Alzonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alzonne
Alzonne
Trompe-l'œil du château d'eau d'Alzonne
Blason de Alzonne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Carcassonne
Canton Montréal
Intercommunalité Carcassonne Agglo
Maire
Mandat
Régis Banquet
2014-2020
Code postal 11170
Code commune 11009
Démographie
Population
municipale
1 553 hab. (2015 en augmentation de 17,74 % par rapport à 2010)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 15′ 18″ nord, 2° 10′ 39″ est
Altitude Min. 108 m
Max. 242 m
Superficie 22,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte administrative de l'Aude
City locator 14.svg
Alzonne

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Alzonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Alzonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Alzonne
Liens
Site web www.alzonne.fr

Alzonne (occitan : Alzona) est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Alzonnais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune d'Alzonne est située dans le Lauragais sur la D 6113 et la ligne Bordeaux - Sète au confluent du Fresquel et du Lampy.

Vue sur les Pyrénées

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Alzonne[1]
Raissac-sur-Lampy Saint-Martin-le-Vieil Montolieu
Saint-Martin-le-Vieil Alzonne Moussoulens
Bram Montréal Sainte-Eulalie

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Alsona en 898 est emprunté au Fresquel. Il est basé sur la racine hydronymique alz-, « aulne, marais » (Dauzat, Nègre, Billy, Morvan) et le suffixe -onna.

Histoire[modifier | modifier le code]

Alzonne est dès le IXe siècle une ville de quelque importance, puisqu’elle était dès lors le chef-lieu de la viguerie du même nom, vicaria Ausonensis ; dès lors aussi Alzonne était comprise, in pago Carcassensi.

Ce fut un point stratégique lors de la croisade contre les Albigeois.

Autrefois fortifiée, la ville fut assiégée et prise trois fois pendant les guerres de religion du XVIe[2].

Un phare placé à environ 8 m de haut émettait la lettre Z en morse (pour AlZonne) dans les années 1920-30 pour guider les avions des pionniers de l'Aéropostale en route vers Dakar.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Régis Banquet PS Fonctionnaire
juin 1995 2014 Jean-Marie Salles PS  
1977 1995 Jacques Tramunt PS  
1971 1977 Grégoire Vanacker PS  
1945 1971 Antoine Azam SFIO  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 1 553 habitants[Note 1], en augmentation de 17,74 % par rapport à 2010 (Aude : +2,94 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 3841 5101 5961 6101 6291 6441 5981 6231 588
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6051 5661 4681 5101 5461 5161 5841 5061 405
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5301 5741 4601 3151 3211 3121 2771 2771 223
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 2751 1771 2061 2081 2251 2211 2381 2391 438
2015 - - - - - - - -
1 553--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La toiture de la salle polyvalente de la commune est équipée de 1 214 m2 de panneaux photovoltaïques depuis 2010[7]. La transformation d'une ancienne décharge en centrale solaire photovoltaïque au sol d'environ 3 MW crête[8], développée par la société Valorem, obtient un permis de construire fin 2015 et fait l'objet d'une campagne de financement participatif sur la plateforme Lendosphère en juin 2016[9].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Alzonne Blason D'argent embrassé d'azur à semestre.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 68
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « Deux centrales solaires inaugurées dans l'Aude », sur Actu-Environnement.com, (consulté le 17 juin 2016).
  8. « Alzonne. Une centrale photovoltaïque en projet », sur ladepeche.fr, (consulté le 17 juin 2016).
  9. « Énergie photovoltaïque : lancement d'un projet rémunéré à Alzonne », sur ladepeche.fr, (consulté le 19 juin 2016).