Easyjet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis EasyJet)
Aller à : navigation, rechercher
Hangar 89, le siège d'Easyjet

Easyjet est une compagnie aérienne britannique. Elle est la 4e compagnie européenne en nombre de passagers transportés derrière Lufthansa, Ryanair et Air France-KLM et la première compagnie européenne pour l'extension du réseau[pas clair]. En France, Easyjet est la 2e compagnie aérienne derrière Air France.

Son nom officiel est Easyjet Airline Company PLC. Elle appartient en partie à Stelios Haji-Ioannou à travers sa participation à l'Easygroup, une entreprise immatriculée à Jersey. C'est une société de plus de 8 400 employés qui a été créée le , grâce à un prêt de 5 millions de livres du père de Stelios Haji-Ioannou, un armateur chypriote. Cotée à la Bourse de Londres, elle fait partie de l'indice FTSE 100.

Son siège social est situé à l'aéroport de Londres Luton, dans le grand hangar orange H89. Easyjet opère plus de 700 routes desservant plus de 130 aéroports dans 32 pays. En janvier 2015, sa flotte est composée de 226 Airbus A319 et A320.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1995, la société Easyjet rachète en 1998 40 % de la compagnie suisse TEA Basel, basée à Genève. Cette compagnie devient sa filiale et prend le nom d'Easyjet Switzerland. Elle était à l'époque en compétition avec Swissair avant que cette dernière ne fasse faillite et donne naissance à la nouvelle Swiss.

En 2002, elle rachète cette fois son concurrent sur le segment à bas coûts, Go Fly (filiale de British Airways). Cette même année, la compagnie annonce avoir vendu 1 498 802 places. Fin 2007, la compagnie rachète GB Airways, qui opère alors pour le compte de British Airways ; seuls les créneaux de décollage/atterrissage à l'aéroport de Londres Heathrow n'ont pas été rachetés. En 2013, la compagnie rachète les créneaux vendus par Flybe à l'aéroport de Londres-Gatwick pour un montant de 25 millions de livres sterling. Cette acquisition lui permet d'accroître sensiblement son offre et sa présence, qui se traduit par 7 avions supplémentaires basés à Gatwick.

Easyjet étant devenue la 4e compagnie européenne, ses plus gros concurrents sont à la fois d'autres compagnies à bas-coûts comme Ryanair, mais également, et de plus en plus, les majors européennes tel que British Airways, Air France, Lufthansa, etc.

En juillet 2014, Easyjet franchit le seuil des 700 lignes en Europe, Afrique du Nord et Moyen-Orient[1].

Destinations[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Égypte Égypte
Drapeau du Maroc Maroc
Drapeau de la Tunisie Tunisie

Asie[modifier | modifier le code]

Drapeau de Chypre Chypre
Drapeau d’Israël Israël
Drapeau de la Turquie Turquie

Europe[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de l'Estonie Estonie
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de Gibraltar Gibraltar
Drapeau de la Grèce Grèce
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de l'Islande Islande
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Kosovo Kosovo
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Drapeau de Malte Malte
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau du Portugal Portugal
Roumanie Roumanie
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Dépendances
Drapeau de la Russie Russie
Serbie Serbie
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de la Suisse Suisse

Flotte[modifier | modifier le code]

En avril 2015, l'âge moyen de la flotte d'Easyjet est de 6.2 ans. Sa flotte est composée exclusivement d'Airbus A319 et A320. Elle devrait normalement être bientôt composée d'Airbus de nouvelle génération, les Airbus A320 neo.

Flotte Easyjet [3]
Type d'appareil En service Commandes Nombre de sièges Notes
Airbus A319-100 149 156 12 exploités par easyjet Switzerland
Airbus A320-200 82 61 180 11 exploités par easyjet Switzerland
Airbus A320 neo 100 180
Total 231 161

Lors de ses débuts en 1995, Easyjet commence ses opérations avec deux Boeing 737-200 loués auprès de GB Leisure[4]. Ensuite, afin de pouvoir se développer, elle rachète de nombreux Boeing 737-300 de seconde main à différentes compagnies dans le monde. Le , elle reçut son premier avion neuf, un Boeing 737-700 dernière génération commandé à 33 exemplaires. Ces derniers permettaient à Easyjet de poursuivre son développement tout en modernisant la flotte[5].

Le 200ème Airbus d'EasyJet.

Le , Easyjet dévoile une commande historique auprès d'Airbus portant sur 120 A319, assortie de 120 droits d'achat supplémentaires. Elle choisit d'exploiter une flotte exclusivement composée d'Airbus, et donc de remplacer progressivement l'ensemble des Boeing 737-300 et -700. En juillet 2008, après avoir reçu plus de 80 A319, elle modifie une partie de la commande restante en échangeant 25 A319 contre 25 A320[6]. Identiques sur le plan technique, les A320 disposent d'un fuselage plus long qui permet de transporter 24 passagers supplémentaires. En novembre 2011, le 737 effectue son dernier vol aux couleurs d'Easyjet, après seulement sept ans d'exploitation[7]. Les appareils hérités de GB Airways lors de son rachat en 2008 ont tous été retournés à leur loueur ou vendus[8].

Au , la flotte d'Easyjet se composait de 211 avions, dont 162 A319 et 49 A320. Il restait 21 A320 à livrer, qui permettront de remplacer à la fois les premiers A319 et de faire face à la croissance[8].

Chiffres[modifier | modifier le code]

  • Easyjet exploite plus de 700 lignes (avec sa filiale Easyjet Switzerland), court et moyen courrier, dessert 127 aéroports en Europe, Maroc, Égypte, Turquie, et Israël.
  • Easyjet opère depuis certains des plus grands aéroports internationaux, notamment Paris-Charles-de-Gaulle et Paris Orly, Milan Malpensa, ou Barcelone El Prat. Elle est davantage présente dans les grands aéroports que sa concurrente Ryanair.
  • Durant l'année 2013, elle a transporté plus de 60 millions de passagers sur l'ensemble de son réseau, dont près de 20% de clientèle d'affaires.
  • Lors de l'année 2013, Easyjet a réalisé un bénéfice net de 398 millions de livres pour un chiffre d'affaires de 4,25 milliards de livres[9].

Services[modifier | modifier le code]

Cabine d'un Airbus A319 d'EasyJet.

Easyjet est une compagnie low cost avec une stratégie du "tout à la carte", à l'opposé du "tout inclus" de certaines compagnies traditionnelles. Concrètement, alors que chez d'autres compagnies des services tels que le bagage en soute, la restauration à bord ou la modification du billet sont inclus dans le prix du billet, Easyjet a choisi de simplifier son offre et de proposer au client de payer individuellement chaque service. Ceci permet à la compagnie de contracter les coûts et d'offrir des prix d'appel attractifs. Néanmoins, afin de concurrencer les compagnies traditionnelles, Easyjet a mis en place en 2012 une nouvelle gamme tarifaire dite "flexi". Elle inclut un bagage en soute, l'accès prioritaire à l'avion lors de l'embarquement, ainsi que la gratuité de la modification du billet.

À bord, un service de restauration mais également d'achats hors-taxes est proposé. Il inclut snacks sucrés et salés, boissons fraîches, chaudes ou encore alcoolisées, ainsi que des parfums, cosmétiques, accessoires de voyages et jouets/souvenirs pour enfants. Le service à bord est payant et l'offre est regroupée dans une brochure reprenant les tarifs et les détails des articles vendus. Un magazine de bord est également offert chaque mois (Traveler magazine). Il contient des informations sur les destinations proposées par la compagnie ainsi que des renseignements divers sur la compagnie et la sécurité à bord.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2006[modifier | modifier le code]

  • La société affiche un bénéfice record de 140 millions d'euros (multiplié par 3 en trois ans, meilleur qu'Air France-KLM), et prévoit une augmentation de ses bénéfices de 40 % pour 2007.
  • Trafic de 33,67 millions de passagers.
  • Évolution des prix: + 5,6 % en 2006, avec un prix moyen du ticket à 57 €.

En 2007[modifier | modifier le code]

  • Un quart de ses passagers sont désormais des cadres, soit 8,5 millions de passagers, soit deux fois plus qu'en 2004. Ces chiffres ont engendré le changement de tenue des hôtesses et stewards en tailleur et costume.
  • Son cours en bourse a été multiplié par 4,5 depuis 2004.
  • Entre les principales villes européennes desservies, les tarifs sont en moyenne 40 % inférieurs à ceux des concurrents.
  • 137 appareils sont en fonction, pour 75 aéroports desservis en Europe, Maroc et Turquie.
  • Deuxième au classement des chiffres d'affaires de low cost, derrière Ryanair.
  • Fin mai, le taux de remplissage des lignes intra-européennes atteint le niveau record de 83,5 % (contre 80 % pour Ryanair et 70,8 % pour Air France-KLM).
  • Les avions volent en moyenne onze heures par jour.
  • Les escales ont une durée de 25 à 30 minutes. Le personnel de bord ne fait pas le ménage, hormis croiser les ceintures et sortir les déchets. Le ménage est effectué le soir par du personnel spécifique.

Le magazine de bord, qui avait été supprimé afin de gagner du temps lors du rangement de l'appareil, a été finalement réintroduit pour des raisons commerciales.

En 2008[modifier | modifier le code]

Au cours de l’année, la valeur du titre a perdu 55 %. Les bénéfices pour l'année fiscale 2008 (se terminant au 30 septembre) se sont élevés à 123,1 millions de livres pour un chiffre d'affaires de 2,362 milliard de livres[10].

La compagnie a été désignée meilleure compagnie à bas-coûts au monde par l'édition 2008 des « World Airline Awards », basée sur un sondage réalisé par Skytrax auprès de plus de 15 millions de voyageurs[11].

En 2010[modifier | modifier le code]

Recrutement de 190 pilotes sortant de CTC[12].

En 2013[modifier | modifier le code]

Les pilotes français d'Easyjet ont fait grève le lundi 25 novembre 2013 pour protester contre la politique de redistribution des bénéfices de l'entreprise, qu'ils jugent trop peu avantageuse[13].

En 2014[modifier | modifier le code]

Les syndicats des pilotes et des stewards français demandent de cesser le travail les 25 et 26 décembre. Les syndicats réclament une meilleure gestion des plannings, une plus grande participation aux bénéfices et la mise en place d'un contrat de prévoyance. Ils contestent également la baisse de 25% de l'actionnariat d'entreprise.

En 2015[modifier | modifier le code]

La grève opérée en décembre 2014 est reconduite du 31 décembre 2014 au 1er janvier 2015 pour les mêmes revendications.

Poursuites judiciaires[modifier | modifier le code]

Condamnation pour travail dissimulé[modifier | modifier le code]

En France, Easyjet a été condamnée en novembre 2010 pour « travail dissimulé, entraves aux organes de représentation du personnel et défaut d'immatriculation » pour avoir notamment fait travailler à Orly des salariés sous contrat britannique[14].

Condamnation pour publicité mensongère[modifier | modifier le code]

Depuis le 1er janvier, l’Antitrust italienne a infligé six condamnations accompagnées de sanctions financières pour 47 500 € à plusieurs compagnies bas coût, dont une à Easyjet. L'amende est liée à la publicité pour les tarifs aériens, considérés comme trompeurs. Les procédures ont concerné les campagnes publicitaires dans les quotidiens et périodiques qui promettaient des voyages à prix très bas voire gratuits, en omettant d’informer sur les taxes et autres coûts supplémentaires[15].

Au début juillet, la Advertising Standards Authority (Royaume-Uni) a condamné easyjet pour publicité mensongère. Dans une de ses campagnes de presse, Easyjet avait déclaré que ses avions étaient 22 % moins polluants que ceux des autres compagnies. Les chiffres utilisés se sont avérés faux et l’ASA a déclaré qu’easyjet avait contrevenu au code de comportement publicitaire. La condamnation suit une précédente affaire en avril 2007. À cette occasion, Easyjet avait voulu faire croire que ses avions étaient 30 % moins polluants (en fonction du nombre de passagers) que ceux des autres compagnies[16].

Discrimination de personnes handicapées[modifier | modifier le code]

Au moins 4 cas de refus d'embarquer ou de débarquement de personnes en fauteuil roulant ont été rapportés dans la presse (3 en France et 1 en Suisse)[17],[18]. Comme indiqué dans la réglementation du transporteur, cette dernière refuse de transporter des personnes à mobilité réduite si elles ne sont pas accompagnées d'au moins une personne valide pour deux passagers présentant des difficultés à se déplacer[19]. Afin d'être autorisées à embarquer, certaines personnes non accompagnées se sont vu proposer par la compagnie de solliciter, avant la fermeture du vol, l'assistance de n'importe quel passager majeur présent sur ce même vol, et qui serait prêt à les prendre en charge en cas d'évacuation d'urgence de l'appareil. En France, la HALDE[20],[21] et le ministère des transports[22] ont annoncé l'ouverture de procédures contre easyJet. La compagnie a répondu en indiquant que la réglementation européenne imposait une évacuation de l'avion en 90 secondes en cas d'urgence. Aucune autre compagnie n'a fait l'objet d'une enquête pour de tels faits. Cependant, il est vrai que pour obtenir la certification de navigabilité d'un avion, son constructeur doit être en mesure de prouver qu'il est possible d'évacuer l'appareil en 90 secondes avec la moitié des issues disponibles, cela notamment grâce à l'utilisation des toboggan d'évacuation et à la formation du personnel navigant commercial. En janvier 2012, la compagnie Easyjet a été condamnée pour avoir refusé l'accès d'un avion à trois personnes handicapées en 2009[23]. Le tribunal correctionnel condamne notamment la politique commerciale de la compagnie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carte des destinations, Easyjet, consulté le 28 septembre 2013
  2. EasyJet : une base à Hambourg, Berlin renforcée, Air Journal, 27 septembre 2013
  3. (en) « Recherche par propriétaire », base de données G-INFO, sur UK Civil Aviation Authority.
  4. EasyJet Flotte de B737 (Historique) | Airfleets aviation
  5. EasyJet Flotte de B737NG (Historique) | Airfleets aviation
  6. Our journey - easyJet plc
  7. EasyJet Flotte de B737NG (Stocké) | Airfleets aviation
  8. a et b http://corporate.easyjet.com/~/media/Files/E/Easyjet-Plc-V2/pdf/media/latest-news/2011/15-November-easyJet-plc.pdf
  9. [1]
  10. http://www.easyjet.com/common/img/preliminary_results_2008.pdf
  11. (en) easyJet wins 2008 World's Best Low-Cost Airline Award
  12. (en) « easyJet chooses CTC Aviation as preferred pilot supplier », sur CTC Wings,‎ .
  13. [2]
  14. « Cour de cassation, criminelle, Chambre criminelle, 11 mars 2014, 11-88.420 »
  15. Autorità garante della concorrenza e del mercato, juillet 2008)
  16. Advertising Standards Authority, Royaume-Uni, juillet 2008)
  17. EasyJet refuse d'embarquer deux handicapés, la Halde saisie, dépêche AFP, 12 août 2010
  18. EasyJet défend aux invalide de voyager seuls, Tribune de Genève, 6 avril 2010
  19. Règlementation du transporteur - easyJet.com - 12 Passagers aux besoins particuliers - handicaps, conditions médicales et de santé
  20. EasyJet sera poursuivie par la Halde pour discrimination envers ses passagers handicapés, handimobility.org, 14 juin 2010
  21. Communiqué de la Halde
  22. EasyJet refuse d'embarquer des handicapés : Bussereau demande une enquête, dépêche AFP, août 2010
  23. « EasyJet, condamnée pour discrimination envers des passagers handicapés », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]