Bintje

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bintje
Image illustrative de l'article Bintje
Caissette de plants certifiés 'Bintje'.

Type consommation / industrie
Obtenteur Kornelis Lieuwes de Vries
Pays Pays-Bas
Année 1904
Origine génétique Munstersen x Fransen
Maturité demi précoce
Groupe culinaire B

La Bintje est une variété de pomme de terre de consommation créée aux Pays-Bas au début du XXe siècle. Elle fut longtemps la plus cultivée en Europe, voire dans le monde (devant la « Russet Burbank ») et reste la plus cultivée en France et surtout en Belgique, où elle est très appréciée pour la production des frites.

En France son aire de production se concentre dans la partie nord du pays, en particulier dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle y bénéficie d'un label de qualité dans la vallée de la Lys (IGP Pomme de terre de Merville).

Sur le plan agronomique, la Bintje se distingue par sa productivité élevée, avec des tubercules de forme ovale-arrondie de calibre moyen assez élevé. Son rendement lui a valu à l'origine aux Pays-Bas, le qualificatif de Rijkmaker (qui rend riche). En revanche, elle est sensible à différentes maladies et ravageurs, en particulier au mildiou, à la gale poudreuse, à la galle verruqueuse, au rhizoctone brun, à la pourriture sèche, au virus Y (mosaïque) et aux nématodes.

Sur le plan culinaire, c'est une pomme de terre de consommation à chair farineuse, considérée comme polyvalente. Même si ce n'est pas toujours la variété optimale pour chacune des utilisations, elle convient aussi bien pour faire bouillir, rôtir, frire, pour la soupe, le gratin et la purée, moins pour la salade. C'est la pomme de terre des frites belges.[réf. nécessaire] Elle est particulièrement adaptée à la purée car elle s'écrase facilement.

Elle a été baptisée ainsi par son obtenteur, d'après le prénom d'une de ses anciennes élèves : Bintje Jansma.[réf. souhaitée] Bintje en néerlandais est le diminutif de Benedikte.

La Bintje a été élue « pomme de terre de l'année 2012 » (Kartoffel des Jahres 2012) en Allemagne[1].

Fiche descriptive[modifier | modifier le code]

  • Origine génétique : Munterschen X Franschen (Jaune d'or)
  • Obtenteur(s) : Kornelis Lieuwes de Vries - (Pays-Bas)
  • Inscription au catalogue français (1935)
  • Catégorie : consommation
  • Maturité : demi-précoce

Caractères descriptifs[modifier | modifier le code]

Plant de 'Bintje' en début de floraison.
  • Tubercule : oblong, régulier, yeux superficiels, peau jaune, chair jaune.
  • Germe : violet, conique, pilosité moyenne.
  • Plante : taille assez haute, port demi-dressé, type semi-feuillu.
  • Tige : entrenœuds moyennement pigmentés, nœuds faiblement pigmentés, aux ailes développées, rectilignes et ondulées.
  • Feuille : vert franc, peu divisée, mi-ouverte ; foliole moyenne, ovale (I = 1,78) ; limbe plan.
  • Floraison : moyennement abondante.
  • Fleur : blanche, bouton floral partiellement pigmenté.
  • Fructification : très rare.

Folklore[modifier | modifier le code]

Dans le Nord de la France, depuis 2006, la Bintje est représentée par Madame Bintje, Géante de procession créée par la ville de Hondschoote[2].

Citations[modifier | modifier le code]

« Moi celle que je préfère, c'est la Bintje »

— Pierre Perret, dans le film Les Patates de Claude Autant-Lara

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Bintje - Kartoffel des Jahres 2012 », RheinlandPflaz (consulté le 4 juillet 2012).
  2. « Madame Bintje la Géante de Pomme de Terre est née le 2 septembre 2006 à Hondschoote (Nord) » (consulté le 13 novembre 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]