Idiofa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Territoire d'Idiofa
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Province Bandundu
District District de Kwilu
Nombre
de députés
7
Démographie
Langue nationale Kikongo
Géographie
Superficie 18 672 km2
Sources
Communes et Territoires - Villes - Provinces

Idiofa est un territoire (dont le chef-lieu portant le même nom est une cité en pleine expansion) de la province du Bandundu en République démocratique du Congo.

Idiofa est un territoire situé dans la province du Bandundu, à 861 km de la ville de Kinshasa. Avec une population agro-pastorale, ce territoire produit du maïs, du manioc, du millet, de la courge... On y pratique également de l'élevage, de la pisciculture et le commerce, notamment des produits vivriers.

Idiofa est le territoire le plus grand et le plus peuplé du district de Kwilu, dans la province du Bandundu. Quoique confronté aux multiples difficultés d’ordre social, politique et économique, ce territoire s’est maintient grâce à l’effort de la population elle-même. L’agriculture, la pêche et l’élevage sont ainsi les trois axes qui donnent le souffle aux habitants de ce territoire abandonné à triste sort par l’État Congolais qui depuis lors, aucun gouvernement n’avait jamais pensé de faire un geste en faveur de ce coin enclavé. N’eut été la participation de l’église locale dans ce territoire, ce dernier resterait inconnu. Ainsi les peu d’infrastructures qui s’y trouvent proviennent du diocèse qui s’est investie modestement surtout dans le cadre de l’éducation et de la santé.

Le petit commerce est florissant suite aux jeunes générations dans le commerce qui veulent prendre la relève des vieilles gloires comme Ansiem, Elé, Sanga-Sam, Dia… Mais, c’est sans compter avec la concurrence des Chinois qui s’y sont installés, jusqu’au commence au détail à la vente d’eau potable[réf. nécessaire].

Il est l'un des territoires qui compte autant d'intellectuels qui font la fierté non seulement de la province de Bandundu, mais aussi de la République Démocratique du Congo.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Administrativement, le territoire d'Idiofa a une superficie de 20 000 km² et fait frontière avec les territoires d'Oshwe au Nord par la rivière Kasaï, Gungu au Sud, Bulungu à l'Est et La province de Kasaï-Occidental à l'Ouest par la rivière Loange. La population D'Idiofa est de 1 450 035 habitants nationaux et 10 étrangers. Il compte 12 secteurs[1],[2], 5 cités, 88 groupements coutumiers et 1518 villages. Les ethnies principales qui s'y trouve sont : Mbuun, Pende, Dinga (ou Ding), Lori, Ngoli, Wongo, Lele et Nzadi.

Cités[modifier | modifier le code]

  • Idiofa: C'est depuis le 28 Novembre 1913 que Idiofa fut érigé en territoire. Il est le chef-lieu, portant le même nom, le centre administratif et le siège du diocèse. Les peuple Bunda forment la majorité de la population de la cité.

Il se trouve à une altitude de 1820 pieds (554 m), situé à l'Est de la grande ville de Kikwit et à l'ouest des rivières Lubue ainsi que Kasaï.

Secteurs[modifier | modifier le code]

Langue[modifier | modifier le code]

En dehors du français qui est une langue administrative de cette cité, le kikongo reste la langue locale pour toute la population. Et les jeunes gens entre eux, souhaitent parler en lingala, la langue influente suite à la musique et aux tracasseries militaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. précédemment Banda, Banga, Belo, Kalanganda, Kanga, Kapia, Kipuku, Madimbi, Musanga, Sezo, Yassa-Lokwa, Matadi dans l’article mais les cartes indiquent autrement.
  2. X. Blaes, PNUD-SIG, Octobre 2008, Découpage administratif de la République démocratique du Congo

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Les amis d'Idiofa, association mâconnaise qui a pour but d'aider au développement d'Idiofa.