Training Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Training Day

Titre québécois Jour de Formation
Titre original Training Day
Réalisation Antoine Fuqua
Scénario David Ayer
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Village Roadshow Pictures
NPV Entertainment
Outlaw Productions
WV Films II
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Policier
Thriller
Sortie 2001
Durée 122 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Training Day (ou Jour de Formation, au Québec) est un film américain réalisé par Antoine Fuqua, sorti en 2001.

Le film est un succès au box-office et a reçu des critiques positives. La performance de Denzel Washington est particulièrement appréciée; elle marque un tournant dans sa carrière, car on lui proposera des rôles plus inhabituels par la suite. Il remporte l'Oscar du meilleur acteur à la 74e cérémonie des Oscars en 2001. La co-star du film Ethan Hawke est nommée pour l'Oscar du meilleur second rôle pour sa prestation du policier intègre. Le film marque les débuts de la chanteuse de R'n'B, Macy Gray, en tant qu'actrice.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jake Hoyt est une jeune recrue idéaliste de la police de Los Angeles. Rêvant de passer inspecteur, il obtient une mise à l'essai de 24 heures, un « training day », auprès de l'inspecteur Alonzo Harris, une star de la lutte antidrogue, très décoré et professionnel de la guerre de rues à bord de sa Chevrolet Monte Carlo noire. Mais l'admiration de Hoyt pour son ainé laisse rapidement place au doute, la conduite d'Alonzo s'avérant de plus en plus contestable et corrompue.

Résumé détaillé (SPOILER)[modifier | modifier le code]

Jake Hoyt est une jeune recrue idéaliste de la police de Los Angeles. Pour son premier jour, rêvant de passer inspecteur, il obtient une mise à l'essai de 24 heures, un « training day », auprès du sergent chef Alonzo Harris, une star de la lutte antidrogue, très décoré et un professionnel de la guerre de rues à bord de sa Chevrolet Monte Carlo noire. Pour sa première interpellation, ils ont affaire à de jeunes étudiants ayant acheté du cannabis et du PCP. Alonzo leur saisit leurs drogues.

Alonzo piège Hoyt en lui faisant fumer la poussière d'ange ou PCP et en lui faisant croire que c'est un test d'initiation, puis ils se rendent chez Roger, l'indicateur d'Alonzo et un des plus gros trafiquants de Los Angeles. Ils échangent autour d'un verre. Ensuite ils se retrouvent en voiture dans la rue lorsque Hoyt aperçoit une scène de viol. Il sort de la voiture et se précipite pour sauver la fille, il s'avère qu'elle est la cousine de membres du gang des Hill Side. Il se bat contre deux types et les neutralise. Alonzo arrive sur la scène du crime, fouille les agresseurs, un blanc et un noir, toxicomanes. Alonzo propose à un des agresseurs soit de partir en prison, soit de leur éclater un testicule. L'agresseur ne voulant pas partir en prison, il accepte la proposition d'Alonzo. Hoyt est choqué par la manière d'Alonzo de faire régner la justice. Alonzo lui réplique que ses enquêtes ont mené à 17 000 années d'incarcération. Alonzo tente de convaincre Hoyt qu'il est un loup pour sauver les brebis d'un monde sans pitié.

Puis, il arrive dans la rue pour arrêter un dealer de crack en fauteuil roulant. Il s'enfuit, Hoyt le poursuit et l'interpelle dans un commerce coréen. Le dealer ingére la drogue. Alonzo arrive, l'interroge, le suspect refuse de coopérer. Alors Alonzo prend un stylo bille, lui met dans la bouche et lui fait déglutir le crack de son estomac. Alonzo lui fait un chantage entre la prison et lui donner le nom de son fournisseur. Le dealer lui donne un nom, Le Sablier. Il s'avère que ce dernier est en prison. Il se rend chez sa femme sans mandat mais en faisant croire qu'il en a un. Alonzo perquisitionne la maison et dérobe de l'argent, 40 000 $. La femme s'en rend compte et hurle au gang du quartier de leur tirer dessus. Hoyt est de plus en plus perplexe sur les méthodes d'Alonzo. Alonzo arrive encore à le raisonner. Puis ils se rendent dans le quartier afro le plus sensible de la ville. Pour prévenir de leur arrivée, des pigeons sont lancés dans les airs. Ils sortent de la voiture et s'enfoncent dans le quartier. En fait, Alonzo se rend chez une de ses fiancées salvadorienne, Emma Harris. Hoyt les attend en compagnie d'un enfant qui s'avère être le fils d'Alonzo.

Par la suite, ils se rendent dans un restaurant pour rencontrer des pontes de la police, les trois rois mages. Ils évoquent les problèmes d'Alonzo avec des russes. En effet, lors du week-end précédent, Alonzo était à Las Vegas et a tabassé un caïd de la mafia russe. En dédommagement, les russes leur demandent de verser une rançon pour lui épargner sa vie. Alonzo s'arrange avec les trois rois mages pour extorquer la cagnotte personnelle de Roger, l'indicateur d'Alonzo. L'argent pris chez la femme du Sablier va servir à payer un mandat d'arrêt pour Roger. Alonzo réunit son équipe de policiers habituels pour l'assaut. Ils entrent dans la maison de Roger, l'interpellent, commencent à creuser le plancher et trouvent quatre millions de dollars. Alonzo lui explique qu'ils vont déclarer trois millions de dollars et qu'ils vont se partager le reste. Hoyt refuse. Puis Alonzo demande à Hoyt d'assassiner Roger, il refuse et Alonzo est obligé de tuer Roger lui-même. Alonzo organise la mise en scène pour créer des preuves et pour justifier de la mort de Roger. Pour la mise en scène, un des membres de l'équipe reçoit deux balles dans son gilet par balle et Alonzo demande à Hoyt d'assumer les tirs sur Roger en invoquant la légitime défense. Hoyt est extrêmement choqué par ce qui vient de se passer et se révolte. Alonzo le menace et lui dit que l'équipe va le couvrir sinon les enquêteurs lui demanderont de faire une prise de sang et trouveront des traces de PCP, ce qui entraînera au mieux sa radiation. Au dernier moment, Hoyt se sent obligé d'accepter mais refuse l'argent d'Alonzo. Ce dernier tente encore de le raisonner.

Puis ils se rendent dans une maison dans un quartier latino, Alonzo donne un cadeau au maître des lieux, le chef de gang des Eastside. Alonzo prétexte de partir aux toilettes, tandis que Hoyt est invité à une partie de poker avec le chef de gang et deux autres personnes. Au fil du jeu, il donne son révolver à un des membres qui veut le voir. Puis, Hoyt se rend compte qu'Alonzo est parti, le laissant seul avec le gang. Le chef de gang explique à Hoyt qu'Alonzo doit un million de dollars aux russes et que s'il ne paye pas, une équipe de tueurs est en stand-by prête à intervenir après minuit. Les membres ont comme instructions de tuer Hoyt. Ils l’amènent dans la baignoire pour le tuer. Ils lui font les poches, trouvent le porte-feuille qui s'avère être celui de leur cousine, celle qui a été sauvée le matin même par Hoyt. Le chef appelle sa cousine et après vérification, les membres décident de le relâcher.

Hoyt, dehors, se rend dans le quartier de la fiancée d'Alonzo pour l'interpeller. Il arrive dans l'appartement et se fait ouvrir la porte par le fils d'Alonzo. Lorsqu'il est sur le point de l'arrêter, Alonzo lui jette son mégot de cigarette à la figure, se saisit d'un fusil à pompe sous le lit et des coups de feux sont échangés. Alonzo s'enfuit par la fenêtre. Hoyt arrive à sa hauteur et ils se battent sur un balcon. Alonzo prend le dessus et s'enfuit dans sa voiture mais Hoyt saute sur son capot et Alonzo a un accident. En difficulté, il demande aux gens du quartier de descendre Hoyt : ils refusent en lui disant qu'ils n'ont pas à faire son travail. Alonzo tente encore une fois d'amadouer Hoyt, il veut ramasser son arme mais Hoyt lui tire dans les fesses. Hoyt saisit l'argent qu'Alonzo doit aux russes et s'en va. Alonzo, dépité, prend sa voiture, quasiment en épave, et roule en direction de l'aéroport international de Los Angeles pour s'enfuir. Lorsque minuit arrive, il se fait bloquer par des camionnettes noires et se fait descendre par les tueurs russes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes: Voix françaisessur AlloDoublage[3] et Version québécoise sur Doublage Québec[4]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Training Day - The Soundtrack

Album de Dr. Dre, Xzibit,
Sortie 11 septembre 2001
Enregistré 2001
Genre Hip-hop
R'n'B
Format CD
Compositeur Sean "Puffy" Combs, Dr. Dre, DJ Premier, DJ Shok, DJ Muggs, Donald XL Robertson, Rockwilder, The Neptunes
Label Priority Records
Critique
  1. "Keep Your Eyes Open (dialogue)" – 0:06
  2. "W.O.L.V.E.S." – 3:57 (Krumbsnatcha & MOP)
  3. "Bounce, Rock, Golden State" – 4:05 (Xzibit, Ras Kass et Saafir)
  4. "Put It on Me" – 5:04 (Dr. Dre, DJ Quik et Mimi)
  5. "#1" – 4:23 (Nelly)
  6. "Fuck You" – 3:54 (Pharoahe Monch)
  7. "Watch the Police" – 2:49 (C-Murder et Trick Daddy)
  8. "Dirty Ryders" – 4:20 (The Lox)
  9. "Crooked Cop" – 3:57 (Napalm)
  10. "American Dream" – 5:21 (P. Diddy, Mark Curry, Black Rob & David Bowie)
  11. "Greed" – 3:24 (Cypress Hill et Kokane)
  12. "Guns N' Roses" – 3:38 (Clipse et The Neptunes)
  13. "Tha Squeeze" – 3:28 (Gang Starr)
  14. "Let Us Go" – 4:38 (King Jacob et Professor)
  15. "Training Day (In My Hood)" – 4:21 (Roscoe)
  16. "Protect Your Head" – 4:18 (Soldier B)
  17. "Wolf or Sheep" – 3:41 (Mark Mancina)

Les titres Still D.R.E. de Dr. Dre (featuring Snoop Dogg), et (Rock) Superstar de Cypress Hill apparaissent respectivement dans le film et la bande-annonce mais pas sur le CD de la bande originale.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2003
    • ASCAP Film and Television Music Awards, meilleure chanson de film (Nelly et Waiel Yaghnam pour "#1")[6]

Nominations[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Antoine Fuqua, dont c'est le troisième long-métrage, a fait appel à des experts de la police de Los Angeles et de San Francisco pour que le film bénéficie d'un réalisme haletant.

Beaucoup de grands noms du rap US ont participé à la bande originale de Training Day, dont quelques-uns ont interprété un rôle dans le film, notamment Snoop Dogg (Blue, le dealer en fauteuil roulant) et Dr. Dre (Paul, un membre de l'équipe d'Alonzo, lors du braquage et meurtre).

La scène du début où Hoyt rencontre Harris au café est tourné au Quality Cafe, ancien café fermé en 2006, à Downtown Los Angeles.

Distribution[modifier | modifier le code]

Denzel Washington et Scott Glenn ont tous deux joué le rôle de Creasy dans une adaptation cinématographique de Man on Fire : Glenn joua dans la version de 1987, réalisée par Élie Chouraqui, et Washington dans la version de Tony Scott, réalisée en 2004.

Comme dans le film Usual Suspects, Peter Greene n'apparait pas au générique. Dans Training Day, il se prénomme Jeff et fait partie des policiers véreux qui pénètrent chez Roger. Par deux fois il se fait tirer dessus par Alonzo (il faut faire croire que c'est Roger, l'auteur des coups de feu), mais il est blessé par la deuxième balle. Pour le rôle d'Alonzo, plusieurs acteurs comme Bruce Willis, Gary Sinise, Tom Sizemore et Samuel L. Jackson étaient sollicités tandis que Matt Damon et Tobey Maguire avaient auditionné pour le rôle de Jake Hoyt. Alors que pour le rôle de Roger, le premier choix était Mickey Rourke.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 104 876 000 $ au box-office mondial, dont 76 631 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 45 000 000 $[7]. En France, il a réalisé 552 277 entrées[8].

Il a reçu un accueil critique favorable, recueillant 72 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,5/10 et sur la base de 155 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[9]. Sur Metacritic, il obtient un score de 70/100 sur la base de 34 critiques collectées[10].

Alonzo Harris est classé à la 50e et dernière place des méchants dans 100 Héros et Méchants du cinéma américain publié en 2008 par l'American Film Institute.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]