Alzonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Aude
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Aude.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Alzonne
Trompe-l'œil du château d'eau d'Alzonne
Trompe-l'œil du château d'eau d'Alzonne
Blason de Alzonne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Carcassonne
Canton Montréal
Intercommunalité Carcassonne Agglo
Maire
Mandat
Régis Banquet
2014-2020
Code postal 11170
Code commune 11009
Démographie
Population
municipale
1 515 hab. (2014)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 15′ 18″ nord, 2° 10′ 39″ est
Altitude Min. 108 m – Max. 242 m
Superficie 22,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte administrative de l'Aude
City locator 14.svg
Alzonne

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Alzonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Alzonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Alzonne
Liens
Site web www.alzonne.fr

Alzonne (occitan : Alzona) est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Alzonnais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune d'Alzonne est située dans le Lauragais sur la D 6113 et la ligne Bordeaux - Sète au confluent du Fresquel et du Lampy.

Vue sur les Pyrénées

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Alsona en 898 est emprunté au Fresquel. Il est basé sur la racine hydronymique alz-, « aulne, marais » (Dauzat, Nègre, Billy, Morvan) et le suffixe -onna.

Histoire[modifier | modifier le code]

Alzonne est dès le IXe siècle une ville de quelque importance, puisqu’elle était dès lors le chef-lieu de la viguerie du même nom, vicaria Ausonensis ; dès lors aussi Alzonne était comprise, in pago Carcassensi. À cet égard la situation d’Alzonne n’a presque pas changé, puisque cette petite ville est aujourd’hui le chef-lieu du canton de son nom, dans l’arrondissement de Carcassonne. Son importance ancienne et durable s’explique par la fertilité de son territoire, et par les cours d’eau qui forment sa riche vallée. Autrefois fortifiée, la ville fut assiégée et prise trois fois pendant les guerres de religion du XVIe[1]. Point stratégique lors de la croisade contre les Albigeois

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Régis Banquet PS Fonctionnaire
juin 1995 2014 Jean-Marie Salles PS  
1977 1995 Jacques Tramunt PS  
1971 1977 Grégoire Vanacker PS  
1945 1971 Antoine Azam SFIO  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 515 habitants, en augmentation de 16,27 % par rapport à 2009 (Aude : 3,15 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 384 1 510 1 596 1 610 1 629 1 644 1 598 1 623 1 588
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 605 1 566 1 468 1 510 1 546 1 516 1 584 1 506 1 405
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 530 1 574 1 460 1 315 1 321 1 312 1 277 1 277 1 223
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
1 275 1 177 1 206 1 208 1 225 1 221 1 239 1 438 1 515
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006 [5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La toiture de la salle polyvalente de la commune est équipée de 1 214 m² de panneaux photovoltaïques depuis 2010[6]. La transformation d'une ancienne décharge en centrale solaire photovoltaïque au sol d'environ 3 MW crête[7], développée par la société Valorem, obtient un permis de construire fin 2015 et fait l'objet d'une campagne de financement participatif sur la plateforme Lendosphère en juin 2016[8].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Alzonne Blason D'argent embrassé d'azur à semestre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Trop de liens externes (février 2016).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 68
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. « Deux centrales solaires inaugurées dans l'Aude », sur Actu-Environnement.com,‎ (consulté le 17 juin 2016).
  7. « Alzonne. Une centrale photovoltaïque en projet », sur ladepeche.fr,‎ (consulté le 17 juin 2016).
  8. « Énergie photovoltaïque : lancement d'un projet rémunéré à Alzonne », sur ladepeche.fr,‎ (consulté le 19 juin 2016).