Spéculoos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spéculoos de différentes formes

Le spéculoos, spéculos[1] ou spéculaus[2] (néerlandais : speculaas, flamand : speculoos, allemand : Spekulatius) est un biscuit traditionnel en forme de saint Nicolas consommé lors de l’avent et plus particulièrement lors de la fête de saint Nicolas (le 6 décembre) en Belgique, aux Pays-Bas, dans l’ouest de l’Allemagne (en Rhénanie et en Westphalie) et dans le nord de la France (en Flandre méridionale). Désormais, on trouve des biscuits portant ce nom mais ayant abandonné la forme traditionnelle au profit de formes non figuratives tout au long de l’année, par exemple accompagnant le café servi dans les brasseries et restaurants.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Maison Dandoy, fournisseur de la Cour de Belgique en spéculoos

Le nom proviendrait du mot latin speculator (observateur, surveillant) qui était utilisé pour désigner les évêques ; une autre origine serait le mot latin species qui signifie épice.

Forme, texture et goût[modifier | modifier le code]

Épices nécessaires à la fabrication de spéculoos : poivre blanc, cannelle, gingembre, clous de girofle, cardamome et noix de muscade.

Traditionnellement, les spéculoos sont parfumés à la cannelle.

Le biscuit a une texture granuleuse particulière due à la présence de cassonade. Il est croquant et de couleur brune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Massion, Dictionnaire de belgicismes, P. Lang, 1987, p. 819 (ISBN 3820412069)
  • Louis Willems, La Cuisine bruxelloise : traditions et créations au fil des saisons : avec 140 recettes (entrées, plats, desserts) extraites de l’émission de télévision Gourmandises (RTBF), Renaissance du livre, Tournai, 1998, p. 45
  • Laurence Quélen, Le Spéculoos, 10 façons de le préparer, Éditions de l’Épure, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Orthographe recommandée de 1990.
  2. cf. notamment l’orthographe utilisée par l’établissement Dandoy à Bruxelles, fournisseur officiel de la famille royale belge, sur son enseigne lumineuse sur la photo de l’article.