Miss Hulk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miss Hulk
Personnage de fiction apparaissant dans
Savage She-Hulk.

Cosplay de Miss Hulk en costume civil.
Cosplay de Miss Hulk en costume civil.

Alias Jennifer « Jen » Susan Walters
(véritable identité ; nom complet)
La Géante de Jade, « Shulkie », Jennifer Jameson, Jennifer Smith, infirmière Jennifer Émeraude, Glamazonia[1]
Naissance Los Angeles, Californie, États-Unis[1]
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Femme
Espèce Humaine altérée
Cheveux Bruns (Walters)
Verts (Miss Hulk)[1]
Yeux Verts[1]
Activité Avocate, aventurière, ancienne chasseuse de primes, ancien Magistrati du Tribunal vivant, ancien procureur, ancien agent du SHIELD, ancienne actrice, ancienne esclave des mines[1]
Caractéristique Sa peau devient verte sous son apparence de Miss Hulk[1]
Pouvoirs spéciaux
Adresse New York (État de New York, États-Unis) ; anciennement Los Angeles (Californie, États-Unis)
Taille et poids 1,77 m pour 63 kg (Walters)

m pour 300 kg (Miss Hulk)[1]

Famille Célibataire (mariée pendant un temps, avant l’annulation de ce mariage)[1]
(voir section)
Affiliation Ancien membre de la Fondation du Futur, de l’Initiative, des Quatre Terreurs, des Libératrices, des Défenseurs, des Magistrati, des Hulkbusters du SHIELD, du SHIELD, de la Croix verte, des Vengeurs, de la Vengeance royale, des Quatre Fantastiques, de la Fantastic Force, des Hulkbusters (de la Contre-Terre), des Héros à Louer, des Épouses de Set ; ancienne employée de « Freeman Bons Inc. », de « Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway »[1]
Ennemi de Titania

Créé par Stan Lee
John Buscema
Première apparition Savage She-Hulk #1
(février 1980)
Éditeurs Marvel Comics

Jennifer Walters, alias Miss Hulk (« She-Hulk » en version originale), est une super-héroïne évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créée par le scénariste Stan Lee et le dessinateur John Buscema, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Savage She-Hulk #1 en février 1980.

Historique de publication[modifier | modifier le code]

Miss Hulk a eu droit à 5 séries.

En France, la première série de comic books Miss Hulk est parue dans les albums Miss Hulk publiés par Arédit-Artima à partir de la fin 1980. La 2e série, dans les numéros 152 à 192 de Nova chez Lug. La troisième, dans Miss Hulk chez Panini en 2005.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Jennifer Walters est une avocate née à Los Angeles. Elle est la cousine du scientifique Bruce Banner, alias le colosse vert nommé Hulk quand il se transforme.

Un jour, lors d'un règlement de comptes perpétré par le caïd Nicholas Trask, Jennifer est blessée par balle. De passage en ville, Bruce Banner lui donne son sang car il était compatible, mais la transfusion affecte Jennifer qui devient Miss Hulk, une sorte de version féminine de Hulk, enragée comme lui. Elle retrouve cependant rapidement son équilibre mental et toute son intelligence.

Parcours[modifier | modifier le code]

Jennifer Walters entame par la suite une carrière solo de super-héroïne. Elle rejoint les Vengeurs, sur demande de la Guêpe, avant de brièvement remplacer la Chose chez les Quatre Fantastiques. Elle rencontre aussi Wyatt Wingfoot et a une liaison avec lui.

Lors d'une opération de sauvetage sur l'Héliporteur du S.H.I.E.L.D., elle est irradiée et se retrouve coincée sous sa forme de géante verte. Cela ne la gêne pas car elle préfère cette forme. Ce blocage se révèle par la suite être avant tout psychologique.

Elle a fait partie du groupe de super-héros qui ont disparu en s'opposant à Onslaught.

Elle sort pendant un temps avec le héros Luke Cage ; sa version alternative, venue de la Contre-Terre et créée par Franklin Richards, a une courte aventure avec le Fléau dont elle était à l'époque l'avocate.

Elle travaille comme avocate au sein du cabinet Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway (en), ce dernier étant temporairement détruit à la suite de l'attaque de l'une de ses pires ennemies, Titania.

Au cours du crossover Civil War, elle est l'avocate du jeune Robbie Baldwin (Speedball). Quand elle retourne sa veste et cherche à rejoindre la résistance organisée par Captain America, Red Richards, Doc Samson et Tony Stark décident de supprimer ses pouvoirs. Elle les récupére peu après.

Par la suite, elle est radiée du barreau et licenciée de son cabinet après s'en être pris physiquement à un client et avoir divulgué des informations couvertes par le secret professionnel, quand celui-ci lui avait fait croire qu'il avait assassiné une cinquantaine d'enfants dans d'atroces conditions. Il s'agissait en fait d'un coup monté pour la pousser dans ses derniers retranchements et provoquer son renvoi.

Elle parcourt alors les routes des États-Unis en compagnie de Jazinda (en), une femelle skrull avec qui elle exerce la profession de chasseuse de primes ; à cette occasion, elle a une brève aventure d'un soir avec Hercule, après un combat au cours duquel les deux avaient dû faire équipe.

Elle met ensuite sur pied une équipe de super-héroïnes, les « Lady Liberators », composée de Jane Storm (la Femme Invisible), la Valkyrie, Thundra, Jazinda et d'elle-même, dans le but de renverser une dictature tyrannique fictive, Leghost.

World War Hulk[modifier | modifier le code]

Lors du crossover World War Hulk, Jennifer Walters apprend que son cousin Bruce Banner a été envoyé dans l'espace par Tony Stark (Iron man) et les autres membres des Illuminati. Elle se rebelle contre Stark, mais ce dernier, ayant prévu le coup, utilise des nanobots pour annuler ses pouvoirs.

Larguée de l'Heliporteur du S.H.I.E.L.D. dans lequel elle se trouvait, elle est prise en stop par Amadeus Cho, alias Excello (septième intelligence de l'univers Marvel) et, grâce à son génie, ce dernier parvient à lui rendre ses pouvoirs. Comme Hulk l'avait jadis aidé, il devient un des seuls personnages pro-Hulk.

Famille[modifier | modifier le code]

Source : Marvel-world.com[1]

  • William Morris Walters (père)
  • Elaine Ann Banner-Walters (mère, décédée)
  • Robert Bruce Banner (Hulk, cousin)
  • Elizabeth « Betty » Ross-Banner (Miss Hulk rouge, cousine par alliance, décédée)
  • Brian Banner (oncle, décédé)
  • Rebecca Banner (tante par alliance, décédée)
  • Skaar (neveu)
  • Hiro-Kala (neveu, décédé)
  • Lyra (Miss Hulk, nièce originaire d’une réalité alternative)
  • Susan Elizabeth Banner (autrefois Susan Drake, tante, probablement décédée)
  • Cassandra Walters-Pike (Brain, tante)
  • David Pike (Brawn, oncle)
  • John Jameson (l’Homme-Loup, ex-époux, mariage annulé)
  • plus divers autres parents à différents degrés du côté de la famille Banner

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Comme son cousin Hulk, Miss Hulk possède une force, une endurance et une résistance surhumaines mais à un degré moindre, car sa mutation a été provoquée par une transfusion sanguine. En contrepartie, sa mutation n'altère pas sa personnalité[1]. De plus, elle contrôle ses transformations, ce qui lui permet de changer de forme à volonté ; alors qu’elle avait perdu l’habitude, elle a recommencé à utiliser cette faculté depuis qu’elle est employée par le cabinet d'avocats Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway (en)[1].

À l’origine, elle était capable de soulever environ 50 tonnes sous son apparence de Miss Hulk. Durant son séjour chez les Quatre Fantastiques, elle s'est entraînée avec les accessoires de la Chose, pour arriver à soulever environ 75 tonnes. Plus récemment, elle a commencé à s'entraîner sous son apparence humaine afin d’augmenter encore plus rapidement sa force sous la forme de Miss Hulk ; elle est à présent capable de soulever (ou d'exercer une pression équivalente à) environ 100 tonnes[1].

En complément de ses pouvoirs, Jennifer Walters est une excellente combattante au corps à corps, ayant été entraînée au début de sa carrière chez les Vengeurs par Captain America, et par la suite par Gamora. Même sous sa forme transmutée, elle conserve une agilité étonnante pour sa masse. Sous sa forme normale, elle ne possède pas de force surhumaine mais reste une experte en arts martiaux, capable de se débarrasser par elle-même de simples agresseurs[1]. Dans la vie civile, elle est une juriste et une avocate chevronnée, diplômée d'un doctorat en droit. Elle est extrêmement intelligente et particulièrement compétente dans son métier[1].

  • La peau verte de Miss Hulk résiste aux impacts de balles et de lasers. En cas de blessure, sa guérison est très rapide.
  • Elle se fatigue très peu et ne craint pas le froid intense ou le feu. Elle est aussi très résistante aux maladies terrestres connues.
  • Elle peut sauter et faire des bonds dans les airs sur de grandes distances.
  • À la différence de Hulk, son esprit et ses capacités intellectuelles ne sont pas affectés par sa transformation, même si à ses débuts elle avait souvent des accès de colère.
  • En fonction des scénaristes, elle peut avoir conscience d'être dans un comics et s'adresser directement au lecteur ou au dessinateur.
  • Elle a pendant un temps été nommée « Magistrati », c'est-à-dire une représentation de l’entité cosmique connue sous le nom du Tribunal vivant, chargée de rendre à sa place la justice universelle dans l'univers Marvel[1].

En plus de ces propres pouvoirs, la Sorcière rouge lui jeta un sort pour assurer sa protection quand elle fut engagée par Holliway ; lorsque Miss Hulk redevient Jennifer Walters, ses ennemis ne sont plus capables de la voir. Sous son identité normale, elle est donc virtuellement invisible pour les ennemis de Miss Hulk[1].

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Earth-Charnel[modifier | modifier le code]

Miss Hulk est l'un des rares derniers Vengeurs à combattre l'entité appelée Charnel. Il avait tourmenté sa terre de 2020 pendant des décennies. Elle avait passé deux de ces années en partenariat avec le Rhino. Elle est tuée au combat lors du combat final contre Charnel[2].

Earth X[modifier | modifier le code]

Dans la série Earth X, Jennifer Walters est tuée alors qu'elle est possédée par HYDRA ; l'être résultant devient une reine Hydra[3].

Future Imperfect[modifier | modifier le code]

Dans l'avenir alternatif de Maestro (en), Jennifer Walters s'appelle « Shulk » et son partenaire est Emil (l'Abomination) ; les deux combinent leurs forces pour combattre Maestro, mais sont continuellement vaincus[4].

Marvel Her-oes[modifier | modifier le code]

Une version adolescente de Miss Hulk apparaît comme l'un des principaux protagonistes de Marvel Her-oes, une série pour tous les âges écrite par Grace Randolph. Dans cette continuité, elle est la meilleure amie de la Janet van Dyne (la Guêpe) et ne sait pas qu'elle possède des super pouvoirs[5].

Marvel Zombies[modifier | modifier le code]

Dans la saga Marvel Zombies, Miss Hulk est aperçue à deux reprises : d'abord dans le tome 2, « Army of Darkness », faisant partie des Vengeurs réservistes essayant de contenir la contamination, puis dans le tome 3 , « Le Goût de la Mort », se faisant tuer par les Quatre Fantastiques après avoir dévoré les enfants de Jane Storm et Red Richards[6].

Old Man Logan[modifier | modifier le code]

Dans la réalité de Old Man Logan, Miss Hulk et un Hulk surchargé de rayons gammas ont eu une relation qui a donné naissance à un clan de Hulks super-forts, mais mentalement retardés appelés le Hulk Gang[7].

Il a aussi été révélé que Miss Hulk a assisté Daredevil et Moon Knight à combattre l'Enchanteresse et Electro à Manhattan, et qu'est morte lors du combat[8]

Spider-Gwen[modifier | modifier le code]

Dans la continuité Spider-Gwen, Miss Hulk est une lutteuse célèbre qui est venue au lycée de Gwen Stacy, défiant les membres du public à un match de lutte semblable à celui de Crusher Hogan de la continuité principale.

Contrairement à Crusher, elle offre de donner l'argent à une œuvre de charité si elle perd. Gwen était prête à se battre contre Miss Hulk au cours de sa première semaine en tant que Spider-Woman, mais fut distraite quand un voleur menaça Ben Parker. Tandis que Ben et Gwen s'occupent du voleur, Miss Hulk laisse Mary Jane la vaincre afin qu'elle puisse faire un don à l’œuvre de charité[9].

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p et q « Encyclopédie - Miss Hulk (Walters) », marvel-world.com (consulté le 20 octobre 2018).
  2. (en) Death's Head 2 #4 (1992), Marvel Comics.
  3. (en) Earth X #1 (avril 1999), Marvel Comics.
  4. (en) Abominations #1-3, Marvel Comics.
  5. Marvel Heroes
  6. (en) Marvel Zombies: Dead Days, Marvel Comics.
  7. (en) Wolverine: Old Man Logan Giant-Size #1, Marvel Comics.
  8. (en) Old Man Logan vol. 2 #8, Marvel Comics.
  9. (en) Spider-Gwen Annual #1, Marvel Comics.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Christophe Quillien, « Femmes de tête : Miss Hulk », dans Elles, grandes aventurières et femmes fatales de la bande dessinée, Huginn & Muninn, (ISBN 9782364801851), p. 32-33.

Liens externes[modifier | modifier le code]