. Estrella
Drapeau : États-Unis M. Mmoh
Drapeau : États-Unis F. Tiafoe
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[1] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[2] Paris
2006 1er tour
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Russie M. Safin
1er tour
Drapeau : Finlande J. Nieminen
1/8 de finale
Drapeau : Finlande J. Nieminen
2007 3e tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
2e tour
Drapeau : Russie M. Youzhny
1er tour
Drapeau : Italie A. Seppi
1er tour
Drapeau : Italie F. Volandri
1er tour
Drapeau : France N. Mahut
2008
2009 2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
2010
2011 1er tour
Drapeau : France F. Serra
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2014 2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
2e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
1er tour
Drapeau : Pologne J. Janowicz
1er tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  2. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]