Prise de force

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La prise de force (ou prise de puissance) est une pièce mécanique permettant de transmettre le couple d'un moteur sur un outil mécanique, grâce à la rotation d'un arbre cannelé sur lequel elle vient s'emboîter.

Elle est caractérisée par une vitesse de rotation et un couple.

En agriculture[modifier | modifier le code]

La prise de puissance d'un tracteur.

Appelée prise de force à tort, car il s'agit d'une prise de puissance résultat d'un couple multiplié par une vitesse angulaire, sert de source d'énergie aux équipements traînés ou portés grâce à un embout cannelé. Cet embout peut être placé à différents endroits. Généralement, il est situé à l'arrière d'un tracteur agricole mais il peut se trouver à l'avant ou au centre (position ventrale qui est très peu utilisée). Il est possible d'avoir deux embouts (avant et arrière) sur le même tracteur.

Il existe plusieurs systèmes d'entraînement de la prise de force.

  • Le premier est un entraînement par un embrayage classique, toute action de débrayage du chauffeur provoque l'arrêt de la prise de force. Ce système est appelé "prise de force classique ou discontinue".
  • Le second entraînement est par un embrayage double effet à commande unique. Ce dispositif permet au conducteur d'arrêter l'avancement du tracteur sans interrompre la prise de puissance. Il est appelé "prise de force semi-indépendante".
  • Le troisième système est une prise de force semi-indépendante avec un embrayage à commande unique et totalement indépendante grâce à un embrayage à commande séparée. C'est une "prise de puissance mixte" qui est conçue pour tourner à deux vitesses: 540 et 1000 Tr/min (tours par minute).
  • Le quatrième système est monté avec un embrayage multi-disques. Il donne aussi deux vitesses de sortie grâce à un échange d'embout. La prise de puissance est "totalement indépendante".
  • Le dernier système est réalisé à partir d'un pignon placé à la sortie de la boîte de vitesses. C'est une "prise de force proportionnelle à l'avancement".

L'embout tourne toujours dans le sens horaire. Il peut être de 6, 20 ou 21 cannelures.

L'embout avant est de 6 cannelures et à une vitesse de 1000 Tr/min. Sur certaines marques, cet embout peut avoir deux sens de rotation. Sa mise en mouvement est obtenue par un embrayage à commande électromagnétique.

Sur les autres projets Wikimedia :