Vertical Limit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vertical Limit est un film américain de Martin Campbell sorti en 2000.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant une escalade dans le désert de l'Utah, Royce Garret et ses deux enfants, Peter et Annie, accompagné de deux amis, prennent du bon temps en plaisantant entre eux. Soudain, un de leur coéquipiers d'escalade dévisse entraînant avec lui son compagnon de cordée et Royce Garret en même temps. Celui-ci arrive à s'agripper à un piton et vu la gravité de la situation dans laquelle il se trouve, il ordonne à son fils de couper la corde qui le retient ou sinon, lui et sa sœur mourront aussi. La mort dans l'âme, Peter coupe la corde.

Trois ans plus tard, aux pieds de l'Himalaya au Pakistan, Peter est devenu photographe animalier pour le National Geographic. Annie et lui ne se sont plus jamais parlé depuis ce funeste jour. Elle continue le rêve de son père : conquérir les plus hauts sommets du monde. Le hasard les réunit au pied du K2, où le richissime Elliot Vaughn organise une expédition. Pour la jeune femme, cette montagne réputée dangereuse est un défi important…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu du 2 août 1999 au 11 mars 2000 en Nouvelle-Zélande (Queenstown), au Pakistan (K2) et aux États-Unis (Monument Valley).

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 215 663 000 $ au box-office mondial, dont 69 243 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 75 000 000 $[3]. En France, il a réalisé 1 186 156 entrées[4].

Il a reçu un accueil critique mitigé, recueillant 48 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,2/10 et sur la base de 109 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[5]. Sur Metacritic, il obtient un score de 48/100 sur la base de 29 critiques collectées[6].

Il a été nommé pour le British Academy Film Award des meilleurs effets visuels et le Satellite Award des meilleurs effets visuels[7].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le personnage incarné par Nicholas Lea s'appelle Tom McLaren. C'est un clin d'œil du réalisateur néo-zélandais Martin Campbell en hommage à son compatriote Bruce McLaren, pilote et fondateur de la mythique écurie du même nom.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vertical Limit sur The Numbers.
  2. « Classé PG-13 pour cause d'intenses situations de vie et de mort et de quelques échanges grossiers. »
  3. Vertical Limit sur Box Office Mojo.
  4. Vertical Limit sur JP‘s Box-Office.
  5. Vertical Limit sur Rotten Tomatoes.
  6. Vertical Limit sur Metacritic.
  7. Vertical Limit sur IMDb.

Liens externes[modifier | modifier le code]