Association mondiale de la route

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

l'Association mondiale de la route

Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association à but non lucratif
But Transport routier
Zone d’influence Monde entier
Fondation
Fondation 27 avril 1909
Identité
Siège Arche de la Défense, Paris
Site web www.piarc.org

L'Association internationale permanente des congrès de la route (AIPCR) a été constituée le 27 avril 1909, sous la forme d'une association à but non lucratif, selon la loi de 1901, à la suite du 1er Congrès international de la route qui s'est tenu à Paris en 1908, à l'initiative du gouvernement français.

L'association n'a pris le nom d'Association mondiale de la route qu'en 1995. Le sigle « AIPCR » (ou « PIARC » dans les pays anglophones, acronyme de « Permanent International Association of Road Congresses ») reste néanmoins largement utilisé.

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'AIPCR se définit comme « la première source du monde pour l'échange des connaissances sur la route, le transport routier et leurs pratiques dans le contexte d'un transport durable et intégré[1] ». En tant que tel, l'association désire informer ses membres, via son forum international d'analyses et de discussions relatives aux questions des transports routiers, des meilleurs outils d'aide à la décision en prenant compte des besoins des pays en développement.

Pour répondre à ses objectifs, l'association compte 142 pays parmi ses membres. En 1970, l'AIPCR a été admise au statut consultatif du Conseil économique et social de l'ONU.

Congrès[modifier | modifier le code]

L'AIPCR organise un congrès à environ tous les quatre ans portant sur les sujets généraux de la route. Depuis 1969, L'AIPCR en organise également un second portant sur la viabilité hivernale. Il a également lieu à tous les quatre ans, séparé de deux ans de l'autre congrès, un peu comme sont organisés les Jeux olympiques d'été et d'hiver.

Viabilité hivernale[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]