Palaja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Palaja
Palaja
Église Dylan-bergé de Palaja
Blason de Palaja
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Carcassonne
Canton Carcassonne-2
Intercommunalité Carcassonne Agglo
Maire
Mandat
Paul Ramoneda
2014-2020
Code postal 11570
Code commune 11272
Démographie
Gentilé Palajanais
Population
municipale
2 277 hab. (2015 en augmentation de 6,65 % par rapport à 2010)
Densité 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 10′ 25″ nord, 2° 23′ 09″ est
Altitude Min. 140 m
Max. 440 m
Superficie 14,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte administrative de l'Aude
City locator 14.svg
Palaja

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Palaja

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Palaja

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Palaja
Liens
Site web Site officiel de la commune

Palaja est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie. Elle fait partie de l'aire urbaine de Carcassonne.

Au dernier recensement de 2015, Palaja comptait 2 277 habitants - appelés les Palajanais. Du fait de sa proximité avec la cité médiévale de Carcassonne et de son environnement privilégié, la commune de Palaja est réputée pour son cadre de vie, ses sentiers de randonnée et les nombreuses activités possibles dans un rayon de cinq kilomètres (golf, plage du lac de la Cavayère, parc acrobatique, base de loisirs nautique, parc australien...). Palaja représente la banlieue aisée de Carcassonne avec la plus forte concentration de hauts revenus pour le département de l'Aude [1],[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Palaja est située dans le sud de la France, à cinq kilomètres au sud-est de Carcassonne et sur les premiers contreforts des Corbières. La Méditerranée se trouve à 74 kilomètres à l'est et Toulouse à 98 kilomètres au nord-ouest. Comme dans tout le Carcassonnais, les vents proviennent principalement du nord-ouest (la Tramontane) et du sud-ouest (vent marin)[4]. Du fait de sa situation géographique, la commune possède un environnement naturel très riche, fait de pinèdes, de garrigues, ou encore de chênes verts. Le lac de la Cavayère et sa plage sont situés à 3 kilomètres du centre de Palaja. Le Golf Club de Carcassonne (parcours 18 trous) est à 8mn en voiture, en direction de l'ouest.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Palaja[5]
Cazilhac Carcassonne
Cavanac Palaja Montirat
Leuc
(par un quadripoint)
Villefloure

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat du pays Carcassonnais se caractérise par des étés secs et chauds, avec des hivers doux (climat méditerranéen au sens de Gaussen). L'ensoleillement y est supérieur à la moyenne nationale, en partie grâce aux vents qui sont très présents. Les précipitations sont assez fréquentes, avec en moyenne 1,7 jours de pluie par semaine soit un peu moins d'un quart de l'année. C'est par exemple 30 jours de plus qu'à Narbonne situé à 60 kilomètres à l'est et 24 jours de moins qu'à Paris[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de Palaja remonte à l'époque romaine et la première mention de la commune date de 882[7].

Palaja est citée plusieurs fois dans les récits sur la croisade des albigeois, notamment en raison des seigneurs et habitants qui s'opposèrent aux troupes de Simon de Montfort et à l'inquisition. Ce n'est qu'à partir des années 1970 que la commune passera de moins de 300 habitants à plus de deux milles aujourd'hui.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Palaja Blason Parti émanché d’argent et de gueules de huit pièces d’un flanc à l’autre.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Paul Ramoneda DVG Retraité de l'enseignement
mars 1995 mars 2014 Alain Casellas PS  
1964 1995 Clément Millagou SFIO-PS  
1944 1964 Adrien Besse    
1937 1944 Jean d'Esperonnat    
1919 1937 Achille Julien    
1904 1919 Jules Sentenac    
1892 1904 Adrien Besse    
1886 1892 Jean Baptiste Estieu    
1879 1886 Claude d'Esperonnat    
1848 1879 Pierre Rodière    
1841 1848 Jean Cantier    
1809 1841 Pierre d'Esperonnat    
1800 1809 Bernard Bernard    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2015, la commune comptait 2 277 habitants[Note 1], en augmentation de 6,65 % par rapport à 2010 (Aude : +2,94 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250228217247272295188193277
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
270258268283310301276250261
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
262287284259276248251250281
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
2882695851 0171 5031 8512 1282 1272 277
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Enseignement et Culture[modifier | modifier le code]

Palaja possède une école maternelle ainsi qu'une école primaire. Une médiathèque est également présente sur la commune.

Commerces[modifier | modifier le code]

La commune accueille trois lieux de restauration, un bar et un hôtel avec piscine et sauna. Les palajanais dispose également d'un petit centre commercial -Lo Moral- où se concentrent supérette, boucherie, bureau de tabac, boulangerie...

Santé[modifier | modifier le code]

Cabinet médical

Pharmacie

Associations[modifier | modifier le code]

Une trentaine d'associations proposent des activités sportives, artistiques, culturelles ou de loisirs: Badminton, Tennis, Football, Handball, Gymnastique, Judo, Krav-Maga, Pétanque, Rugby, Taekwondo, VTT, Course à pied, Yoga, Danse (jazz, hip-hop, classique)... Mais aussi chorale, jeux de cartes, moto club, généalogie...

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La Régie des Transports Carcassonne Agglo (RTCA) assure la liaison quotidienne entre Palaja et Carcassonne avec la ligne 4.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Palaja : le «Beverly Hills» de l'Aude », ladepeche.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  2. « Carte: Habitants - Revenu moyen / Commune : Palaja - 11570 : avis, cartes et statistiques », sur www.kelquartier.com (consulté le 28 août 2018)
  3. « Dans l’Aude, les riches préfèrent la périphérie de Carcassonne et les retraités, le littoral », lindependant.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  4. « Climat Palaja », sur meteoblue (consulté le 28 août 2018)
  5. Carte IGN sous Géoportail
  6. Meteo France, « CLIMAT %%% par Météo-France - Normales et relevés sur la station de %%% », sur www.meteofrance.com (consulté le 28 août 2018)
  7. « http://www.mairie-palaja.fr/pages/2,2,,10/commune___histoire.html », sur www.mairie-palaja.fr (consulté le 28 août 2018)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :