Michael Owen (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael Owen et Owen.
Michael Owen
Michaelowen newcastle07.JPG
Owen en 2007
Biographie
Nom Michael James Owen
Nationalité Drapeau : Angleterre Anglais
Naissance (36 ans)
Lieu Chester (Angleterre)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : Angleterre Chester City
- Drapeau : Angleterre Lilleshall
1995-1997 Drapeau : Angleterre Liverpool FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1997-2004 Drapeau : Angleterre Liverpool FC 297 (158)
2004-2005 Drapeau : Espagne Real Madrid 045 0(18)
2005-2009 Drapeau : Angleterre Newcastle United 079 0(30)
2009-2012 Drapeau : Angleterre Manchester United 052 0(17)
2012-2013 Drapeau : Angleterre Stoke City 009 00(1)
Total 482 (222)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
- Drapeau : Angleterre Angleterre -15 ans 005 0(12)[1]
1997 Drapeau : Angleterre Angleterre -20 ans 004 00(3)
1997 Drapeau : Angleterre Angleterre espoirs 001 00(1)
1998-2008 Drapeau : Angleterre Angleterre 089 0(40)
2006-2007 Drapeau : Angleterre Angleterre B 002 00(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 mai 2013

Michael Owen, né le à Chester en Angleterre du Nord-Ouest, est un footballeur international anglais.

Buteur efficace, auteur de 40 buts en 89 sélections avec la sélection anglaise, il remporte en 2001 le Ballon d'or récompensant le meilleur joueur évoluant en Europe. Il prend sa retraite sportive en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Né à Chester, Michael Owen est le fils de Terry, joueur du Chester City Football Club dans les années 1970. Michael sévit d'abord sous les couleurs du club local. En scolaires, il marque à 73 reprises, dépassant d'une unité le record de l'ancien attaquant de Liverpool, Ian Rush. Talent précoce, il quitte le domicile familial au début des années 1990 pour rejoindre Lilleshall, le Clairefontaine anglais. Michael continue sa progression rapide et accumulent les sélections et buts en équipes nationales jeunes[1].

Bien que supporter d'Everton, il signe au Liverpool FC en 1995. L'année suivante, avec onze buts en cinq matchs, Owen bat le record du plus grand nombre de buts inscrits en FA Youth Cup. Il permet à son nouveau club de remporter la compétition pour la première fois de son histoire. Le 14 décembre 1996, jour de ses dix-sept ans, Michael Evans Roy, manager général du club de la Mersey, débarque chez les Owen avec une proposition de contrat professionnel de six ans et un maillot rouge floqué à son nom[1].

Pépite du Liverpool FC (1997-2004)[modifier | modifier le code]

Le 6 mai 1997, après avoir déjà inscrit plus d'une quarantaine de buts toutes compétitions confondues durant la saison 1996-1997, Michael Owen débute chez le Wimbledon FC et inscrit le seul but des Reds (défaite 2-1)[1].

Au début de la saison suivante, de retour du Championnat du monde juniors, Owen est chargé d'assurer l’intérim de Robbie Fowler, blessé, aux côtés de Karlheinz Riedle. Mais quand Fowler revient, le jeune anglais reste sur le terrain tandis que Riedle prend place sur le banc. Entretemps, Owen a inscrit sept buts. Contre Sheffield Wednesday, le jeune international anglais devient le plus jeune joueur de Liverppol et le troisième plus jeune joueur de League à réaliser un coup du chapeau[1]. À la fin de la saison, il devient le meilleur buteur de la Premiership, à égalité avec Chris Sutton et Dion Dublin (18 buts). Cette même saison, il est nommé PFA Young Player of the Year, titre du meilleur jeune joueur.

En 2001, il remporte cinq titres avec Liverpool FC dont la League Cup, la FA Cup et la Coupe UEFA. Ces prestations l'amènent à être élu Ballon d'or de l'année 2001. Michael Owen fut l'un des plus jeunes joueurs de tous les temps à être récompensé par ce titre. En finale de la Cup 2001 contre Arsenal, mené 1-0 depuis le début du match et malmené par les Gunners, Liverpool est mal en point. Owen égalise alors d’une volée dans les six mètres à dix minutes de la fin. Quelques instants plus tard, il marque encore d’une frappe du gauche dans le petit filet et offre le titre aux Reds de Liverpool.

Échec au Real et suite de blessures à Newcastle (2004-2009)[modifier | modifier le code]

En 2004, le Real Madrid le fait signer pour la somme de douze millions d'euros. Mais il ne parvient pas à gagner sa place de titulaire face à Ronaldo et Raul, malgré treize buts marqués lors de la saison, respectable pour un joueur très souvent entré en cours de match et rarement titulaire. L'arrivée, pour la nouvelle saison 2005-2006, de Julio Baptista et de Robinho et le manque de temps de jeu nécessaire en vue d'une Coupe du monde 2006 imminente le poussent vers la sortie.

Son transfert met du temps à se réaliser car il est désireux de retourner à Liverpool, qui de son côté a un effectif en attaque plus que fourni (Fernando Morientes, Djibril Cissé, Peter Crouch, ou encore Milan Baroš) et de plus refuse de payer une somme supérieure à celle pour laquelle ils l'avaient cédé, le Real Madrid exigeant vingt millions d'euros.

Finalement fin août 2005, Owen signe à Newcastle United pour un montant record de quinze millions de livre sterling, soit 25 millions d'euros, devenant ainsi le plus gros transfert de l'histoire du club devant celui d'Alan Shearer, ceci après avoir refusé les avances de nombreux clubs dont l'Olympique lyonnais.

Fin décembre 2005, Owen se brise le métatarse du pied droit lors d'un match contre Tottenham Hotspur. Il n'est rétabli que pour la Coupe du monde 2006 pendant laquelle il se blesse une nouvelle fois. Cette fois-ci, la blessure est encore plus grave : rupture des ligaments du genou. Cette blessure provoque un litige entre son club et la fédération anglaise de football, Newcastle exigeant des réparations financières proportionnées à la gravité de la blessure.

Michael Owen est revenu sur les terrains de la Premier League lors du match Reading-Newcastle le , et après avoir joué les 90 minutes du match, il déclarait se sentir encore plus fort qu'avant.

En équipe d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Après avoir été appelé par Glenn Hoodle en tant que 23e homme pour observer à l'occasion d'une rencontre face au Cameroun, Michael Owen connaît sa première sélection en tant que titulaire face au Chili à Wembley le 11 février 1998 en match amical. À 18 ans et 59 jours, Owen devient le plus jeune international anglais du siècle, devançant de 124 jours Duncan Edwards, et quatrième plus jeune de l'histoire de la sélection[1].

Owen joue la Coupe du monde 1998, où il se forge un rang de star en inscrivant un but d'anthologie en huitième de finale contre l'Argentine. Ses qualités de vitesse et son sens du but font parler le monde du football. L'Angleterre voit en lui le futur Pelé.

Revenant de blessure pour la Coupe du monde 2006, il se blesse une nouvelle fois lors du match au premier tour contre la Suède le 20 juin 2006, dès la toute première minute de jeu sans interférence d'aucun autre joueur. Mais cette fois-ci, la blessure est encore plus grave : rupture des ligaments du genou. Cette blessure provoque un litige entre son club et la fédération anglaise de football, Newcastle exigeant des réparations financières proportionnées à la gravité de la blessure.

Dès son retour en équipe première à Newcastle, il fait son retour en équipe nationale en tant que titulaire ce qui témoigne de l'immense confiance qu'a en lui le sélectionneur anglais Steve McClaren. Pour son retour international lors d'un match comptant pour les qualifications à l'Euro 2008 contre l'Israël, il marque un but juste avant de mettre un doublé quelques jours plus tard contre la Russie. Il est en grande partie responsable de la remontée de l'Angleterre, au plus mal dans ces éliminatoires, jusqu'à la deuxième place. Mais, le match suivant contre l'Autriche, il se blesse à nouveau.

Il se blesse lors de la finale de la Carling Cup 2010 et est indisponible jusqu'à la fin de la saison, perdant ainsi tout espoir de participer à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Fin à Manchester United puis Stoke (2009-2013)[modifier | modifier le code]

Le , il signe pour une durée de deux ans dans le club de Manchester United. Alex Ferguson voit en lui une belle opportunité sportive et financière, car il est libre de tout contrat. Le manager mancunien lui confie le numéro 7, mythique dans le club, notamment pour avoir été porté par des joueurs majeurs de l'histoire du club comme George Best, Bryan Robson, Éric Cantona, David Beckham et Cristiano Ronaldo. Son début de saison est plus que convaincant, puisqu'il offre la victoire du derby mancunien. Malheureusement, il se blesse lors de la finale de la Carling Cup et est indisponible jusqu'à la fin de la saison 2009-2010, perdant ainsi tout espoir de participer à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

À l'issue de la saison 2010-2011, il remporte son premier titre de champion d'Angleterre et prolonge d'un an son contrat avec les Red Devils[2].

Sa saison 2011-2012 est gâchée par plusieurs blessures et Owen ne prend part qu'à deux rencontres des Red Devils toutes compétitions confondues. Le , Manchester United annonce que le contrat du joueur, qui arrive à expiration le , n'est pas renouvelé[3].

Owen sous les couleurs de Stoke City contre Chelsea en 2012.

Le , Owen signe un contrat d'une saison en faveur de Stoke City[4],[5]. Le , il annonce sur son compte Twitter son départ en retraite à la fin de la saison 2012-2013 et envisage de devenir agent de joueur. Le , lors de la 38e et dernière journée de Premier league face à Southampton (1-1), il dispute le dernier match de sa carrière.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales par saison[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les statistiques de Michael Owen[6],[7] :

Statistiques de Michael Owen au 12 mars 2015[8]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Drapeau : Angleterre Angleterre Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
1996-1997 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 2 1 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 2 1 0
1997-1998 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 36 18 11 - - - 4 4 - - - - C3 4 1 - - - - 9 3 0 53 26 11
1998-1999 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 30 18 7 2 2 1 2 1 - - - - C3 6 2 - - - - 4 1 0 44 24 8
1999-2000 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 27 11 2 1 0 - 2 1 - - - - - - - - - - - 9 3 0 39 15 2
2000-2001 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 28 16 4 5 3 - 2 1 - - - - C3 11 4 2 - - - 7 3 1 53 27 7
2001-2002 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 29 19 2 2 2 - - - - 1 1 - C1 10 5 1 1 1 1 12 8 0 55 36 4
2002-2003 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 35 19 5 2 0 - 4 2 - 1 0 - C1+C3 12 7 1 - - - 9 4 0 63 32 6
2003-2004 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Premier League 29 16 4 3 1 - - - - - - - C3 6 2 - - - - 12 8 2 50 27 6
Sous-total 216 118 35 15 8 1 14 9 - 2 1 - - 49 21 4 1 1 1 62 30 3 359 188 44
2004-2005 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 36 13 3 4 2 - - - - - - - C1 5 1 0 - - - 10 6 2 55 22 5
2005 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0 1 0 0
Sous-total 36 13 3 4 2 - - - - - - - - 5 1 0 - - - 11 6 2 56 22 5
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 11 7 2 - - - - - - - - - - - - - - - - 9 4 3 20 11 5
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 3 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 2 1 0 5 1 0
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 29 11 0 3 1 0 1 1 0 - - - - - - - - - - 7 3 2 40 16 2
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 28 8 1 2 0 0 2 2 0 - - - - - - - - - - - - - 32 10 1
Sous-total 72 26 3 5 1 0 3 3 0 - - - - - - - - - - 18 8 5 98 38 8
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 19 3 0 1 0 0 4 2 1 1 0 0 C1 6 4 0 - - - - - - 31 9 1
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 11 2 0 2 1 0 1 2 1 1 0 0 C1 2 0 0 - - - - - - 17 5 1
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 1 0 0 - - - 2 3 0 - - - C1 1 0 0 - - - - - - 4 3 0
Sous-total 31 5 0 3 1 0 7 7 2 2 0 0 - 9 4 0 - - - - - - 52 17 2
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Stoke City Premier League 8 1 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 9 1 0
Sous-total 8 1 0 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 9 1 0
Total sur la carrière 362 163 41 28 12 1 24 19 2 4 1 - - 63 26 4 1 1 1 91 44 10 573 266 59

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Angleterre Liverpool FC Drapeau : Angleterre Newcastle United Drapeau : Angleterre Manchester United

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à Louise Bonsall et est père de quatre enfants : Gemma Rose, James Michael, Emily May et Jessica[9].

Il possède un cheval Brown Panther qui a notamment fini cinquième du Derby allemand de Hambourg en 2011.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Frédéric Hamelin, « Espoir du mois : Michael Owen, wonder kind », Onze Mondial, no 111,‎ , p. 62-63 (ISSN 0995-6921)
  2. Owen prolonge son contrat avec ManUtd
  3. Owen quitte Manchester United, francefootball.fr, 17 mai 2012.
  4. (en) Michael Owen signs !, stokecityfc.com, 4 septembre 2012.
  5. Owen rejoint Stoke, lequipe.fr, 4 septembre 2012.
  6. (en) « Premier League 2011-2012 », sur issuu.com
  7. (en) « Archives », sur soccer-europe.com (consulté le 25 février 2016)
  8. « Statistiques de Michael Owen (football) », sur footballdatabase.eu
  9. (en) « Michael Owen Biography », sur who2.com : « Michael Owen married his longtime girlfriend, Louise Bonsall, in June of 2005. [...] Their children include daughters Gemma Rose (born 2003), Emily May (b. 2007) and Jessica (b. 2010) and son James Michael (b. 2006). ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :