Bondo (territoire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bondo.
Territoire de Bondo
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Province Orientale
District District du Bas-Uele
Administrateur
de territoire
M. Crispin Lukuluabo Bukoko
Nombre
de députés
3
Remy Henri Kuseyo Gatanga,
Bosso Pascal,
Lucie Kipele
Démographie
Population 218 821 hab. (2005)
Densité 5,7 hab./km2
Langue nationale Lingala
Géographie
Superficie 38 075 km2
Sources
Communes et Territoires - Villes - Provinces

Bondo est un territoire du District du Bas-Uele dans la Province Orientale en République démocratique du Congo, à 200 km de la République centrafricaine et à 550 km au sud de l'équateur, au milieu de la forêt avec à peu près 20 000 habitants, incluant ceux des villages alentour.

Les richesses principales de Bondo sont l'or, le diamant (qui ne profite pas aux habitants) et l'agriculture (agriculture vivrière). Le surplus ne peut être transporté par manque de routes et de moyens de transport. Il y a donc peu d'argent en circulation et cela a des conséquences sur la santé publique et sur l'enseignement. À cause du chaos politique, le personnel médical et enseignant n'est plus payé, et donc beaucoup de gens meurent faute de soins primaires et beaucoup d’analphabétisme. En plus on estime à 17 % le nombre de personnes atteintes du sida.

On y trouve des espèces protégées telles que l'okapi, l'éléphant ainsi que des essences de bois telles que l'Afromosia. Bondo comporte beaucoup de tribus mais les plus connues sont les Benge et les Zandés. La richesse de cette commune rurale n'est pas que minérale mais aussi agricole. Bondo est composé des différents quartiers qui rassemblent sa cité. Les quartiers les plus connus sont Zagili, Makambwa et CBBU (le nom CBBU vient du Centre Baptiste de Bas-Uele, siège de l'église protestante à Bondo).