Répartiteur électronique de freinage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EBD et REF.

Un répartiteur électronique de freinage (REF, en abrégé) est un système électronique monté sur les véhicules et qui permet d'optimiser la répartition de freinage entre le train avant et le train arrière[1] afin de tenir compte de la décélération du véhicule et donc du report de charges. Toutefois, il n'intervient pas de manière systématique mais lors de freinages intensifs (en général si la décélération est au moins égale à 5 m/s²). Contrairement à ESP son intervention n'est pas reportée au conducteur.

Schéma Conceptuel du fonctionnement de l'EBD.

Description[modifier | modifier le code]

Le système dénommé Electronic Brakeforce Distribution (en)[1] en anglais pour Répartiteur Électronique de (la puissance de) Freinage est une aide à la conduite équipant la plupart des véhicules modernes disposant d'un ABS[1]. Sa raison d'être principale est la volonté d'améliorer le freinage des véhicules automobiles en tirant le meilleur parti possible de l'adhérence des roues arrière, généralement peu efficace à cause du transfert de masse vers l'essieu avant.

Ce phénomène de perte d'adhérence est aggravé lorsque le chargement du véhicule est balancé vers l'avant (exemple : lorsqu'il n'y a que le conducteur à bord du véhicule et rien de lourd dans le coffre arrière).

Le système REF ou EBD succède à la valve de proportionnement (P-Valve pour proportioning valve (en) en anglais) qui permettait une distribution de la pression de freinage différentielle entre les roues avant et arrière d'un véhicule automobile. Cette technologie était réservée à certains véhicules automobiles de compétition où les pilotes décidaient à l'avance du réglage à adopter en fonction des paramètres de la course.

Aujourd'hui les systèmes les plus perfectionnés permettent d'améliorer le freinage en courbe en proportionnant les pressions de freinage entre les roues intérieures et extérieures du virage sur les deux essieux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Freinage EBD, sur le site technoauto.wordpress.com du 19 mai 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]