Mbanza-Ngungu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Territoire de Mbanza-Ngungu
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Province Bas-Congo
District District des Cataractes
Administrateur
de territoire
M. Tsasa Nzita
Nombre
de députés
4
Démographie
Population 100 000 hab. (2004)
Densité 12 hab./km2
Langue nationale Kikongo
Géographie
Coordonnées 5° 16′ S 14° 51′ E / -5.267, 14.855° 16′ Sud 14° 51′ Est / -5.267, 14.85  
Superficie 8 190 km2
Sources
Communes et Territoires - Villes - Provinces

Mbanza-Ngungu, anciennement connue sous le nom de Thysville ou Thysstad, d'après Albert Thys (et Sona Qongo avant 1904), est une localité du Bas-Congo en République démocratique du Congo, située le long de la ligne de chemin de fer Matadi-Kinshasa dont elle est la principale étape. La ville se situe à 154 kilomètres de Kinshasa, 234 km de Matadi et 34 km de Kisantu. Elle compte environ 100 000 habitants et est ainsi la troisième ville du Bas-Congo.

La ville est située dans une région de collines et de vallons; un belvédère y culmine à 785 mètres d’altitude. Anciennement localité touristique, des grottes connues pour un poisson aveugle sans pigment se trouvent à proximité. Une des nombreuses grottes abrite aussi un cimetière où est enterré un chef noble, du nom de Mdombolozi Finzolwa, né en 1684. Outre le fait que la ville abrite une importante base militaire, elle possède aussi une industrie ferroviaire.

En raison de son altitude élevée, Mbanza-Ngungu présente un climat tropical frais et humide qui permet certaines cultures maraîchères occidentales telles que notamment la fraise.

Histoire[modifier | modifier le code]

La mutinerie des soldats africains en 1960 face à leurs officiers belges quelques jours après l’indépendance joua un grand rôle dans la crise congolaise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]