Grand Metropolitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Metropolitan

Création 1934
Dates clés 1997, fusionne avec Guinness pour former Diageo
Disparition 1997
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau d'Angleterre Londres (Angleterre)
Activité Alimentation, Hôtellerie
Produits Bières, vins, boissons alcoolisées, restauration, viennoiserie
Site web www.saralee.com

Grand Metropolitan plc (anciennement Grand Metropolitan Hotels Ltd), également appelée GrandMet, était une entreprise anglaise présente dans des domaines variés de l'agroalimentaire. Elle possédait notamment les marques de vodka Smirnoff, de whisky Baileys et J&B, de gâteaux Brossard ou encore les restaurants Burger King.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine uniquement présent dans l'hôtellerie, le groupe entame une diversification dans l'alimentaire à partir de 1967.

En 1972, Grand Metropolitan prend le contrôle de International Distillers and Vintners, un groupe anglais qui détenait les marques de whisky J&B, et de crème de whisky Baileys Irish Cream.

En 1987, elle rachète la division boissons de R. J. Reynolds Industries, qui contient notamment la marque de vodka Smirnoff.

En 1989, Grand Metropolitan se porte acquéreur du groupe Pillsbury[1], qui possédait les marques de glaces Häagen Dazs, de céréales Géant Vert, de gâteaux Brossard et les fast-foods Burger King. En 1990, le groupe acquiert la branche surgelés de Belin pour former le groupe Brossard Surgelés.

En 1997, Grand Metropolitan revend Brossard à Sara Lee[2] et fusionne avec le groupe Guinness pour donner naissance à Diageo[3]. Bernard Arnault, patron de LVMH et actionnaire de Guinness, a tenté de s'opposer en vain à cette fusion[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Pillsbury Company History
  2. (en) « Sara Lee To Acquire Bakery Business In Europe », The New York Times, 12 avril 1997
  3. Décision de la commission Européenne du 15 octobre 1997
  4. La colère de M. Arnault, sur l'Express.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]