Laure-Minervois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Laure-Minervois
Laure-Minervois
Vue générale
Blason de Laure-Minervois
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Carcassonne
Canton Rieux-Minervois
Intercommunalité Carcassonne Agglo
Maire
Mandat
Émile Raggini
2018-2020
Code postal 11800
Code commune 11198
Démographie
Gentilé Lauranais
Population
municipale
1 074 hab. (2016 en augmentation de 1,23 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 16′ 20″ nord, 2° 31′ 16″ est
Altitude 90 m
Min. 80 m
Max. 243 m
Superficie 39,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

Voir sur la carte administrative de région Occitanie
City locator 14.svg
Laure-Minervois

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Laure-Minervois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Laure-Minervois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Laure-Minervois

Laure-Minervois est une commune française située dans le département de l'Aude, en Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Laure-Minervois (3923 ha dont 348 de bois, 1395 de vignes), 6 km au sud-ouest de Peyriac-Minervois, au plan circulaire et riche en vieilles pierres, en capitelles, se signale par une allée couverte au nord du village, l'allée couverte de Saint-Eugène ; cave coopérative. Au sud-ouest, Aigues-Vives, 10 km sud-sud-ouest de Peyriac-Minervois, est une grosse commune viticole (932 ha de vignes) qui a un site archéologique au Pech de Saint-Vincent, et possède une partie de l'ancien étang de Marseillette.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Laure-Minervois[1]
Villeneuve-Minervois Caunes-Minervois Peyriac-Minervois
Villarzel-Cabardès,
Bagnoles
Laure-Minervois Rieux-Minervois
Malves-en-Minervois,
Bouilhonnac,
Trèbes,
Rustiques
Badens, Aigues-Vives Saint-Frichoux

Histoire[modifier | modifier le code]

Laure, d'abord connu sous le nom de Lauran, appartenait, sous les Carolingiens, à l'abbaye de Caunes-Minervois.

Sous les comtes de Carcassonne, Lauran était un domaine des principaux seigneurs. En 1224, Pierre et Arnaud de Lauran se cautionnent et sont cautionnés dans un acte de soumission des nobles du comté de Carcassonne pour la paix et trêve conclue avec le vicomte de Carcassonne, Bernard Aton. En 1124, Arnaud de Lauran et ses neveux donnent en aleu le château de Lauran à Bernard Aton. En 1126, Guillaume de Minerve fait don au vicomte Bernard Aton du château de Lauran, lequel le lui rétrocède en fief par le même acte qui précise qu'il a été acquis de Pierre et Arnaud de Lauran. La même année, Guillaume de Minerve fait donation à Bernard Aton et à sa famille des seigneuries de Minerve et d'Azille en échange de Lauran et d'Olargues.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Laure-Minervois Blason De sinople, à un pal fuselé d'argent et de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2018
(décès)
Jean Loubat[2] PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4]. En 2016, la commune comptait 1 074 habitants[Note 1], en augmentation de 1,23 % par rapport à 2011 (Aude : +2,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9921 0051 0321 1451 1641 2041 1701 2031 220
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2901 2941 3481 3111 4001 7101 6041 3241 316
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4341 4701 4071 4921 4911 5061 4551 1661 194
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 1761 1561 0621 1261 1591 0961 0521 0501 048
2013 2016 - - - - - - -
1 0831 074-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Un « sentier des capitelles » permet de découvrir une trentaine d'abris de pierres sèches construits dans les parcelles issues de la vente des anciens communaux à des particuliers à partir de 1813 et cultivées en vigne et en céréales. Aujourd'hui, ces cabanes se trouvent dans la garrigue ou sous les bois de pins, de chênes et de cyprès plantés aux XIXe-XXe siècles après l'abandon des cultures[7]. Le nombre total de capitelles est entre 150 et 200[8].

La commune possède un plan d'eau doté d'un barrage, qui sert de bassin de rétention contre les inondations.

Monuments historiques inscrits et classés[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de Laure-Minervois est classée au patrimoine régional ; et en cours de rénovation.

Monument Adresse Coordonnées Notice Protection Date Illustration
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste 43° 16′ 21″ nord, 2° 31′ 12″ est « PA11000033 » Inscription
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
Tour du Portail-Neuf 43° 16′ 14″ nord, 2° 31′ 08″ est « PA00102736 » Inscription
Tour du Portail-Neuf
Tour de Mézolieux à géolocaliser « PA00102735 » Classement

Image manquante

Téléverser

Tour du Bas (ensemble) à géolocaliser « PA00102734 » Inscription

Image manquante

Téléverser

Monument mégalithique, dit Allée couverte de Saint-Eugène, sur le domaine de Russol 43° 17′ 51″ nord, 2° 31′ 31″ est « PA00102733 » Classement
Monument mégalithique, dit Allée couverte de Saint-Eugène, sur le domaine de Russol
Allée couverte de Saint-Eugène
Tour boisée, Tour du portail neuf,
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Laure », dans Alphonse MAHUL, Cartulaire et Archives des Communes de l'ancien diocèse et de l'arrondissement administratif de Carcassonne , chez V. Didron, Paris, 1863, volume 4, p. 198-222 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]