John Hughes (réalisateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Hughes et Hughes.

John Hughes

Naissance
Lansing, (Michigan, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 59 ans)
(New York, États-Unis)
Films notables Seize bougies pour Sam
Breakfast Club
La Folle Journée de Ferris Bueller

John Hughes, né le à Lansing (Michigan, États-Unis), mort le d'une crise cardiaque à New York, est un scénariste, producteur et réalisateur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevé dans la banlieue de Chicago, qui sera le théâtre de la majorité de ses films, il ne va pas au bout de ses études à l'Université d'État de l'Arizona, et devient rédacteur publicitaire[1].

Auteur de sketchs pour des comédiens, il entre en 1979 au magazine d'humour américain National Lampoon qui lui permet d'intéresser les studios par ses premiers scénarios, Mr Mom et Bonjour les vacances. Il devient rapidement dans les années 1980, comme scénariste et réalisateur, le pionnier du teen movie américain et spécialiste du genre, à travers notamment Seize bougies pour Sam, Breakfast Club, Une créature de rêve et La Folle Journée de Ferris Bueller [2].

Il devient producteur, tout en poursuivant l'écriture, et se tourne dans les années 1990 vers les comédies familiales, en écrivant et produisant de grands succès comme Maman, j'ai raté l'avion et ses deux suites, la série des Beethoven sous le pseudonyme d'Edmond Dantès, Denis la Malice, Bébé part en vadrouille[3]… Comme réalisateur, il est loin de rencontrer le même succès avec les échecs de La Vie en plus ou La P'tite Arnaqueuse[2].

Éloigné d'Hollywood dans les années 2000, participant à l'écriture de Les Visiteurs en Amérique en 2001 et de Drillbit Taylor, garde du corps en 2008, il tient une ferme dans l'Illinois, et meurt d'une crise cardiaque lors d'une visite familiale à New York[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]


Acteurs et actrices fétiches[modifier | modifier le code]

Interprète Film Rôle
John Candy
  • Russ Lasky
  • Del Griffith
  • Chet Ripley
  • Chet Ripley
  • Buck Russell
  • Gus Polinski
  • Gérant du magasin Target
Anthony Michael Hall
  • Rusty Griswold
  • Ted le fermier
  • Brian Ralph Johnson
  • Gary Wallace
Molly Ringwald
  • Samantha Baker
  • Claire Standish
  • Andie Wash
Ben Stein
  • Professeur d'économie
  • Employé de l'aéroport de Wichita
Lyman Ward
  • Tom Bueller
  • John
Kevin Bacon
  • Homme qui court vers le taxi
  • Jake Edward Biggs
Dan Aykroyd
  • Roman Craig
  • Roman Craig
Macaulay Culkin
  • Miles Russell
  • Kevin McCallister
John Ashton
  • Ken
  • Frank Arnold
Paul Gleason
  • Richard Vernon
  • Howard
Larry Hankin
  • Doobie
  • Hank
  • Sergent Balzak

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Hommage à John Hughes dans le film Easy A dans lequel Olive souhaite avoir une vie comme dans Breakfast Club et Sixteen Candles.
  • Hommage à John Hughes dans la série Les Frères Scott : l'épisode 15 de la saison 7 lui est dédié.
  • Hommage dans la série Community : le premier épisode de la saison 1 lui est dédié.
  • Hommage dans le jeu Deadly Premonition : le héros, lors d'un monologue durant un trajet en voiture, cite certains des films de John Hughes (Rose bonbon, The Breakfast Club et Seize bougies pour Sam). Il les évoque comme de bon souvenirs.
  • Hommage dans la série télévisée Psych : Enquêteur malgré lui lors de l'épisode 2 de la saison 3 : La Folle Soirée de Shawn, dans lequel des nombreuses références sont faites à l’œuvre de John Hughes.
  • Hommage dans la série Cougar Town : l'épisode 13 de la saison 4 rend hommage à Breakfast Club

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Hughes sur www.allocine.fr
  2. a et b « Décès du cinéaste John Hughes », Première.fr, 7 août 2009
  3. Alexandre Hervaud, « Le dernier avion de Hughes », Libération, 10 août 2009
  4. « Mort de John Hughes, scénariste de "Maman j'ai raté l'avion" et "Beethoven" », AFP cité par Le Parisien.fr, 7 août 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :