Atelier de réparation automobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Atelier de réparation Ferrari

Un atelier de réparation automobile, communément appelé « garage », est une structure spécialisée dans l'entretien courant et la réparation des véhicules automobiles. « Garagiste » est un terme générique désignant une personne travaillant dans un garage, et peut s'appliquer à tous les métiers de l'entretien automobile : mécanicien automobile, carrossier, peintre en carrosserie, vendeur, etc…

Description[modifier | modifier le code]

Un garage peut aussi faire office de station-service, tandis que bon nombre de ces dernières, principalement dédiées à la distribution de carburant, proposent un service basique de « garage » permettant l'entretien courant du véhicule et les réparations mineures. Certains garages, en outre, proposent un service de vente de véhicules. Il existe des concessionnaires et des garagistes indépendants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les ateliers de réparation ont fait leur apparition et se sont multipliés de par le monde en même temps que l'automobile a commencé à se banaliser à compter du début du XXe siècle, passant du statut de curiosité très onéreuse à celui de bien de grande consommation, progressivement accessible au plus grand nombre.

L'augmentation du parc installé a constitué l'opportunité de créer un nouveau modèle économique. Tandis que les pays industrialisés s'adaptaient à l'automobile en sécurisant et règlementant son emploi, par exemple en développant un réseau routier adapté, le besoin en points d'entretien dédiés est allé croissant et les « garages » ont commencé à se multiplier au bord des routes et dans les agglomérations.

De nombreux réseaux franchisés d'ateliers dédiés à l'entretien de véhicules se sont développés, ils sont parfois spécialisés (vidange d'huile, remplacement de pare-brise, de l'échappement ou des pneumatiques). On peut citer Point S, Speedy, Midas, Feu Vert, Euromaster, Norauto, Roady ou Carglass.

Galerie[modifier | modifier le code]

Travaux réalisés dans les ateliers de réparation automobile[modifier | modifier le code]

Dans les ateliers de réparation automobile, ou dans les "garages", les tâches effectuées par les mécaniciens sont multiples. On peut citer : l'entretien courant des véhicules (vidanges, réglages, remplacement de pièces d'usure, notamment garnitures de freins) ; les essais moteur ; le remplacement de pièces défectueuses du moteur ou d'autres organes du véhicule ; l'entretien ou la remise en état des circuits électriques.

Ces travaux de mécanique sont fréquemment associés à des travaux de carrosserie — débosselage, masticage, ponçage — et à des travaux de peinture.

Conditions de travail et environnement[modifier | modifier le code]

Les travaux effectués dans les atelier de mécanique automobile, et plus généralement dans les garages automobiles, exposent à de nombreux risques d'accidents ou de maladies[1]. Les accidents corporels peuvent provenir des manutentions, de l'emploi d'outils à main, des travaux en hauteur, etc. Les maladies peuvent provenir des divers polluants auxquels sont exposées les personnes travaillant dans les garages :

  • vapeurs d'essence, gaz d'échappement, dont monoxyde de carbone et fumées diesel, aérosols de peinture, poussières de ponçage (exposition par voie respiratoire) ;
  • huiles de vidange, graisses, carburants (exposition par voie cutanée).

Parmi ces polluants, un certain nombre sont cancérogènes[2], mutagènes ou toxiques pour la reproduction et il convient donc de prendre les mesures nécessaires pour s'en protéger (entre autres port de gants, rejet des gaz d'échappement à l'extérieur, travaux de peinture en cabine ventilée).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]