Chou de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chou de Bruxelles (Brassica oleracea var. gemmifera) est une variété de chou, plante herbacée de la famille des Brassicaceae (sous-famille des Brassicoideae), cultivée pour ses bourgeons axillaires qui forment de petites têtes pommées, consommées comme légume. Le terme désigne aussi ce légume.

Ses cultivars sont issus de la variété Brassica oleracea L. var. gemmifera (DC.) Zenker.

Ce chou est une plante herbacée bisannuelle qui émet une tige florale d’un mètre de haut environ la deuxième année. Les feuilles à long pétiole sont entières, de forme arrondie et légèrement dentelées, les fleurs apparaissent être de couleur bleue fluo.

Les bourgeons à l’aisselle des fleurs forment de petites poires, composées de nombreuses feuilles désassemblées.

Ils sont récoltés en hiver, par intervalles, en commençant par les choux du bas, qui sont plus avancés. Certains conseillent de couper la tête de la plante, afin de favoriser la croissance plus rapide des choux supérieurs, mais l’efficacité de cette technique n’est pas prouvée.

Principales variétés cultivées[modifier | modifier le code]

Champs de choux de Bruxelles

Culture[modifier | modifier le code]

Le chou de Bruxelles apprécie les climats tempérés. Il faut de 85 à 95 jours entre la plantation et la récolte. Sur un axe central épais et solide poussent en épis de 20 à 75 petits choux d’environ 3 centimètres de diamètre, nichés à la base des feuilles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Choux de Bruxelles

Après la construction de la seconde enceinte de Bruxelles au XIVe siècle, la culture maraîchère se développa dans l’actuelle commune de Saint-Gilles, extérieure à l’enceinte. Ces cultures maraîchères prirent peu à peu une extension considérable puisque toutes les terres arables furent progressivement transformées en surfaces de cultures, notamment grâce à des travaux d’assèchement. Les maraîchers durent trouver des moyens d’augmenter encore leur rendement afin de faire face à l'accroissement démographique galopant de Bruxelles.

Il semble que ce soit vers le milieu du XVIIe siècle que les Saint-Gillois créèrent un nouvel hybride de chou qui se cultivait verticalement et occupait donc moins d’espace. Cette culture très rentable occupa rapidement de grandes étendues, et valut aux Saint-Gillois le surnom de « Kuulkappers » (coupeurs de choux).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les choux de Bruxelles se consomment cuits à l’eau, sautés à la poêle, en gratin, comme légumes d’accompagnement ou en salade. C’est un légume vert d’hiver.

Remarques[modifier | modifier le code]

  • On attribue parfois à Augustin Pyrame de Candolle, la description de cette variété. En fait, celui-ci la plaçait à un rang inférieur à la variété au sein d’une autre variété, Brassica oleracea var. bullata DC.
  • À l’heure actuelle, certains auteurs préfèrent abandonner la notion de variété et parlent alors de Brassica oleracea (Brussels Sprouts Group) ou de Brassica oleracea (Gemmifera Group). La taxinomie des plantes qui ont évolué avec une forte influence de l’Homme est, en effet, relativement complexe.
  • Dans les années 1950, la biologiste allemande Bessa Vugo a réalisé de nombreuses expériences sur le lien entre sens de la vue et sens du goût, en utilisant comme support de travail des choux de Bruxelles.
  • La dissection d'un petit chou de Bruxelles montre qu'il a une structure très semblable à celle d'un gros chou pommé. En particulier, à l'aisselle de ses feuilles se développent des bourgeons axillaires qui représentent en quelque sorte des tout petits choux de troisième ordre. Cela se voit bien dans une coupe longitudinale ou lorsqu'on effeuille les choux[4]. C'est un exemple d'organisation fractale.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence GRIN : espèce Brassica oleracea L. var. gemmifera Zenker (en)
  2. a, b, c, d, e et f « Le Chou de Bruxelles », Les produits - les légumes, sur labelcampagne (consulté le 5 novembre 2011)
  3. a, b, c et d « Le chou de Bruxelles », Légumes, sur gustave.com (consulté le 5 novembre 2011)
  4. Chou de Bruxelles en images

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :