Cuisine néerlandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Asperges Adriaen Coorte (1697)

La cuisine néerlandaise est particulièrement inspirée par le passé agricole des Pays-Bas. Bien que la cuisine varie selon les régions avec des produits spécifiques, il existe un certain nombre de plats et ingrédients typiquement néerlandais. Les plats et repas néerlandais sont souvent nutritifs et copieux car ils sont adaptés au travail qui fut essentiellement physique dans le passé aux Pays-Bas. Le pays est réputé pour ses nombreuses variétés de fromages (edam, gouda…). La cuisine néerlandaise accorde une place importante aux légumes par rapport à la viande comme dans la plupart des cuisines d'Europe du Nord.

La cuisine néerlandaise est ouverte aux influences extérieures. À l'époque coloniale, de nombreux plats sont introduits ; ils sont d'origine indienne ou surinamais. D'autres plats ou ingrédients peuvent également provenir de la cuisine française, italienne, grecque, allemande et espagnole.

Repas traditionnel néerlandais[modifier | modifier le code]

Le repas typiquement néerlandais est généralement constitué d'une combinaison de pommes de terre, de légumes et de viande (par exemple sous la forme d'un ragoût) mais aussi de soupe, de crêpes.

Le repas traditionnel comprend habituellement les éléments suivants:

  • Pommes de terre, par exemple les Bintje, Doré et Eigenheimer. Les pommes de terre sont cuites à l'eau, au four, frites et assaisonné uniquement avec du sel.
  • Légumes, tels que différents types de choux, endives, épinards, haricots, betteraves, choux de Bruxelles, les pois
  • Viande, volaille ou poisson, comme le bœuf, le porc, le poulet, le maquereau, l'anguille, la plie. La cuisine néerlandaise propose également la viande de cheval et de mouton.
  • Le dessert est généralement yogourt, gruau ou de la crème consommés (crème laitière).


Soupes[modifier | modifier le code]

Snert
  • Soupe aux pois (Erwtensoep) ou snert : une soupe de pois épaisse, un grand nombre de variantes existent. Selon le goût et la région, le porc ou la viande ovine peuvent être utilisés ainsi que la pomme de terre, le céleri, l'oignon, le poireau et la saucisse. La soupe aux pois est souvent servie avec du pain de seigle noir accompagné de beurre et de lard.
  • Soupe de haricots bruns (Bruine bonensoep), une composition semblable à la soupe aux pois, mais où les petits pois sont remplacés par les haricots bruns. Cette soupe est généralement moins épaisse que la soupe aux pois.
  • Humkessoep, une soupe crémeuse aux pommes de terre, haricots verts et haricots blancs.

Petit déjeuner et déjeuner[modifier | modifier le code]

La cuisine néerlandais se compose essentiellement de pain. Le pain est garni de beurre, de fromage, de viande ou d'autres garnitures. À ceci s'ajoute un œuf, en particulier le week-end. À côté du pain, il est souvent consommé du muesli ou corn flakes accompagné de lait ou de yogourt.

Ces dernières années, d'autres aliments s'invitent à la table du petit déjeuner néerlandais.

Au déjeuner, le pain est habituellement au menu, parfois accompagnés de plats chauds comme la soupe. L'alcool au déjeuner est une rareté.

Dîner[modifier | modifier le code]

Aux Pays-Bas le repas principal se prend le soir (avond) et est donc appelé « repas du soir » (avondeten, signifiant le dîner) ou « plat du soir » (avondmaaltijd, le souper).

Pourtant dans la partie orientale des Pays-Bas, le repas principal est traditionnellement consommé à midi, ceci dans le but de dynamiser le travail de l'après-midi. Avec la disparition d'une grande partie de la culture agricole en faveur de l'industrie et des services, il est aujourd'hui plus pratique pour la plupart des gens de prendre le repas principal le soir.

Boisson[modifier | modifier le code]

Les Néerlandais boivent beaucoup de café et de thé au petit-déjeuner, mais aussi entre les repas. Le café est habituellement bu entre dix et onze heures, tandis que le thé est servi vers seize heures. Le lait est également souvent à la table du petit-déjeuner et du déjeuner. Au dîner, s'y trouvent généralement des boissons alcoolisées comme la bière et le vin.

Article détaillé : Viticulture aux Pays-Bas.

Les boissons alcoolisées sont souvent des bières : Amstel, Atlas, Bastion, Bavaria, Dommelsch, Grolsch, Heineken, Hertog Jan, La Trappe, Oranjeboom… Elles peuvent également être des liqueurs comme la Gold Strike, la Bols ou l'Advocaat mais aussi le Genièvre, véritable institution aux Pays-Bas.

Fromages[modifier | modifier le code]

Les Pays-Bas sont réputés pour leurs nombreuses variétés de fromages.

Article détaillé : Fromages néerlandais.

Asie[modifier | modifier le code]

Malgré ce que dit un dicton bien connu des Néerlandais, wat de boer niet kent, vreet hij niet (ce que l'agriculteur ne connaît pas, il ne le mange pas), la cuisine néerlandaise est ouverte aux influences extérieures.

En tant qu'ancienne colonie, la cuisine indonésienne est aujourd’hui très répandue et appréciée aux Pays-Bas. Le Nasibal en est un représentant. C'est également le cas de la cuisine du Surinam. En outre, les Néerlandais apprécient également la cuisine chinoise et pour plus de commodité, les plats indiens et chinois sont plus ou moins regroupés dans ce qu'on pourrait appeler la cuisine néerlandaise sino-indienne.

Galerie de spécialités[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir