Coupe Intertoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe Intertoto
Description de l'image Intertoto logo.gif.
Généralités
Sport football
Création 1967
Disparition 2008
Organisateur(s) UEFA depuis 1995
Catégorie continentale
Périodicité Annuelle
Nations Europe
Statut des participants Professionnels
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Portugal SC Braga (1)
Plus titré(s) Drapeau : Allemagne Hambourg SV (2)
Drapeau : Allemagne Schalke 04 (2)
Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart (2)
Drapeau : Espagne Villarreal CF (2)

La Coupe Intertoto, également appelée plus rarement C4, est une ancienne compétition de football qui avait lieu en été, entre les meilleurs clubs européens non-qualifiés ni pour la Ligue des champions ni pour la Coupe UEFA.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Coupe Intertoto fut créée en 1967 comme successeur de l'International football cup, compétition qui s'est tenue entre les saisons 1961-1962 et 1966-1967, afin que les sociétés de paris européennes aient des matchs sur lesquels parier durant l'été. Le toto est le nom donné au loto sportif (ou loto foot) dans bon nombre de pays européens. On peut donc sommairement traduire « coupe intertoto » par « coupe entre/des lotos sportifs ». Cette identité est rappelée dans le logo de la compétition, qui reprend les cases que le parieur doit cocher 1 (équipe jouant à domicile gagnante), X (match nul) ou 2 (équipe visiteuse gagnante).

Bien que l'UEFA ait été plutôt contre les paris, elle autorisa tout de même la tenue de cette compétition mais ne s'occupa pas de son organisation jusqu'en 1995. L'UEFA interdira pendant cette période à toute équipe participant à une de ses compétitions officielles de disputer en même temps des matchs de Coupe Intertoto. Pour cette raison, la Coupe Intertoto se disputait en été, avant le début des compétitions de l'UEFA. Alors que l'International football cup comportait une phase de groupes suivie d'une phase à élimination directe jusqu'à la finale, la Coupe Intertoto dut se limiter à la phase de groupes pour ne pas empiéter sur les compétitions officielles. De ce fait, aucun vainqueur n'était désigné.

En 1995, l'UEFA décida de reprendre l'organisation de la compétition et la réorganisa complètement, en autorisant notamment les vainqueurs à participer à la Coupe UEFA.

Le le comité exécutif de l'UEFA décide qu'à partir de 2009 cette compétition disparaît pour laisser place à une nouvelle formule de la Coupe UEFA[1].

Jusqu'en 2002, les vainqueurs recevaient une coupe. À partir de cette date, les vainqueurs reçurent un plateau et les finalistes malheureux une médaille, ce qui n'était pas le cas précédemment.

Le Néerlandais Piet Keizer fut le premier joueur à remporter la Coupe d'Europe des Clubs Champions (comme capitaine de l'Ajax, et à 3 reprises), après avoir au préalable obtenu la coupe (lors de la 1re édition de l'International football cup).

Format[modifier | modifier le code]

Le format de la coupe a changé en 2006 : auparavant, la coupe comportait cinq tours, le premier se déroulant avec les clubs des plus petites associations, les plus grands clubs entrant au deuxième ou troisième tour, le cinquième tour étant appelé « finale » bien qu'il y eût en réalité trois matches, les trois vainqueurs étaient qualifiés pour le premier tour de la Coupe UEFA. À compter de l'édition 2006, il n'y a plus que trois tours et les onze équipes gagnantes sont qualifiées pour le deuxième tour préliminaire de la Coupe UEFA. Chaque association a une place en coupe Intertoto. En revanche, contrairement aux précédentes éditions, le vainqueur final de la Coupe Intertoto est désigné à travers les parcours des 11 clubs reversés en Coupe UEFA. Le club qui atteint le palier le plus haut en C3, est désigné Vainqueur de la Coupe Intertoto.

Ainsi, en 2006, c'est Newcastle qui est désigné vainqueur officiel de l'épreuve puisqu'il est le seul club issu de la Coupe Intertoto à avoir atteint les seizièmes de finale en UEFA. Jusqu'en 2005, les trois clubs qualifiés des « finales » étaient déclarés covainqueurs de la compétition, quelle que soit la suite de leur parcours en C3.

Palmarès[modifier | modifier le code]

De 1967 à 1994, seule la phase de groupes de la coupe s'est jouée. Il n'y a donc pas eu de finale et de vainqueur. De 1995 à 2005, la Coupe Intertoto comporte une phase finale à élimination directe pour désigner les deux ou trois vainqueurs de la compétition. De 2006 à 2008, la compétition se déroule sur trois tours. Les onze vainqueurs du troisième tour de la Coupe Intertoto sont qualifiés pour le second tour de qualification de la Coupe UEFA et le club qui va le plus loin en Coupe UEFA est proclamé vainqueur de la Coupe Intertoto[2],[3]. À noter qu'en 1996, les Girondins de Bordeaux réussiront l'exploit d'arriver en finale de la coupe de l'UEFA prouvant alors l'utilité de la coupe Intertoto.

Saison Vainqueurs
1995 Drapeau : France Girondins de Bordeaux Drapeau : France RC Strasbourg
1996 Drapeau : Allemagne Karlsruher SC Drapeau : France EA Guingamp Drapeau : Danemark Silkeborg IF
1997 Drapeau : France Olympique lyonnais Drapeau : France SC Bastia Drapeau : France AJ Auxerre
1998 Drapeau : Italie Bologne FC Drapeau : Espagne Valence CF Drapeau : Allemagne Werder Brême
1999 Drapeau : Italie Juventus Drapeau : France Montpellier HSC Drapeau : Angleterre West Ham
2000 Drapeau : Espagne Celta Vigo Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart Drapeau : Italie Udinese Calcio
2001 Drapeau : France Paris SG Drapeau : France ES Troyes AC Drapeau : Angleterre Aston Villa
2002 Drapeau : Angleterre Fulham Drapeau : Espagne Málaga CF Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart
2003 Drapeau : Allemagne Schalke 04 Drapeau : Espagne Villarreal CF Drapeau : Italie Pérouse Calcio
2004 Drapeau : Allemagne Schalke 04 Drapeau : Espagne Villarreal CF Drapeau : France Lille OSC
2005 Drapeau : France RC Lens Drapeau : France Olympique de Marseille Drapeau : Allemagne Hambourg SV
2006 Drapeau : Angleterre Newcastle United
2007 Drapeau : Allemagne Hambourg SV
2008 Drapeau : Portugal Sporting Braga

Bilans[modifier | modifier le code]

Pays[modifier | modifier le code]

# Pays Victoires
1 Drapeau de la France France 12
2 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 8
3 Drapeau de l'Espagne Espagne 5
4 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 4
Drapeau de l'Italie Italie
6 Drapeau du Danemark Danemark 1
Drapeau du Portugal Portugal

Clubs[modifier | modifier le code]

Club Victoires
Drapeau : Allemagne Hambourg SV 2
Drapeau : Allemagne Schalke 04
Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart
Drapeau : Espagne Villarreal
Drapeau : Allemagne Karlsruher SC 1
Drapeau : Allemagne Werder Brême
Drapeau : Angleterre Aston Villa
Drapeau : Angleterre Fulham
Drapeau : Angleterre Newcastle United
Drapeau : Angleterre West Ham
Drapeau : Danemark Silkeborg IF
Drapeau : Espagne Celta Vigo
Drapeau : Espagne Málaga
Drapeau : Espagne Valence CF
Drapeau : France AJ Auxerre
Drapeau : France EA Guingamp
Drapeau : France ES Troyes AC
Drapeau : France Girondins de Bordeaux
Drapeau : France Lille OSC
Drapeau : France Montpellier HSC
Drapeau : France Olympique lyonnais
Drapeau : France Olympique de Marseille
Drapeau : France Paris Saint-Germain
Drapeau : France RC Lens
Drapeau : France RC Strasbourg
Drapeau : France SC Bastia
Drapeau : Italie Bologne FC
Drapeau : Italie Juventus
Drapeau : Italie Pérouse Calcio
Drapeau : Italie Udinese
Drapeau : Portugal Sporting Braga

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'Intertoto supprimée », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 14 mars 2009)
  2. « Braga dernier vainqueur en Intertoto », sur uefa.com,‎ (consulté le 3 mars 2009)
  3. UEFA, Règlement de l'UEFA Intertoto Cup 2008,‎ (lire en ligne), p. 5

Lien externe[modifier | modifier le code]