Remorque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une remorque est un véhicule (généralement dépourvu de moteur) que l'on attelle à un autre véhicule, dit tracteur, pour le déplacer[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ce terme est très usité dans le domaine du transport routier.

Dans le domaine du chemin de fer, les véhicules remorqués sont les wagons de transport de marchandises ou les voitures de transport de voyageurs. Toutefois le terme « remorque » s'emploie pour désigner les voitures tractés par des autorails ou les voitures non motorisées des rames automotrices.

La remorque désigne aussi l'action de remorquer (mais on dit aussi « remorquage »), ainsi que le lien souple (câble) ou rigide (barre) qui transmet l'effort de traction entre le véhicule tracteur et celui qui est remorqué.

La semi-remorque est techniquement destinée à être attelée à un autre véhicule de telle manière qu'elle repose en partie sur celui-ci et qu'une partie appréciable de son poids et du poids de son chargement soit supportée par lui.

Types de remorques[modifier | modifier le code]

Remorque pour les Chevaux
Remorque agricole
Remorque monoroue

Usage[modifier | modifier le code]

L'usage d'une remorque peut être affectée à des tâches diverses et variées, comme porte conteneur, plateau fourgon, benne, bétaillère, citerne, tautliner, frigorifique pour le transport des denrées périssables et dans ce cas la remorque est munie d'un moteur avec un réservoir d'appoint, remorque à châssis extensible pour le transport de produits de grande longueur, remorque surbaissée.

On peut également adapter différentes machines sur une remorque, dans le cas de travaux spéciaux : grues, matériel militaire, véhicules de secours, d'intervention, ou véhicules affectés à des travaux spéciaux comme l'exploitation forestière, ponts et chaussées, entretiens de réseaux, de curage ou d'hydrocurage, véhicules miniers, éclairages cinématographiques, podiums pour spectacles…

Véhicule tracteur[modifier | modifier le code]

Les remorques peuvent être tractées par :

Ces véhicules attelés sont ainsi désignés différemment suivant leur assemblage[2] :

  • Véhicule articulé : ensemble composé d'un véhicule tracteur et d'une semi-remorque ;
  • Train double : ensemble composé d'un véhicule articulé et d'une semi-remorque dont l'avant repose soit sur un avant-train, soit sur le train roulant arrière coulissant de la première semi-remorque qui tient alors lieu d'avant-train ;
  • Train routier : ensemble constitué d'un véhicule à moteur auquel est attelée une remorque ou une semi-remorque dont l'avant repose sur un avant-train.

Technique[modifier | modifier le code]

Structure
  • Remorque à une roue ;
  • Remorque à un essieu ou deux essieux couplés (bogie ou tandem) ;
  • Remorque à deux essieux : la direction est fréquemment assurée par un simple pivot central (ou cheville ouvrière) ;
  • Remorque à un essieu directeur et deux essieux couplés porteurs.

Dans le cas de remorques poids-lourd, le nombre d'essieux est prépondérant, car il va conditionner le poids pouvant être porté par l'ensemble. Les remorques à trois essieux sont fréquentes dans le transport de marchandise en France.

Largeur

La largeur maximale des remorques est réglementée par le code de la route[3] :

  • 2,60 mètres pour les remorques à parois épaisses conçues pour le transport de marchandises réfrigérées avec refroidissement ;
  • 2,55 mètres pour les autres véhicules ou parties de véhicules ;
  • 2,95 mètres pour les véhicules à traction animale dont la carrosserie ou les garde-boue ne surplombent pas les roues ;
  • 2 mètres pour les motocyclettes, les tricycles et quadricycles à moteur et les cyclomoteurs à trois roues ;
  • 1 mètre pour les cyclomoteurs à deux roues.
Longueur

La longueur maximale des remorques est réglementée par le code de la route, ainsi que la longueur des véhicules attelés[3] :

  • Remorque, non compris le dispositif d'attelage : 12 mètres ;
  • Semi-remorque, 12 mètres entre le pivot d'attelage et l'arrière de la semi-remorque, et 2,04 mètres entre l'axe du pivot d'attelage et un point quelconque de l'avant de la semi-remorque ;
  • Véhicule articulé : 16,5 mètres ;
  • Autobus ou autocar articulé : 18,75 mètres ;
  • Autobus articulé comportant plus d'une section articulée : 24,5 mètres ;
  • Train routier et train double : 18,75 mètres ;
  • Ensembles de véhicules ou de matériels de travaux publics : 22 mètres ;
  • La longueur totale avec remorque des motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur ne peut pas excéder 4 mètres.
Chargement
  • Le poids total d'une remorque chargée, pour motocyclette, tricycle ou quadricycle à moteur, ne peut pas excéder la moitié du poids à vide du véhicule tracteur[4].

Contraintes[modifier | modifier le code]

Véhicule B[modifier | modifier le code]

L'immatriculation de la remorque est nécessaire si le PTAC de la remorque dépasse 500 kg.

Lors du chargement d'une remorque attelée à un véhicule rentrant dans la catégorie B, le poids de l'ensemble de véhicule ne doit pas dépasser :

  • le PTAC de la remorque indiqué sur la carte grise de la remorque ;
  • le PTRA indiqué sur la carte grise du véhicule tracteur.

La conduite d'un véhicule attelé avec une remorque est soumise à l'obtention d'un permis sous certaines conditions :

  • le permis EB n'est pas nécessaire :
    • lorsque la remorque possède un PTAC inférieur à 750 kg.
  • Le permis EB est nécessaire :
    • dans les deux cas, lorsque le PTAC de la remorque excède 750 kg :
      • quand le PTAC de la remorque est supérieur au PV du véhicule tracteur ;
      • quand l'ensemble des PTAC (véhicule tracteur + remorque) est supérieur à 3 500 kg (3,5 t) et sans dépasser 7 000 kg (7 t) .

Les véhicules (remorque comprise) dont la longueur dépasse sept mètres ont interdiction d'emprunter d'autres voies que les deux voies les plus à droite sur une route à plus de deux voies de circulation. Le conducteur sera dans l'obligation de ralentir, de s'arrêter ou de se garer pour faciliter le passage des véhicules plus petits, dans tous les cas où l'insuffisance de la largeur libre de la chaussée, son profil ou son état, ne permettent pas de se croiser ou de dépasser avec facilité et en toute sécurité.

Les sanctions relatives à la remorque :

  • Si une surcharge inférieure à 5 % est constatée, il y aura contravention mais pas d'immobilisation.

Il peut y avoir contravention pour un véhicule attelé :

  • si le poids réel dépasse le PTRA ;
  • si le poids réel dépasse l'ensemble des PTAC ;
  • si le poids réel d'un des deux véhicules dépasse son PTAC.

Véhicule groupe lourd[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]