BlackRock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blackrock.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec The Blackstone Group.

BlackRock

alt=Description de l'image BlackRock wordmark.svg.
Création 1988
Personnages clés Laurence Fink
Siège social Drapeau des États-Unis New York (États-Unis)
Produits société d'investissement
Effectif 10 100 (2011)
Site web http://www.blackrock.com

BlackRock est une société d'investissement américaine. Son siège se situe à New York et elle tient des bureaux à Londres, Zurich, Édimbourg, Francfort, Hong Kong, Paris, San Francisco, Singapour, Sydney, Tokyo, et Wilmington. Après le rachat de Barclays Global Investors pour 13,5 milliards de dollars, elle devient la première société de gestion d'investissement au monde avec environ 4000 milliards de dollars d'actifs sous gestion[1].

BlackRock contrôle des capitaux au nom des investisseurs institutionnels dans le monde entier par une variété de capitaux propres, revenu, liquidité et des produits alternatifs d'investissement. En dehors de ces 4 000 milliards de dollars provenant de la gestion d'investissement institutionnel, presque 75 % des capitaux contrôlés sont dans des instruments de revenu pour une clientèle non institutionnelle, faisant de BlackRock un géant de ce domaine. En outre, BlackRock fournit des services en gestion des risques, en approvisionnement à l'extérieur de système d'investissement, et des services consultatifs financiers à un nombre de plus en plus important d'investisseurs institutionnels par le biais de sa plate-forme de solutions de BlackRock.

Blackrock exerce une grande influence à Wall Street[2] et à Washington D.C.[3] et compte parmi ses actionnaires, les Rothschilds, Élisabeth II du Royaume-Uni, l'homme politique et homme d'affaires américain Al Gore, le baron pétrolier Maurice Strong, Warren Buffet, George Soros et l'homme d'affaires mexicain Carlos Slim[4],[5].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1988, Laurence D. Fink arrive à la tête de BlackRock.

En 1999, BlackRock effectue son introduction en bourse.

Le 31 janvier 2005, BlackRock acquiert SSRM Holdings Inc.

En décembre 2010, BlackRock annonce la création de sa propre bourse dans les colonnes du quotidien britannique Financial Times[6].

En 2012, BlackRock engage l'ex-banquier central suisse Philipp Hildebrand dans sa succursale de Londres.

Direction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]