International Airlines Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les queues d'avions d'Iberia et de British Airways, les deux poids lourds du Groupe.

International Consolidated Airlines Group S.A., connu sous le nom International Airlines Group (IAG), est la holding née de la fusion de la britannique British Airways et l'espagnole Iberia le 8 avril 2010[1].

Le groupe IAG possède 398 avions, volant vers 200 destinations et transportant plus de 50 millions de passagers chaque année. Il est le troisième plus grand groupe en Europe et le sixième dans le monde, en fonction des revenus[2].

La nouvelle entité est une compagnie espagnole, son siège social est à Londres et elle est cotée à la Bourse de Londres et de Madrid. Numéro deux européen en capitalisation, devant Air France-KLM et derrière Lufthansa, le groupe reste loin derrière en chiffre d'affaires (16,1 milliards d'euros, contre 29 pour Lufthansa et 25 pour Air France-KLM).

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout en restructurant Iberia, IAG poursuit la construction du groupe. Après la compagnie britannique BMI, rachetée en 2011 à Lufthansa, IAG a lancé une OPA de 113 millions d'euros sur la compagnie espagnole Vueling[3], destinée à devenir la marque low cost du groupe, aux côtés de British Airways et d'Iberia[4].

En janvier 2015, Aer Lingus est l'objet d'une offre de rachat par International Airlines Group, pour 1,36 milliard de dollars, celle-ci nécessite toutefois encore l'accord des actionnaires dont Ryanair (29,8 %) et l'État irlandais (25 %), en plus des autorités de la concurrence[5].

Le 30 janvier 2015, la compagnie Qatar Airways entre au capital d IAG en acquérant 10% du groupe[6].

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Année Fréquentations[7]
2014 77 300 000
2013 67 224 000
2012 54 600 000
2011 51 678 000
2010 50 600 000
2009 53 256 000

Filiales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]