Diageo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diageo

alt=Description de l'image Diageo logo.gif.
Création 1997
Personnages clés Président (Chairman) Dr Franz B Humer, Directeur général (CEO) Paul S Walsh
Forme juridique Public limited company
Slogan Celebrating Life, Everyday, Everywhere
Siège social Drapeau d'Angleterre Londres (Angleterre)
Actionnaires BlackRock Investment Management (UK), Capital Research and Management Company, Legal & General Group Plc
Activité Boissons
Produits Bières, whiskies, rhums, vins
Effectif 23 786 (2010)
Site web www.diageo.com
Chiffre d’affaires 9,936 milliards de £ (2011)
+2 % (2010-2011)
Résultat net 1,9 milliards de £ (2011)
Des bâtiments de la société à Londres

Diageo (LSE : DGE, NYSE : DEO) est une entreprise anglaise spécialisée dans les boissons alcoolisées. C'est la plus importante entreprise mondiale sur le marché des alcools et spiritueux. Le groupe est issu de la fusion en 1997 de deux entreprises : Grand Metropolitan et Guinness PLC[1].

Le groupe produit essentiellement des spiritueux, mais également de la bière, telle la Guinness.

Historique[modifier | modifier le code]

La fusion entre Grand Metropolitan et Guinness[modifier | modifier le code]

Grand Metropolitan était une multinationale anglaise présente dans le domaine des spiritueux avec les marques de vodka Smirnoff, de whisky J&B et de liqueur Baileys, mais aussi dans l'agroalimentaire. Son rachat de l'entreprise américaine Pillsbury lui avait apporté les marques de glaces Häagen Dazs, de céréales Géant Vert ou encore les restaurants Burger King.

Guinness PLC, à l'origine simple brasserie, était elle aussi devenue, après de multiples acquisitions, une entreprise de taille mondiale et détenait de nombreuses marques de whiskies, parmi lesquelles Johnnie Walker, Ballantine's ou Chivas Regal.

Au moment de la fusion entre GrandMet et Guinness, le groupe LVMH a - entre autres montages financiers - proposé une fusion des pôles alcools respectifs de chacune des trois entreprises[2]. En cela LVMH, qui détenait 14 % du capital de son partenaire Guinness, voulait conserver le contrôle de sa stratégie dans ce secteur. Le pôle champagne et alcools de LVMH était détenu à 33 % par Guinness.

Le recentrage sur les spiritueux[modifier | modifier le code]

Diageo s'est séparé de la plupart des filiales non engagées dans l'industrie des boissons alcoolisées (toutes issues de Pillsbury, que détenait Grand Metropolitan).

Les marques Géant Vert et Old El Paso, ainsi que les glaces Häagen-Dazs sont cédées en 2001 à General Mills et la chaîne de restauration rapide Burger King est rachetée par les fonds de placements Texas Pacific, Bain Capital LLC et Goldman Sachs Capital en 2002.

Acquisitions successives[modifier | modifier le code]

En février 2011, Diageo acquiert l'entreprise turc Mey Icki pour 2,1 milliards de $[3].

En mai 2012, c'est au tour de l'entreprise brésilienne Ypioca d'être racheté pour 300 millions de $[4]. En novembre 2012, Diageo acquiert 53,4 % l'entreprise indienne United Spirits, qui est alors en difficultés financières, pour 1,28 milliards de £[5].

En mai 2014, à la suite de l'acquisition de United Breweries Group par Diageo, ce dernier est contraint de vendre une partie des activités de United Breweries Group dans le whisky à la suite du souhait de l'autorité de la concurrence britannique. Whyte and Mackay est alors vendu pour 430 millions de livres soit l'équivalent de 729 millions de dollars à l'entreprise philippinne Emperador[6].

Marques de Diageo[modifier | modifier le code]

Parmi les plus connues :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision de la commission Européenne du 15 octobre 1997
  2. Article de l'Expansion du 11 juillet 1997
  3. Diageo in $2.1 Billion Deal for Turkish Liquor Maker, Micheal J. de la Merced, New York Times, 21 février 2011
  4. Diageo gets the taste for a cocktail with Brazilian spirit, Laura Chesters, The Independent, 29 mai 2012
  5. Diageo does $2.1 billion deal for India's United Spirits, Sumeet Chatterjee et Anjuli Davies, Reuters, 9 Novembre 2012
  6. United Spirits agrees to sell Whyte & Mackay to Emperador, Nandita Bose et Martinne Geller, Reuters, 9 mai 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]