Sergio Agüero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aguero.
Sergio Agüero
Sergio Aguero 69784.jpg
Sergio Agüero avec Manchester City en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Manchester City
Numéro 16
Biographie
Nom Sergio Leonel Agüero Del Castillo
Nationalité Drapeau : Argentine Argentine
Drapeau : Espagne Espagnole
Nat. sportive Drapeau : Argentine Argentine
Naissance (27 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,73 m (5 8)[1]
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1997-2003 Drapeau : Argentine Independiente
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2003-2006 Drapeau : Argentine Independiente 056 0(23)
2006-2011 Drapeau : Espagne Atlético Madrid 234 (101)
2011- Drapeau : Angleterre Manchester City 164 (107)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2004 Drapeau : Argentine Argentine -17 ans 05 0(3)
2005-2007 Drapeau : Argentine Argentine -20 ans 11 0(6)
2008 Drapeau : Argentine Arg. olympique 05 0(2)
2006- Drapeau : Argentine Argentine 66 (29)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 juin 2015

Sergio Agüero, dit « Kun », est un footballeur international argentin né le à Quilmes (province de Buenos Aires) évoluant au poste d'attaquant pour le club de Manchester City. Le 5 juillet 2003, il est devenu le plus jeune joueur à évoluer en Primera División à 15 ans et 35 jours, battant le record de Diego Maradona datant de 1976[2]. Il joue avec le nom Kun Agüero sur son maillot[3], le surnom « Kun » lui ayant été attribué par ses grands-parents dans son enfance car son physique leur faisait penser au personnage de la série télévisée d'animation japonaise Kum Kum[2].

Au niveau international, Agüero a représenté l'Argentine avec les moins de 20 ans durant les coupe du monde des moins de 20 ans en 2005 et 2007, remportant les deux tournois. Agüero a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. Avec l'équipe A, Agüero a participé à deux Coupes du monde, en 2010 et 2014, ainsi qu'à la Copa América de 2011.

En 2006, Agüero rejoint l'Europe par le biais de l'Atlético Madrid, qui paye 23 millions d'Euro à l'Independiente pour s'offrir ses services. Il s'y est fait connaître en marquant 101 buts en cinq saisons ainsi qu'en remportant la Ligue Europa et la Supercoupe d'Europe en 2010. Il est alors transféré au club de Premier League Manchester City en juillet 2011 pour environ 45 millions d'Euro. Lors de la dernière journée de championnat de la saison 2011-2012, Agüero marque un but à la 94e minute face à Queens Park Rangers et offre ainsi le premier titre de champion d'Angleterre de son club en 44 ans. Agüero possède le ratio le plus élevé de buts par minute de l'histoire de la Premier League, avec un but toutes les 115 minutes[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse à Buenos Aires[modifier | modifier le code]

Agüero est né à l'hopital Piñero de la Ciudad à Buenos Aires et est le deuxième des sept enfants d'une famille pauvre dépendante de la carrière professionnelle d'Agüero[5]. Durant son enfance, Agüero a vécu à González Catán (en), Florencio Varela (en) et à Quilmes. C'est durant cette période qu'Agüero adopte le surnom de "Kun", attribué par ses grands-parents à cause de son physique semblable au personnage de la série télévisée d'animation japonaise Kum Kum[2].

Après avoir effectué ses premiers pas en club à Loma Alegre et Los Primos, Agüero rejoint l'équipe des moins de 9 ans de l'Independiente[6]. En divisions inférieures (moins de 9 ans), Agüero est sacré pour la première fois champion[6].

Débuts à l'Independiente[modifier | modifier le code]

Après avoir joué pour les équipes jeunes du club, Agüero fait ses débuts en championnat à 15 ans et 35 jours le 5 juillet 2003 face à San Lorenzo, devenant ainsi le plus jeune joueur à avoir joué en Primera División, alors que l'entraîneur de l'Independiente Oscar Ruggeri le fait rentrer à la 69e minute en remplacement d'Emanuel Benito Rivas[2]. Sa prestation est bien reçue par la presse [7],[8],[9], mais cela restera son seul match de la saison 2002-2003, Ruggeri ainsi que son remplaçant Osvaldo Sosa (en) ne le sélectionnant plus dans l'équipe. Après l'arrivée d'un nouvel entraîneur, José Pastoriza, sept mois après la première apparition d'Agüero, le Kun retourne en équipe première pour une victoire 4-2 face au club péruvien Cienciano à l'occasion de la Copa Libertadores 2004. Cette apparition lui a valu le titre de plus jeune joueur à participer à la Copa Libertadores, record qu'il a tenu pendant trois ans[10]. Le 19 juin 2004, Agüero joue un match complet pour la première fois lors du tournois de clôture du championnat face à l'Atlético de Rafaela[11]. Il marque son premier but dans un match nul 2-2 face à l'Estudiantes, le 26 novembre, d'un tir depuis l'extérieure de la surface[12]. Agüero devient ainsi un membre régulier de l'équipe première et est sélectionné pour jouer la Coupe du monde des moins de 20 ans avec l'Argentine.

Durant la saison 2005-2006, Agüero marque 18 buts en 36 apparitions, ayant manqué deux match de championnat à cause d'une suspension. Le 11 septembre, face au Racing, Agüero est parti balle au pied depuis sa moitié de terrain en dribblant avant de marquer le dernier but d'une victoire 4-0 d'un tir du pied gauche[13],[14]. Il obtient son premier carton rouge lors du tournois d'ouverture, après avoir giflé un joueur du Tiro Federal[15]. Ses bonnes prestations durant le tournoi d'ouverture ont attiré l'intérêt d'un bon nombre de clubs européens, et après des mois de spéculation, Agüero a annoncé à la télévision en avril 2006 qu'il allait sûrement quitter le club à la fin de la saison. Avant même la fin de la saison, des journaux l'envoyaient déjà en direction de l'Atlético Madrid[13]. Ses prestations étant louées par la presse, la possibilité qu'Agüero soit retenu pour la Coupe du monde 2006 a été discuté, mais il ne fera finalement pas parti des 23 argentins sélectionnés[16],[17],[18]. Lors d'une victoire 2-0 face au Club Olimpo, Agüero a reçu son cinquième carton jaune de la saison. Cela l'a empêché de disputer son dernier match pour l'Independiente face à Boca Juniors une semaine plus tard. Après avoir marqué le deuxième but du match face à Olimpo, Agüero a déclaré : « Je pense que c'était mon dernier but pour l'Independiente ». Il joue son dernier match pour son club formateur deux semaines plus tard, à l'occasion d'une défaite 2-0 contre Rosario Central[19]. Le 30 mai 2006, Agüero est officiellement transféré à l'Atlético Madrid pour 20 millions d'Euro, devenant le joueur argentin le plus cher de l'histoire ainsi que le transfert le plus cher réalisé par le club[20].

Arrivée en Europe avec l'Atlético[modifier | modifier le code]

Agüero jouant pour l'Atlético Madrid en octobre 2007.
Agüero avec l'Atlético Madrid.

Agüero débute sa carrière à l'Atlético Madrid en causant une controverse après avoir utilisé sa main pour marquer le but de la victoire face au Recreativo de Huelva, le 16 octobre 2006[21]. Il marque son premier but un mois plus tôt, le 17 septembre, lors d'une victoire 4-1 face à l'Athletic Bilbao. Agüero termine sa première saison en Espagne avec un total de 7 buts toutes compétitions confondues alors que l'Atlético termine 7e de Liga, se qualifiant ainsi pour la Coupe Intertoto.

Après le départ de Fernando Torres pour Liverpool durant l'été 2007, Agüero s'est assuré une place de titulaire pour les Rojiblancos et devient vite le joueur le plus important de l'effectif à seulement 19 ans. Durant la saison 2007-2008, il termine troisième meilleur buteur de Liga derrière Daniel Güiza et Luis Fabiano, avec 19 buts, et finit deuxième au Trophée Alfredo Di Stéfano[22]. Agüero est applaudi par les supporters de l'Atlético pour sa performance d'homme du match face au FC Barcelone en mars 2008, marquant deux buts et en assistant un autre dans une victoire 4-2[23],[24]. Il marque aussi des buts importants notamment face au Real Madrid, au Valence CF ou au FC Séville afin de permettre à l'Atlético de finir quatrième et de se qualifier pour la Ligue des champions pour le première fois en dix ans[25].

Agüero est à nouveau un buteur régulier pour l'Atlético lors de la saison 2008-2009, formant un duo de buteurs redoutables avec l'uruguayen Diego Forlán, lui aussi un ancien de l'Independiente. Le 16 septembre, Agüero marque son premier but en Ligue des champions lors d'une victoire 3-0 face au PSV Eindhoven, aidant ainsi l'Atlético à atteindre les huitièmes de finale de la compétition[26]. En mars 2009, le duo Forlán et Agüero marque un doublé chacun dans une victoire 4-3 face au FC Barcelone, le Kun ayant marqué le but de la victoire dans les dernières minutes du match[27]. Continuant à marquer des buts importants lors d'une bonne fin de saison de son club, Agüero termine dans les 10 prétendants au titre de Pichichi, trophée finalement décerné à son co-équipier Forlán[28].

Bien qu'il ne soit pas aussi prolifique face au but que durant les précédentes saisons, Agüero a réalisé une bonne saison 2009-2010 et a été loué pour ses performences alors que l'Atlético a vécu sa saison la plus prolifique en une décennie[29]. En Ligue des champions, il marque un doublé face à Chelsea lors d'un match nul 2-2 au Stade Vicente-Calderón. L'Atlético termine la phase de groupe à la troisième place, et est ainsi redirigé vers la Ligue Europa. Les Rojiblancos atteignent la finale de la compétition, durant laquelle Agüero est passeur décisif sur les deux buts d'une victoire 2-1 face à Fulham[30]. Agüero aide aussi l'Atlético à atteindre la finale de la Copa del Rey, match perdu 2-0 face à Séville au Camp Nou[31].

Agüero avec l'Atlético Madrid durant la saison 2010–2011.

Le 27 août 2010, l'Atlético Madrid remporte la Supercoupe de l'UEFA en battant l'Inter de Milan 2-0. Agüero a assisté José Antonio Reyes sur le premier but avant de sécuriser la victoire en marquant le deuxième[32]. Le 4 janvier 2011, Agüero signe un nouveau contrat l'engageant pour le club jusqu'en 2014[33]. Le jour suivant, il est nommé vice-capitaine de l'Atlético derrière Diego Forlán[34].

La saison 2010-2011 est la plus réussie d'Agüero à l'Atlético, marquant 20 buts en championnat pour la première fois de sa carrière. Entre mars et mai 2011, il a marqué lors de sept matchs successifs, un fait qu'aucun autre joueur en Europe n'a réussi à égaliser durant cette saison[35]. Le 30 avril 2011, face au Deportivo de La Coruña, il marque son 98e but pour l'Atlético, rentrant ainsi dans le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire du club. Pour son dernier match avec l'Atlético, le 21 mai, il marque le premier triplé de sa carrière face au RCD Mallorca et dépasse ainsi la barre des 100 buts marqués pour les Colchoneros[36].

Le 23 mai 2011, Agüero annonce sur son site officiel ses intentions de quitter le club madrilène et a demandé officiellement d'être libéré de son contrat[37],[38]. Agüero a ensuite déclaré à ESPN qu'il ne « reviendrait pas à l'Atlético »[39]. Le jour même de son transfert à Manchester City, l'Atlético affrontait Strømsgodset IF au Stade Vicente-Calderón en Ligue Europa, où des fans de l'équipe madrilène ont suspendu une banderole souhaitant la mort d'Agüero[40]. Après son départ, l'Atlético a utilisé les 45 millions d'euros gagnés grâce au transfert d'Agüero pour s'offrir l'attaquant colombien Radamel Falcao[41].

Manchester City[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet 2011, le club anglais de Manchester City recrute Agüero contre un chèque d'environ 45 millions d'euros[42]. Il marque lors de son premier match avec le maillot mancunien face à Swansea City (4-0). Lors de cette rencontre, l'ancien colchoneros réalise une prestation de très haut niveau qui lui vaut la distinction d'Homme du match, auteur d'un doublé (dont une frappe croisée des 30 mètres) et d'une passe décisive à David Silva[43]. Avec l'accord de la ligue anglaise, l'argentin évolue à City avec un maillot floqué de son surnom "Kun", comme dans ses précédents clubs.

Lors de la 5e journée de Premier League, "El Kun" réalise un triplé contre Wigan et permet à son équipe de remporter le match sur le score de 3-0, puis réalise une semaine plus tard, lors de la 6e journée de championnat contre Fulham, un doublé permettant à son équipe de mener 2-0. Le match se finira sur le score de 2-2. En mars 2012, face au Sporting Portugal, Agüero réalise un doublé lors de la victoire 3-2 des Skyblue, mais City est éliminé de la Ligue Europa car ils se sont inclinés au match aller (0-1)[44].

En mai 2012, il remporte le titre de champion d'Angleterre avec Manchester City après avoir marqué le but du titre sur une passe de Mario Balotelli dans le temps additionnel du dernier match de la saison face aux Queens Park Rangers (3-2)[45].

Sergio Agüero commence bien sa deuxième saison, et marque de nombreux buts lors des matchs de préparations. En août 2012, lors de la première journée de Premier League, l'attaquant argentin se blesse dans les premières minutes du match contre Southampton et sort sous civière. Agüero ne souffre que d'une entorse et est finalement indisponible durant un mois[46].

À la mi-saison, le niveau d'Agüero est jugé en dessous de celle de la saison passée, ralenti par plusieurs blessures. Mais le 8 avril, après cinq semaines d'absence à la suite d'une blessure au genou, il rentre à la 70e minute et marque 8 minutes plus tard un but pour donner la victoire à son équipe lors du derby contre Manchester United.

La saison 2013-2014 commence sur les chapeaux de roues pour Agüero. Il enfile les buts et les prestations de haut vol jusqu'à marquer 20 buts en 20 matchs toutes compétitions confondues. En janvier 2014, au 4e tour de cup contre Watford, alors que son équipe est menée 2 à 0 jusqu'à la 60e minute, il inscrit un triplé et envoie Manchester en 8e de finale (victoire 4 à 2)[47] pour porter son total de buts de la saison a 25 en 24 matchs.

Sergio Aguero avec Manchester City face au CSKA Moscou en 2014.

Agüero entame la saison 2014-2015 en inscrivant son premier quadruplé en octobre 2014, durant la 8e journée de championnat, qui offre la victoire aux siens face à Tottenham (4-1)[48]. Il totalise 9 buts en 8 matchs de championnat. Ces quatre buts font de lui le meilleur buteur Citizen en Premier League (61 buts), record précedemment détenue par son compatriote Carlos Tévez[49]. Mais le buteur argentin se blesse en décembre face à Everton et se retrouve éloigné des terrains pour un mois[50]. En avril 2015, il marque ses 99e et 100e but avec Manchester City lors du traditionnel derby contre Manchester United, ce qui n'empêchera pas une défaite des Citizens face à l'éternel rival (4-2). Il finit la saison meilleur buteur du championnat avec 26 buts, devançant Harry Kane et Diego Costa[51],[52].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Sergio Agüero avec l'Argentine.

Tout d'abord sélectionné avec les moins de 20 ans argentins, Sergio Agüero va jusqu'à la Coupe du monde des moins de 20 ans 2007 au Canada, où il marque à six reprises, et aide son pays à devenir champion du monde pour la sixième fois de son histoire. Nommé Ballon d'Or de la compétition, il passe dans la catégorie supérieure.

Il dispute son premier match pour l'Argentine lors d'une rencontre amicale face à l'équipe du Brésil, jouée à l'Emirates Stadium le 3 septembre 2006.

Il participe à la coupe du monde 2010 lors de laquelle il n'inscrit aucun but. Il fait son entrée en jeu dans le dernier quart d'heure du second match de poule face à la Corée du Sud (4-1) et délivre une passe décisive à Gonzalo Higuaín.

Quatre ans plus tard, il est sélectionné par Alejandro Sabella pour disputer la Coupe du monde 2014 au Brésil. Titulaire lors des matchs de poules, il se blesse avant les huitièmes de finales et ne sera plus titulaire, bien qu'il rentre en jeu à chaque match. Le 13 juillet, l'Argentine est en finale de la Coupe du Monde contre l'Allemagne. Il n'est pas titulaire mais entre en jeu à la mi-temps. Après de nombreux efforts de l'attaquant de Manchester City, son équipe s'incline après un but de Mario Götze lors des prolongations.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sergio Agüero au 17 juin 2015[53]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitons[54] Drapeau : Argentine Argentine Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2002-2003 Drapeau de l’Argentine CA Independiente Primera División 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2003-2004 Drapeau de l’Argentine CA Independiente Primera División 5 0 0 - - - - - - CL 2 0 0 - - - - - - 7 0 0
2004-2005 Drapeau de l’Argentine CA Independiente Primera División 12 5 2 - - - - - - - - - - - - - - - - 12 5 2
2005-2006 Drapeau de l’Argentine CA Independiente Primera División 36 18 4 - - - - - - - - - - - - - - - - 36 18 4
Sous-total 54 23 6 - - - - - - - - - - - - - - - - 54 23 6
2006-2007 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Primera División 38 6 3 4 1 0 - - - - - - - - - - 3 0 0 45 7 3
2007-2008 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Primera División 37 19 5 4 2 0 - - - C3+C4 8+1 6+0 3+0 - - - 8 3 0 58 30 8
2008-2009 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 37 17 8 1 0 0 - - - C1 9 4 1 - - - 7 3 0 54 24 9
2009-2010 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 31 12 3 7 1 2 - - - C1+C3 8+8 4+2 0+2 - - - 7 1 2 61 20 9
2010-2011 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 32 20 2 4 3 1 - - - C3 4 3 1 1 1 1 6 5 0 47 32 5
Sous-total 175 74 21 20 7 3 - - - - 38 19 7 1 1 1 27 10 2 261 111 34
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 34 23 8 4 2 0 - - - C1+C3 6+4 1+4 0+2 - - - 6 2 3 54 32 13
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 30 12 2 4 2 2 1 0 0 C1 5 2 1 - - - 8 3 0 48 19 5
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 23 17 6 5 5 1 - - - C1 6 6 2 - - - 11 3 1 45 31 10
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 33 26 8 2 0 0 - - - C1 7 6 2 - - - 12 8 1 54 40 11
Sous-total 118 78 23 15 10 3 1 0 0 - 28 19 4 - - - 39 19 5 201 126 35
Total sur la carrière 347 175 50 35 17 6 1 0 0 - 68 38 11 1 1 1 66 29 7 518 260 75

Buts Internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe d'Argentine[modifier | modifier le code]

Atlético de Madrid[modifier | modifier le code]

Manchester City[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • Il a été marié à la fille cadette de Diego Maradona, Giannina. Ils ont un fils, Benjamin, né le 19 février 2009 à Madrid. Après quatre ans de vie commune, ils se séparent en janvier 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Fiche de Sergio Agüero », sur sergioaguero.com
  2. a, b, c et d (en) « The rise of Sergio Aguero », BBC Sport le 7 mai 2008
  3. (en) Yes you Kun! New City star Aguero told he can use nickname on his shirt, Daily Mail, 18 août 2011
  4. (en) Top 10 All-Time Premier League Strikers Based On Minutes Per Goal Record: Man City Star Edges Out Arsenal Legend, caughtoffside.com, 5 mai 2014
  5. (es) 23 millones por un menor de edad, elpais.com, 1er juin 2006
  6. a et b (es) Kun Aguero, kun-aguero.com
  7. (es) San Lorenzo, de la galera, Edant.clarin.com
  8. (es) Diario Deportivo Olé – Pájaro de buen Agüero, Old.ole.com
  9. (es) Muy frío: San Lorenzo ganó un clásico pobre, 6 juillet 2003
  10. (es) La Crónica de Hoy | Prematuro debut, ¿el prólogo de una gran carrera?, Cronica.com.mx
  11. (es) Deportes Torneo Clausura 2004, Tera
  12. (es) Terra: Independiente y Estudiantes regalaron emociones, terra.com, 26 novembre 2004
  13. a et b (es) Biografia, abcpedia
  14. (es) Sergio Agüero, El Demonio Rojo, Independiente1905.com, 13 septembre 2005
  15. (es) Deportes > Torneo apertura 2005, Terra
  16. (es) Suma goles, suma apoyo popular – Mundial2006, ESPN Deportes
  17. (es) Tres nombres que no hubieran faltado – Mundial2006, ESPN Deportes, 15 mars 2006
  18. (es) Agüero: todos piden por él, Lanacion.com, 15 mars 2006
  19. (es) Deportes > Torneo Clausura 2006, Terra
  20. (es) Agüero, el juvenil récord del futbol argentino, El Universal
  21. (en) Atlético Madrid 2–1 Recreativo Huelva, ESPN
  22. (en) Marca names the Madridista captain the best player of the league, Real Madrid
  23. (en) A masterclass from Atlético Madrid's Sergio Agüero dented Barcelona's title hopes and made several Catalan headline-writers look very foolish indeed, The Guardian
  24. (en) Sergio Aguero – Readers Q&A, BBC Sport, 7 mai 2008
  25. (en) Atletico de Madrid confirm return to Europe's elite, soccerway.com, 12 mai 2008
  26. (en) PSV Eindhoven 0-3 Atlético Madrid, Sky Sports
  27. Atletico : le porte-bonheur d'Agüero, Maxifoot, 2 mars 2009
  28. (es) El uruguayo Forlán ganó el 'pichichi' y la 'Bota de Oro', Eurosport, 1er juin 2009
  29. (es) Quique Sánchez Flores and Diego Forlán prefer Sergio Agüero to Lionel Messi, Marca, 7 avril 2010
  30. (en) Forlán double gives Atlético glory, UEFA, 12 mai 2010
  31. (en) Atlético Madrid 0–2 Sevilla – Match Report, Telegraph, 19 mai 2010
  32. (en) Atletico Madrid Goal Heroes José Antonio Reyes & Kun Agüero Praise Team After Inter Win, Goal.com, 27 août 2010
  33. (en) Agüero agrees Atlético stay, Sky sport, 4 janvier 2011
  34. (en) Agüero named Atlético vice-captain, Atlético Madrid, 5 janvier 2011
  35. (en) Agüero scores in seven consecutive matches, Opta, Twitter
  36. (en) RCD Mallorca 3–4 Atlético Madrid, Goal.com
  37. (en) 'The Time Has Come' – Sergio Aguero Asks Atletico Madrid to Tear Up His Contract, Whoateallthepies.tv
  38. (es) La Hora de Partir, Site officiel de Sergio Agüero, 23 mai 2011
  39. (en) Agüero: "I will not be returning to Atlético", Atleticofans.com
  40. (en) Atletico fans say goodbye to Aguero by wishing death upon him, Yahoo
  41. (en) Atletico Madrid to use Aguero cash to land Porto star Falcao, Tribal Football
  42. « Agüero à City pour 45 millions », sur lequipe.fr,‎
  43. « Déjà tous fous d'Agüero ! », sur rmcsport.bfmtv.com,‎
  44. « Manchester City réagit trop tard face au Sporting Lisbonne », sur lexpress.fr,‎
  45. « Manchester City champion au bout du suspense », sur lemonde.fr,‎
  46. « Agüero absent un mois seulement », sur franceinfo.fr,‎
  47. « Agüero soulage City », sur lequipe.fr,‎
  48. « Avec un quadruplé de Sergio Agüero, Manchester City punit Tottenham (4-1) », sur eurosport.fr,‎
  49. Yohan Roblin, « Agüero gifle Tottenham et remet Manchester City dans la course », sur francetvsport.fr,‎
  50. « Sergio Agüero, blessé au genou, sera absent 4 à 6 semaines », sur eurosport.fr,‎
  51. « Sergio Agüero meilleur buteur », sur sport24.lefigaro.fr,‎
  52. « Newcastle se sauve, Agüero meilleur buteur, Gerrard adieux amers », sur sofoot.com,‎
  53. Statistiques de Sergio Agüero sur footballdatabase.eu
  54. Supercoupe UEFA

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :