Zongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Zongo (homonymie)
Ville de Zongo
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Communes Nzulu, Wango
Province Équateur
Future province Sud-Ubangi
Députés
de la ville
1
Maire M. Michel Siazo Mbwi Yekeyeke
Démographie
Population 53 743 hab. (2007)
Densité 109 hab./km2
Géographie
Coordonnées 4° 20′ 36″ N 18° 35′ 34″ E / 4.3432234, 18.5929108 ()4° 20′ 36″ Nord 18° 35′ 34″ Est / 4.3432234, 18.5929108 ()  
Superficie 49 500 ha = 495 km2
Divers
Langue nationale lingala
Langue officielle français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo

Voir la carte administrative de République démocratique du Congo
City locator 14.svg
Ville de Zongo

Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo

Voir la carte topographique de République démocratique du Congo
City locator 14.svg
Ville de Zongo

Zongo est une ville de la province de l'Équateur en République démocratique du Congo, et un port sur la rive sud de l'Ubangi. La ville se trouve en face de Bangui, capitale de la République centrafricaine. Les deux villes sont reliées par bateau et les échanges commerciaux ont repris ces dernières années suite à la réouverture des frontières de la RCA. Bien que située dans la Province de l'Équateur, la ville de Zongo est longtemps considérée comme un quartier de Bangui du fait de la dépendance économique de celle-ci vis-à-vis de Bangui. Il sied de préciser que l'interdépendance commerciale entre les deux villes rapprochent les habitants de celles-ci. Dans cette perspective, il y a lieu de parler d'intégration sous régionale.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Zongo tire son origine juridique par l'Ordonnance Présidentielle n° 71/179 du 23 juillet 1971.Avant l'époque coloniale de l'État Indépendant du Congo (E.I.C.), Zongo fût un territoire comme Libenge actuel. Dans la réorganisation territoriale de 1096, Zongo deviendra chef-lieu du secteur Libenge-Nord jusqu'à la naissance de la ville par l'Ordonnance ci-haut citée. De la situation géographique, la ville de Zongo est délimitée comme suit :

  • au nord, par la rivière Ubangi depuis son confluent avec la rivière Ngumbe jusqu'au confluent du ruisseau Kpeanga.
  • à l'est, par le ruisseau Kpeanga depuis son confluent avec la Ubangi jusqu'à sa source; du méridien de cette source jusqu'à sa rencontre avec la rivière Wango, de la rivière wango jusqu'à sa source et d'une droite joignant cette source à celle de la rivière Ndimba.
  • au sud, par une droite joignant la source de la rivière Ndimba au confluent des rivières Molet et Nande; d'une droite joignant le confluent des rivières Buka et Lende. de ce point, une droite aboutissant au confluent des rivières mimi et Mondjo et de la rivière Mimi jusqu'à son confluent avec la rivière Ubangi.
  • à l'ouest, par la rivière Ubangi depuis son confluent avec la rivière Mimi vers l'amont jusqu'à sonconfluent avec la rivière Ngumbe.

Géographie[modifier | modifier le code]

La nature de sol est argileuse, sabloneuse, argilo sabloneuse et sablo-argileuse. Zongo a un sol de colline à sous-sol rocailleux dont la couche arable est mince et peu humifère. Le sol forestier, dont la couche arbla est profonde et très humifère, est argilo-sabloneux.

Les reliefs est dominé par la chaîne de montagne de l'ubangi, des vallées, les ruisseaux : Ngumbe ; Nzulu ; Dobo ; Pungakola ; Kpeanga ; Saya ; Molet ; Wango ; Buka ; Bala mbwa ; Momi ; Ndaka ; Mafondo et la rivière Ubangi.

Climat[modifier | modifier le code]

Le type de climat de la ville de Zongo tel que relevé par le colon Koffen, explorateur de la ville de Zongo, alterne 3 à 4 mois de saison sèche et pluvieuse. La température moyenne varie de 25 à 40°C. La pluviométrie moyenne de la ville de Zongo varie de 600 à 1.000 mm par inégalité répartie.

Ethnies[modifier | modifier le code]

Les principaux clans de Zongo sont : Mabo, Ngbaka, Banda et Ngbandi. Cependant les ethnies et tribus dominantes sont : Ngbaka-mabo buraka, Ngbaka minagende, Togbo, Langbase, Ngombe Ngbandi et Sango.

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture est dominée par la culture vivrière (manioc, maïs, arachide, banane, taro et patate douce) et la culture pérenne (café, huile de palme et palmier à huile).

La population agricole de la ville de Zongo pratique beaucoup plus la culture vivrière que la culture pérenne, parce que celle-ci assure l'autosuffisance alimentaire à ladite population. Cette culture a un cycle court qui permet à la population de combler vite la période de soudure et en cas de surproduction, le résidu sert à la vente. Cependant, la culture pérenne est pratiquée d'une manière marginale compte tenu de cycle d'entrer à la production.