Assemblée nationale (République démocratique du Congo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assemblée nationale.
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Assemblée nationale (République du Congo), une institution d'un pays voisin : le Congo-Brazzaville.

Assemblée nationale

2e législature

alt=Description de l'image Coat of arms of the Democratic Republic of the Congo.svg.
Type
Type Chambre basse du Parlement de la République démocratique du Congo
Présidence
Président Aubin Minaku
Structure
Membres 500 députés
Élection
Dernière élection Élections législatives de 2011 en République démocratique du Congo

Palais de la Nation, à Kinshasa

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie du lieu de réunion

Divers
Site web www.assemblee-nationale.cd

L'Assemblée nationale de la République démocratique du Congo est une des deux Chambres du Parlement. Elle a été fondée en 2006, par la constitution de 2005.

En 2006, suite aux élections, son secrétaire général est Constantin Tshisuaka Kabanda et son doyen d'âge est Joseph Mbenza Thubi (75 ans)[1].

Vital Kamerhe est le premier président élu de l'Assemblée nationale, et Christophe Lutundula son vice-président[2].

Aubin Minaku la préside depuis le 12 avril 2012.


Celle-ci est composée de 500 députés, dont 40 (8 %) sont des femmes.

Composition de l’Assemblée en 2006[modifier | modifier le code]

Élaboré par Radio Okapi
composante sièges pourcentage
Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) 111 22,2
Mouvement de Libération du Congo (MLC) 64 12,8
Indépendants 63 12,6
Parti lumumbiste unifié (PALU) 34 6,8
Mouvement Social pour le Renouveau (MSR) 27 5,4
Forces du renouveau 26 5,2
Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD) 15 3,0
Coalition des Démocrates Congolais (CODECO) 10 2,0
Convention des Démocrates Chrétiens (CDC) 10 2,0
Union des démocrates mobutistes (UDEMO) 9 1,8
Camp de la Patrie 8 1,6
Démocratie Chrétienne Fédéraliste-Convention des Fédéralistes pour la Démocratie (DCF-COFEDEC) 8 1,6
Parti Démocrate Chrétien (PDC) 8 1,6
Union des Nationalistes Fédéralistes du Congo (UNAFEC) 7 1,4
Alliance Congolaise des Démocrates Chrétiens (ACDC) 4 0,8
Alliance des démocrates congolais (ADECO) 4 0,8
Convention des Congolais Unis (CCU) 4 0,8
Patriotes Résistants Maï-Maï (PRM) 4 0,8
Rassemblement des Congolais Démocrates et Nationalistes (RCDN) 4 0,8
Union du Peuple pour la République et le Développement Intégral (UPRDI) 4 0,8
Parti de l'Alliance Nationale pour l'Unité (PANU) 4 0,8
Alliance des Bâtisseurs du Kongo (ABAKO) 3 0,6
Convention pour la République et la Démocratie (CRD) 3 0,6
Parti des Nationalistes pour le Développement Intégral (PANADI) 3 0,6
Union des Patriotes Congolais (UPC) 3 0,6
Union Nationale des Démocrates Fédéralistes (UNADEF) 3 0,6
Alliance des Nationalistes Croyants Congolais (ANCC) 3 0,6
Alliance pour le renouveau au Congo (ARC)+ 2 0,4
Convention Démocrate pour le Développement (CDD) 2 0,4
Forces Novatrices pour l'Union et la Solidarité (FONUS) 2 0,4
Mouvement pour la Démocratie et le Développement (MDD) 2 0,4
Parti Congolais pour la Bonne Gouvernance (PCBG) 2 0,4
Parti de la Révolution du Peuple (PRP) 2 0,4
Parti Démocrate et Social Chrétien (PDSC) 2 0,4
Rassemblement des Forces Sociales et Fédéralistes (RSF) 2 0,4
Renaissance Plate-forme électorale (RENAISSANCE-PE) 2 0,4
Solidarité pour le Développement National (SODENA) 2 0,4
Union pour la Majorité Républicaine (UMR) 2 0,4
Union Nationale des Démocrates Chrétiens (UNADEC) 2 0,4
Action de Rassemblement pour la Reconstruction et l'Edification Nationales (ARREN) 1 0,2
Alliance des Nationalistes Congolais/Plate Forme (ANC/PF) 1 0,2
Conscience et Volonté du Peuple (CVP) 1 0,2
Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD) 1 0,2
Convention Nationale d'Action Politique (CNAP) 1 0,2
Convention Nationale pour la République et le Progrès (CNRP) 1 0,2
Démocratie chrétienne (Congo-Kinshasa) (DC) 1 0,2
Front des Démocrates Congolais (FRODECO) 1 0,2
Front pour l'Intégration Sociale (FIS) 1 0,2
Front Social des Indépendants Républicains (FSIR) 1 0,2
Front des Sociaux Démocrates pour le Développement (FSDD) 1 0,2
Générations Républicaines (GR) 1 0,2
Mouvement d'Action pour la Résurrection du Congo, Parti du Travail et de la (MARC-PTF) 1 0,2
Mouvement d'Autodéfense pour l'Intégrité et le Maintien de l'Autorité Indép (MAI-MAI MOUVE) 1 0,2
Mouvement du Peuple Congolais pour la République (MPCR) 1 0,2
Mouvement populaire de la Révolution (MPR) 1 0,2
Mouvement Solidarité pour la Démocratie et le Développement (MSDD) 1 0,2
Mouvement Maï-Maï (MMM) 1 0,2
Organisation Politique des Kasavubistes et Alliés (OPEKA) 1 0,2
Parti Congolais pour le Bien-être du Peuple (PCB) 1 0,2
Parti de l'Unité Nationale (PUNA) 1 0,2
Parti National du Peuple (PANAP) 1 0,2
Rassemblement des Chrétiens pour le Congo (RCPC) 1 0,2
Rassemblement des Écologistes Congolais, les verts (REC-LES VERTS) 1 0,2
Rassemblement pour le Développement Économique et Social (RADESO) 1 0,2
Union Congolaise pour le Changement (UCC) 1 0,2
Union des Libéraux Démocrates Chrétiens (ULDC) 1 0,2
Union pour la Défense de la République (UDR) 1 0,2
Non alloués 2 0,4
Total 500 100

+ Comme partie intégrante des Forces du Renouveau

Nombre de députés à élire par ville, commune (Kinshasa) et territoire[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses le nombre de députés à élire pour l'entité considérée

Bandundu[modifier | modifier le code]

Bas-Congo[modifier | modifier le code]

Équateur[modifier | modifier le code]

Kasaï-Occidental[modifier | modifier le code]

Kasaï-Oriental[modifier | modifier le code]

Katanga[modifier | modifier le code]

Kinshasa[modifier | modifier le code]

Maniema[modifier | modifier le code]

Nord-Kivu[modifier | modifier le code]

Province orientale[modifier | modifier le code]

Sud-Kivu[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kinshasa : ouverture de la première session de la nouvelle Assemblée nationale, Radio Okapi, 22 septembre 2006.
  2. Radio Okapi: Vital Kamerhe, président de l’Assemblée nationale.