Alex Bogomolov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alex Bogomolov
Alex Bogomolov
Carrière professionnelle
2002
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Russie Russie (depuis 2012)
Naissance (32 ans)
Drapeau : URSS Moscou
Taille / poids 1,78 m (5 10) / 70 kg (154 lb)
Prise de raquette Droitier
Entraîneur Heath Waters
Gains en tournois 2 054 594 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 33e (31/10/2011)
En double
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 62e (16/04/2012)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/64 1/16 1/16
Double 1/16 1/32 1/16 1/8
Mixte 1/16

Alex Bogomolov Jr, né le à Moscou en URSS, est un joueur américano-russe de tennis, professionnel depuis 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en URSS en 1983 puis a vécu quelque temps au Mexique dans ses plus jeunes années avant de rejoindre la Floride et Miami aux États-Unis en 1992 à 9 ans.

Début décembre 2011, n'ayant jamais été sélectionné par les États-Unis, il décide de défendre les couleurs de la Russie pour la Coupe Davis[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en double (1)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 18/07/2011 Drapeau : États-Unis Atlanta Tennis Championships
 Atlanta
ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Australie Matthew Ebden Drapeau : Allemagne Matthias Bachinger
Drapeau : Allemagne Frank Moser
3-6, 7-5, [10-8] Parcours

Finale en double (1)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 13/09/2004 Drapeau : République populaire de Chine China Open
 Pékin
Int' Series Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Justin Gimelstob
Drapeau : États-Unis Graydon Oliver
Drapeau : États-Unis Taylor Dent 4-6, 6-4, 7-66
  1. a et b Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Autre résultat[modifier | modifier le code]

En juillet 2008, il s'impose aux championnats du monde de tennis « shotgun 21 », dont les règles sont particulières puisque :

  • les hommes et les femmes jouent dans le même tableau ;
  • le service au-dessus de la tête est interdit ;
  • le comptage des points est très différent.

Il bat John Isner en demi-finale et Phillip King en finale, par deux fois sur le score de 21-20[2].

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2001 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine D. Nalbandian
2002 1er tour (1/64) Drapeau : Paraguay R. Delgado
2003 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne A. Martín 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas M. Verkerk
2004 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse R. Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J. Mónaco 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche S. Koubek
2005 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine D. Nalbandian
2006 2e tour (1/32) Drapeau : France P-H. Mathieu
2007
2008
2009
2010
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne M. Granollers 3e tour (1/16) Drapeau : République tchèque T. Berdych 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. Isner
2012 2e tour (1/32) Drapeau : France M. Llodra 1er tour (1/64) Drapeau : France A. Clément 1er tour (1/64) Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2013 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis B. Baker 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne T. Robredo 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis T. Smyczek
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Italie F. Fognini
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis T. Rettenmaier
Drapeau : Slovaquie K. Beck
Drapeau : République tchèque J. Levinský
2006
2007
2008
2009
2010
2011 2e tour (1/16)
Drapeau : Croatie I. Karlović
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie M. Ebden
Drapeau : Brésil F. Ferreiro
Drapeau : Portugal R. Machado
2012 2e tour (1/16)
Drapeau : Russie I. Kunitsyn
Drapeau : Royaume-Uni C. Fleming
Drapeau : Royaume-Uni R. Hutchins
1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique D. Norman
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Roumanie H. Tecău
1er tour (1/32)
Drapeau : Israël D. Sela
Drapeau : Argentine J.I. Chela
Drapeau : Argentine E. Schwank
1/8 de finale
Drapeau : Afrique du Sud R. Klaasen
Drapeau : Pakistan A-U-H. Qureshi
Drapeau : Pays-Bas J-J. Rojer
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis A. Harkleroad
Drapeau : Grèce E. Daniilídou
Drapeau : Afrique du Sud C. Haggard
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[3] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[4] Paris
2003 1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2004 2e tour
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
1er tour
Drapeau : Slovaquie K. Kučera
2e tour
Drapeau : Espagne C. Moyà
1er tour
Drapeau : Australie L. Hewitt
2005
2006 2e tour
Drapeau : Chypre M. Baghdatís
2007
2008
2009 1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2010
2011 1er tour
Drapeau : Lituanie R. Berankis
3e tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
2e tour
Drapeau : France G. Monfils
1/8 de finale
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : Espagne F. López
2e tour
Drapeau : Serbie J. Tipsarević
2012 1er tour
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
1er tour
Drapeau : Luxembourg G. Müller
1er tour
Drapeau : France G. Monfils
1er tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
1er tour
Drapeau : Serbie V. Troicki
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2013 1/8 de finale
Drapeau : Russie N. Davydenko
2014 1er tour
Drapeau : Croatie I. Karlović
1er tour
Drapeau : France S. Robert
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bogomolov avec la Russie », eurosport.fr (consulté le 2 décembre 2011)
  2. Bogomolov wins unisex tennis tourney, www.usatoday.com
  3. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  4. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]