Sénat (Liberia)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sénat.
Politique au Liberia
Image illustrative de l'article Sénat (Liberia)

Depuis la démission en 2003 du chef de l'État, Charles Taylor, le Liberia était dirigé par des institutions transitoires.

L'accord de paix d'Accra, conclu le 18 août 2003 entre

prévoyait l'organisation d'élections présidentielles en novembre 2005, suivies de la tenue de législatives en décembre 2005. Les élections ont eu lieu le 11 octobre 2005.

Composition[modifier | modifier le code]

30 sénateurs élus à raison de deux dans chacune des 15 circonscriptions plurinominales correspondant aux provinces du pays.

Élection[modifier | modifier le code]

Élections au scrutin direct. Scrutin proportionnel de liste. Le reste des voix est attribué par ordre décroissant aux partis/coalitions/alliances, selon le pourcentage de sièges obtenu.

Durée du mandat : 9 ans, renouvelable par moitié conformément aux dispositions transitoires applicables aux élections sénatoriales. Les deux candidats d'une même circonscription qui obtiennent le nombre le plus élevé de suffrages valables exprimés sont tous deux élus. Celui qui arrive en tête (sénateur principal ou senior) effectue un mandat normal de 9 ans ; en revanche, celui qui se classe en 2e position (sénateur adjoint ou junior) exerce d'abord un premier mandat de 6 ans pour assurer la continuité du législatif, les mandats suivants s'exerçant normalement pour 9 ans).

Éligibilité :

  • avoir 30 ans,
  • être citoyen libérien de naissance.

Incompatibilité :

  • membres du Gouvernement.

Présentation :

  • par des partis politiques/coalitions/alliances,
  • chaque liste doit comporter 26 noms,
  • résidence dans le pays pendant la période de désignation des candidats et la campagne électorale.

Présidence[modifier | modifier le code]