Barbaira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Barbaira
Barbaira
Église Saint-Julien de Barbaira
Blason de Barbaira
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Carcassonne
Canton Trèbes
Intercommunalité Carcassonne Agglo
Maire
Mandat
Jacques Fabre
2014-2020
Code postal 11800
Code commune 11027
Démographie
Gentilé Barbairanais, Barbairanaises
Population
municipale
736 hab. (2016 en diminution de 2,26 % par rapport à 2011)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 11′ 09″ nord, 2° 30′ 46″ est
Altitude 75 m
Min. 66 m
Max. 502 m
Superficie 9,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

Voir sur la carte administrative de région Occitanie
City locator 14.svg
Barbaira

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Barbaira

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Barbaira

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Barbaira
Liens
Site web www.mairie-barbaira.fr

Barbaira est une commune française située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Carcassonne située dans les Corbières au pied de la montagne d'Alaric. Elle se trouve sur la D6113 (ancienne route nationale 113), à 15 km à l'est de Carcassonne, et à 21 km à l'ouest de Lézignan-Corbières.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Barbaira[1]
Trèbes Marseillette
Floure Barbaira Capendu
Val-de-Dagne

Le territoire de Monze n'est qu'à 50 mètres, au sud-ouest.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Aude traverse la commune[2]

Histoire[modifier | modifier le code]

Barbaira faisait partie du territoire de la province romaine de la Narbonnaise crée en 118 avant Jésus-Christ. Des vestiges de constructions ont été retrouvés sur les coteaux qui dominent le village.

Le premier texte faisant mention de Barbaira date de 1081. Il s'agit d'un accord entre Béranger Raimond, comte de Barcelone et son frère.

Au XIe siècle, le bourg était fortifié. Les remparts situés au Nord-Ouest, Nord et Nord-Est dominant la plaine, constituaient la défense extérieure.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Barbaira Blason D'azur, au chevron d'or[3].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 2020 Jacques Fabre[4]    
juin 1995 mars 2014 Robert Amouroux PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 731 habitants, en augmentation de 1,39 % par rapport à 2009 (Aude : 3,15 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
318348360383405401379383405
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
468442457488548578623583566
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
594578583650647695677558561
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
510512503473474523583721731
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Une école primaire publique accueille 87 élèves[9].

Le collège le plus proche est à Capendu.

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

La commune a sur son territoire les appellations qualitatives suivantes : Vin de pays des Coteaux de Miramont, vignoble de la Montagne d'Alaric qui fait partie du vignoble des Corbières

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Ruines du château de Miramont à Barbaira

Personnes liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :