Boende

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Territoire de Boende
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Province Équateur
District District de la Tshuapa
Nombre
de députés
2
Démographie
Population 187 321 hab. (2004)
Densité 9,5 hab./km2
Langue nationale Lingala
Géographie
Coordonnées 0° 13′ S 20° 50′ E / -0.217, 20.830° 13′ Sud 20° 50′ Est / -0.217, 20.83  
Superficie 19 728 km2
Sources
Communes et Territoires - Villes - Provinces

Boende est un territoire et une localité de la province de l'Équateur en République démocratique du Congo. Elle est située sur la rivière Tshuapa, à l'est de Mbandaka. La localité possède un port et un aéroport (code AITA : BNB) qui lui permettent des liaisons régulière vers Kinshasa via Mbandanka.

Secteurs[modifier | modifier le code]

Le territoire de Boende est divisé en 4 secteurs :

  • Boluwa : 8 groupements de 104 villages
  • Djera : 104 groupements de 132 villages
  • Lofoy : 12 groupements de 116 villages
  • Wini : 10 groupements de 165 villages

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1994 2004
199 569 187 321


Développement de Boende[modifier | modifier le code]

Boende est un lieu qui a partiellement contribué à la richesse personnelle du Roi Léeopold II grâce à son caoutchouc de l'hévéa WATSHI, au café, aux palmeraies, au bois, au cacao, au fer, et au cuivre.

La ville de Boende nourrissait sa population grâce à la pêche artisanale, à l'agriculture, à l'élevage, et à la chasse. Elle nourrissait aussi la population de Mbandaka, et celle de Kinshasa avec ses poissons frais séchés des rivières Tshuapa et Lomela.

Boende est une ville qui a bénéficié de la colonisation: hôpitaux, écoles, administration, Boende est une ville touristique, son parc national de la Salonga est le plus grand parc naturel du monde situé dans le territoire de Monkoto un des six territoires du district de la Tshuapa.

Les hévéas de la plantation WATSHI qui servaient à la fabrication des pneus Dunlop de l'époque, étaient situés à 25 km de Boende, chef lieu de la Tshuapa ; ce village avait été transformé en paradis terrestre naturel par les ex colons Belges et Boende a contribué à l'économie de la Belgique avec sa compagnie SOCOBE (société Commerciale Belge devenue aujourd'hui ENTRIAC) et elle a aussi bien aidé, assisté et formé ses enfants à s'instruire et devenir intellectuels car elle possédait des atouts (professeurs, directeurs, directrices, frères, sœurs missionnaires des colons belges avec leurs disciplines coloniales). Boende possède deux missions des pères catholiques dont la Mission St Augustin qui ensuite est devenue Ngong'eyoko et la mission catholique St Martin qui était devenue Lontsingé.

Boende est une ville à majorité chrétienne, dont beaucoup des autochtones ont étudié dans les écoles des missionnaires catholiques et protestants et avec son peuple hospitalier, les Bana-Boende cohabitaient avec tout nouveau ou nouvelle venue s'installer en ville comme la tradition oblige vis-à-vis de toute personne étrangère.

Vivre à Boende ou dans le district de la Tshuapa c'est vivre dans la vraie nature comme on appelait Tshuapa paradis terrestre; avec son soleil de l'équateur, sa forêt dense, son parc naturel vierge au cœur du forêt équatoriale, ses rivières, ses ruisseaux, son paysage, sa terre fertile, et aussi son emplacement au cœur du Congo.

Boende Ngongo, Boende Ngong'eyoko comme l'appelait les aïeux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]