Essieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Essieu ferroviaire

Un essieu est un arbre placé transversalement sous la caisse d'un véhicule à roues. Il supporte par l’intermédiaire des fusées les roues situées à ses extrémités. Un essieu peut être simplement porteur, ou moteur et/ou directeur.

Signalisation spécifiant la charge maximale autorisée par essieu.

Essieux ferroviaires[modifier | modifier le code]

En terme ferroviaire, l’essieu désigne généralement l’ensemble solidaire de l'axe et des roues. Lorsqu’il y a réunion de deux ou plusieurs essieux sur un châssis, on parle alors de bogie. Ainsi on retrouve ces deux essieux couples dans les machines express, trains qui peuvent aller à une vitesse jugée rapide pour l’époque.

La distance séparant l’« essieu avant » de l’« essieu arrière » d’un véhicule constitue l’empattement.

Types[modifier | modifier le code]

L'essieu rigide est un type d'essieu composé d'une barre ou d'un axe reliant rigidement les deux roues entre elles.

Fusée[modifier | modifier le code]

La fusée est l’extrémité effilée de l’essieu sur lequel s’engage le moyeu (automobile, cycles) ou la boîte d’essieu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]