Dungu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Territoire de Dungu
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Province Orientale
District District du Haut-Uele
Nombre
de députés
8
Démographie
Langue nationale Lingala
Géographie
Coordonnées 3° 37′ N 28° 34′ E / 3.617, 28.5673° 37′ Nord 28° 34′ Est / 3.617, 28.567  
Sources
Communes et Territoires - Villes - Provinces
Château de Dungu, construit par un colon Belge, photo prise en 1986.

Dungu est un territoire et une localité de la province Orientale en République démocratique du Congo. La localité se situe au confluent des rivière Dungu et Kibali, qui devient l’Uele. La végétation de Dungu est la savane boisée.

C'est la ville principale du territoire de Dungu dans la zone d'Isiro. On y trouve un hôpital, une école d'infirmières, un lycée, un café Internet, un barrage hydroélectrique, et une cathédrale. Il abrite le siège du diocèse de Doruma-Dungu.

En 2004, sa population a été estimée à plus de 23 000[1]. La tribu zande ambomu est la principale, et la langue régionale imposée par le colonisateur est lingala. Beaucoup parlent le pazande. Certains parlent un dialecte de lingala qui s'appelle bangala et qui contient beaucoup de mots de zande, de kiswahili, et d'autres langues.

Depuis le début des années 1990, les réfugiés soudanais de la deuxième guerre civile soudanaise se sont établis au nord de Dungu dans deux camps de réfugiés, Kaka I et Kaka II.

Le château de Dungu a été construit par un administrateur territorial.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Carte urbaine de la population de la République démocratique du Congo en 2004