Fernando Gago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fernando Gago
Image illustrative de l’article Fernando Gago
Fernando Gago en 2010.
Biographie
Nom Fernando Rubén Gago
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (35 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 20042020
Poste Milieu défensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1996-2004Drapeau : Argentine Boca Juniors
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2006Drapeau : Argentine Boca Juniors082 0(1)
2007-2012Drapeau : Espagne Real Madrid121 0(1)
2011-2012 Drapeau : Italie AS Rome032 0(1)
2012-2013Drapeau : Espagne Valence CF018 0(0)
2013 Drapeau : Argentine Vélez Sársfield 007 0(1)
2013-2019Drapeau : Argentine Boca Juniors117 0(7)
2019-2020Drapeau : Argentine Vélez Sársfield 015 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003Drapeau : Argentine Argentine -17 ans005 0(0)
2005-2007Drapeau : Argentine Argentine -20 ans015 0(0)
2008Drapeau : Argentine Argentine olympique006 0(0)
2007-2017Drapeau : Argentine Argentine061 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2021- Drapeau : Argentine CA Aldosivi
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Fernando Rubén Gago, né le à Buenos Aires en Argentine, est un ancien footballeur international argentin jouant au poste de milieu défensif.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Après avoir commencé comme professionnel à Boca Juniors où il remporte notamment deux titres de champion d'Argentine et une Copa Sudamericana, il signe au Real Madrid et rejoint le club merengue au mercato d'hiver 2006-2007 pour un montant de 20,5 millions d'euros[1].

Fernando Gago sous les couleurs du Real Madrid.

Il réussit à détrôner Emerson au poste de milieu défensif au Real Madrid après le mercato d'été 2007, grâce notamment à une aisance technique considérée comme hors du commun pour son très jeune âge. Il remporte avec le club merengue deux titres de champion d'Espagne.

Néanmoins, freiné notamment par des blessures, il ne réussit à s'imposer durablement au sein du Real Madrid. Il décide alors de s'engager lors du mercato estival 2012, pour quatre ans en faveur du Valence CF, après une saison convaincante en prêt du côté de Rome. Il rejoint ainsi son ancien coéquipier à Madrid : Sergio Canales.

N'ayant toujours pas convaincu en Espagne, il est prêté cinq mois fin janvier 2013 au club argentin de Vélez Sársfield. Désireux de rester dans son pays natal, il décide ensuite durant le mercato estival 2013 de revenir dans son club formateur : Boca Juniors pour la somme d'1,7 million d'euros[2].

En 2018, il atteint avec Boca la finale de la Copa Libertadores. Son équipe s'incline face à River Plate, après prolongation[3].

Après de nombreuses blessures graves, il décide de mettre un terme à sa carrière le . Il dispute son ultime match deux jours auparavant avec Vélez Sársfield face à la Gimnasia[4].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec les moins de 17 ans, il participe à la Coupe du monde des moins de 17 ans en 2003. Lors de ce mondial qui se déroule en Finlande, il joue cinq matchs. L'Argentine se classe troisième du mondial, en s'imposant contre la Colombie lors de la "petite finale"[5].

Avec les moins de 20 ans, il dispute la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2005. Lors de ce mondial qui se déroule aux Pays-Bas, il joue sept matchs. L'Argentine est sacrée championne du monde en battant le Nigeria en finale[6].

Avec la sélection olympique, il participe aux Jeux olympiques d'été de 2008 organisés à Pékin. Lors du tournoi olympique, il joue six matchs. L'Argentine remporte la médaille d'or, en battant le Nigeria en finale[7].

Il joue son premier match en équipe d'Argentine le 6 février 2007, en amical contre la France, où il est propulsé directement titulaire (victoire 0-1). Lors de l'été 2007, il participe à sa première Copa América. Il joue quatre matchs lors de ce tournoi, qui voit l'Argentine s'incliner en finale face au Brésil. Le 11 septembre 2008, il délivre sa première passe décisive avec l'Argentine, lors d'une rencontre face au Pérou, à l'occasion des éliminatoires du mondial 2010. Il délivrera au total quatre passes décisives lors des éliminatoires des Coupes du monde[8].

En 2011, il participe à sa deuxième Copa América. Il joue trois matchs lors de cette compétition, qui voit l'Argentine s'incliner en quart de finale face à l'Uruguay, après une séance de tirs au but. En 2014, il est retenu par le sélectionneur Alejandro Sabella et participe ainsi à sa seule et unique Coupe du monde avec l'Argentine. Lors du mondial organisé au Brésil, il prend part à six matchs. L'Argentine s'incline en finale face à l'Allemagne, après prolongation, et sur la plus petite des marges (1-0)[8].

En 2015, il participe à sa troisième et dernière Copa América. Officiant comme remplaçant, il ne joue que 13 minutes, lors de la demi-finale largement remportée face au Paraguay (6-1). L'Argentine s'incline en finale face au Chili, après une séance de tirs au but. Il reçoit sa dernière sélection en équipe d'Argentine le 6 octobre 2017, contre le Pérou. Il joue seulement sept minutes dans ce match des éliminatoires du mondial 2018[8].

Entraineur[modifier | modifier le code]

Le 16 janvier 2021, il est nommé entraîneur du Club Atlético Aldosivi en première division[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec l'Argentine -20 ans :

Avec l'équipe d'équipe d'Argentine :

Avec Boca Juniors :

Avec le Real Madrid :

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s) continentale(s) Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2004–2005 Drapeau : Argentine Boca Juniors Primera División 15 0 0 - CL 1 0 0 16 0 0
2005–2006 34 0 3 - RS+CS 2+6 0 0 42 0 3
2006–2007 21 1 2 - RS+CS 2+1 0 0 24 1 2
Sous-total 70 1 5 0 0 0 - 12 0 0 82 1 5
2006-2007 Drapeau : Espagne Real Madrid Liga 13 0 1 2 0 0 C1 2 0 0 17 0 1
2007-2008 31 0 2 5 0 1 C1 6 0 1 42 0 4
2008-2009 26 1 7 1 0 0 C1 6 0 0 33 1 7
2009-2010 18 0 1 2 0 0 C1 2 0 0 22 0 1
2010-2011 4 0 0 3 0 0 C1 - 7 0 0
Sous-total 92 1 11 13 0 1 - 16 0 1 121 1 13
2011-2012 Drapeau : Italie AS Roma (prêt) Serie A 30 1 3 2 0 0 C3 - 32 1 3
Sous-total 30 1 3 2 0 0 - 0 0 0 32 1 3
2012-2013 Drapeau : Espagne Valence CF Liga 13 0 2 1 0 0 C1 4 0 1 18 0 3
Sous-total 13 0 2 1 0 0 - 4 0 1 18 0 3
2012-2013 Drapeau : Argentine Vélez (prêt) Primera División 3 0 2 0 0 0 CL 4 1 1 7 1 3
Sous-total 3 0 2 0 0 0 - 4 1 1 7 1 3
2013-2014 Drapeau : Argentine Boca Juniors Primera División 20 0 2 - - - 20 0 2
2014 10 1 2 1 0 0 CS 6 0 3 17 1 5
2015 14 2 3 3 1 0 CL 6 0 1 23 3 4
2016 11 0 6 1 0 0 CL 6 1 3 18 1 9
2016-2017 16 2 8 - - - 16 2 8
2017-2018 6 0 2 3 0 0 CL 5 0 3 14 0 5
2018-2019 8 0 6 1 0 1 - - 9 0 7
Sous-total 85 5 29 9 1 1 - 23 1 10 117 7 40
2019-2020 Drapeau : Argentine Vélez Primera División 13 0 0 1 0 0 CL 2 0 0 15 0 2
Sous-total 13 0 0 1 0 0 - 2 0 0 16 0 0
Total sur la carrière 306 8 52 26 1 2 - 61 2 13 393 11 67

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à la joueuse de tennis Gisela Dulko[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Real Madrid casse sa tirelire pour Higuain et Gago », sur 20minutes.fr, (consulté le 25 avril 2020)
  2. « Valence – Gago retourne à Boca Juniors », sur bfmtv.com, (consulté le 25 avril 2020)
  3. Fernando Gago » Copa Libertadores 2018, sur mondefootball.fr
  4. Argentine : Fernando Gago prend sa retraite, sur L'Équipe, 11 novembre 2020 (consulté le 11 novembre 2020).
  5. « Statistiques avec les moins de 17 ans », sur transfermarkt.fr
  6. « Statistiques avec les moins de 20 ans », sur transfermarkt.fr
  7. « Statistiques avec la sélection olympique », sur transfermarkt.fr
  8. a b et c « Statistiques en équipe nationale », sur transfermarkt.fr
  9. « Argentine : Fernando Gago nommé coach en première division », sur https://www.footmercato.net/,
  10. « Photo: le mariage de Gago et Gisela Dulko », sur sofoot.com, (consulté le 25 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]