Squirrel Girl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Squirrel Girl
Personnage de fiction apparaissant dans
Marvel Super-Heroes.

Cosplay de Squirrel Girl.
Cosplay de Squirrel Girl.

Nom original Squirrel Girl
Alias Doreen Allene Green
(véritable identité ; nom complet)
Écureuilette (VF), l'Anti-Vie, Celle-qui-tue-tout-ce-qui-respire
Naissance Los Angeles, Californie, États-Unis[1]
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Femme
Espèce Mutante
Cheveux Bruns[1]
Yeux Marrons[1]
Activité Étudiante, baby-sitter, aventurière[1]
Caractéristique
  • Pouvoirs basés sur les écureuils
  • Dotée d'une queue d'environ 1 mètre de long, semblable (mis à part les proportions) à celle d'un écureuil[1]
Pouvoirs spéciaux
  • Agilité et force surhumaines
  • Sens surhumains
  • Queue préhensile et Griffes rétractiles
  • Communication avec les écureuils
Adresse New York ; anciennement le Quartier Général des Grands Lacs (Milwaukee, Wisconsin, États-Unis)[1]
Taille 1,59 m[1]
Famille Célibataire
Maureen Green (mère)[1]
Affiliation Ancien membre des Vengeurs des Grands Lacs (ou Initiative, X-Men, Champions des Grands Lacs), de l’Initiative, Avengers Idea Mechanics, U.S. Avengers
Entourage Partenaire de Tippy Toe, ancienne partenaire de Monkey Joe[1]
Ennemi de Docteur Fatalis, Maelstrom

Créé par Will Murray (en)
Steve Ditko
Première apparition (en) : Marvel Super-Heroes (vol. 2) #8 (janvier 1992)

(fr) : Civil War Monster Edition no 1
(août 2007, avec Cable & Deadpool #30 et Marvel Super Heroes #8 Winter Special — inédit en France)[1]

Éditeurs Marvel Comics

Doreen Green, alias Squirrel Girl (Écureuilette en VF)[1], est une super-héroïne évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par l'auteur Will Murray (en) et le dessinateur Steve Ditko, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Marvel Super-Heroes (en) (vol. 2) #8 en janvier 1992.

Squirrel Girl est une mutante dont les pouvoirs, relatifs à l'écureuil, sont étonnamment très efficaces et lui ont permis de vaincre certains des ennemis les plus puissants de l'univers Marvel. Elle a appartenu à l'équipe des Vengeurs des Grands Lacs avant d'en partir et se rendre à New York pour devenir la nounou de Danielle Cage, la fille de Luke Cage et Jessica Jones. Dans ses aventures en solo, le personnage partage son temps entre l'étude de l'informatique à l'Empire State University (en) et la lutte contre le crime, à la fois en solo et en tant que membre des Avengers.

Lors de la création du personnage, Will Murray voulait se détacher du ton dramatique des titres comme les X-Men, afin de revenir à un type de bande dessinée plus léger, joyeux et insouciant[2].

Historique de la publication[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Le personnage de Squirrel Girl est créé par l'auteur Will Murray (en) et l'artiste Steve Ditko. Il apparait pour la première fois dans l'histoire The Coming of ... Squirrel Girl dans le comic book Marvel Super-Heroes (en) (vol. 2) #8 (Marvel Super-Heroes Winter Special), daté de janvier 1992[3]. Squirrel Girl attrape Iron Man, avec l'idée de faire équipe avec lui puis, quand celui-ci est capturé, vainc son ravisseur, le Docteur Fatalis. L'histoire introduit également son partenaire, l'écureuil Monkey Joe.

Murray a indiqué que le personnage lui avait été inspiré par une ancienne petite amie, fan des comics de Steve Ditko et aimant les rongeurs, ainsi que des écureuils, qui grouillaient autour de sa maison[4].

Apparitions ultérieures[modifier | modifier le code]

Squirrel Girl apparaît ensuite dans Marvel Year-In-Review '92 où elle est citée parmi les héros qui ne seront jamais dans Marvel 2099 (en). Elle devait par la suite rejoindre les New Warriors, mais cette idée fut écartée avec le départ de Fabian Nicieza.

Elle n'apparait plus dans un comics pendant près de dix ans, n'étant évoquée que dans une aventure de Deadpool.

En 2005, Dan Slott écrit une mini-série de quatre numéros sur les Vengeurs des Grands Lacs. Créée en 1989, cette équipe regroupait des héros enthousiastes avec des capacités étranges, et en apparence inutiles. En seize années d'existence, ils n'apparurent que peu de fois, servant principalement de ressort comique. Quand un hommage est rendu à la série, l'équipe change de formation et Squirrel Girl y est introduite. La mini-série devient parodique, en tuant à chaque numéro un des membres de l'équipe ; quand Squirrel Girl parvient à faire de Monkey Joe un membre officiel de l'équipe, celui-ci est tué dans le troisième numéro.

Dans l'arc Civil War, le personnage combat avec son équipe Deadpool dans Cable & Deadpool #30.

Le personnage apparait enfin dans la série The New Avengers, non pas en tant que membre de l'équipe mais comme nounou de la fille de Luke Cage et Jessica Jones, tout en suivant des cours à l'Empire State University (en)[5].

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Doreen Green est une adolescente mutante, surnommée « la Rongeur » par les autres étudiants, en dépit de ses tentatives pour dissimuler son étrange apparence. Elle décide de fuir les moqueries en se réfugiant dans les bois, et se lie d’amitié avec les écureuils, découvrant alors son pouvoir de communication avec ces animaux. Elle devient amie avec l’un d’entre-eux, qu’elle baptise « Monkey Joe ». Fan du super-héros Iron Man, alors en visite dans une des entreprise des Entreprises Stark sous son identité réelle de Tony Stark, Doreen se fabrique un costume et adopte le nom de Squirrel Girl (Écureuilette), espérant ainsi devenir la partenaire du héros[1].

Alors qu’elle recherche Iron Man, elle participe à son premier combat en tant qu'héroïne, ne réalisant pas que son adversaire n’est autre que le terrible Docteur Fatalis, le dictateur absolu de la Latvérie, alors présent dans la région pour des raisons inconnues — Fatalis affirmera par la suite qu’il s’agissait de l’un de ses Doombots (« Fatalibots » en français), une créature robotique de son invention. Après lui avoir échappé, elle croise Iron Man et lui demande d'être son partenaire. Mais Fatalis, revenant à la charge, s’empare d’eux et les emprisonne à bord de son vaisseau, se préparant à les éliminer au-dessus de l’Océan Atlantique. Squirrel Girl appelle alors à l’aide Monkey Joe et d’autres écureuils ; ceux-ci assaillent le vaisseau de Fatalis et commencent à ronger les câbles et les fils électriques du vaisseau, avant de libérer les deux captifs. Puis, les écureuils se retournent contre Fatalis lui-même et commencent à mastiquer les jointures de son armure et sa cape. Son armure étant sérieusement endommagée, Fatalis est obligé de s’enfuir. Par la suite, Iron Man refuse de prendre Doreen comme partenaire mais lui souhaite tout de même bonne chance[1].

Victoires[modifier | modifier le code]

Depuis sa première apparition où elle bat le docteur Fatalis, Squirrel Girl est souvent montrée battant des ennemis importants de l'univers Marvel, malgré leur puissance phénoménale. Cependant, la plupart de ses victoires se font en dehors des images ; on ne voit en effet que ses duels contre Deadpool, MODOK et Wolverine. Deadpool, qui est battu par deux fois par Squirrel Girl, la considère comme l'une des plus puissantes super-héroïne de l’univers Marvel, au même niveau que Iron Man et Thor[6].

Squirrel Girl doit ses victoires notamment à cause de l'excès de confiance de ses adversaires (Fatalis, MODOK), grâce à une faiblesse de ses adversaires lors d'un combat précédent (Deadpool) ou du fait d'un usage original de ses pouvoirs (Fatalis, Bi-bête). Souvent, elle prend le dessus par sa présence d'esprit et sa malice ; par exemple, elle permet à La Chose de vaincre Bi-bête en entourant leur zone de combat de déchets malodorants, forçant le vilain à se boucher le nez avec ses deux mains, le rendant sans défense.

La victoire de Squirrel Girl sur Thanos reste cependant douteuse. Le Gardien Uatu, témoin du combat, affirme pourtant qu'elle a vaincu le Titan Fou et non une copie de lui-même ou un clone[7]. Mais plus tard, Thanos révèlera avoir trouvé le moyen de créer des clones de lui-même qui pourrait tromper « le plus cosmique des êtres ». De plus, la révélation vient d'un clone à la mémoire altérée[8].

Quoi qu'il en soit, Squirrel Girl a officiellement vaincu :

Elle a également sauvé le monde de Galactus mais, techniquement parlant, ne l'a pas défait (bien qu'elle tenta de lui faire du mal quand ils se rencontrèrent pour la première fois). Au lieu de cela, elle se lia d'amitié avec lui et le convainquit de ne pas détruire la Terre[17].

Pouvoirs, capacités et équipement[modifier | modifier le code]

Squirrel Girl est une mutante qui a hérité de plusieurs mutations en rapport avec l'écureuil. Elle possède notamment des marques noires autour de ses yeux, dont l’origine est indéfinie ; on ignore si elles proviennent de sa mutation ou d'un maquillage visant à renforcer son apparence d'écureuil[1]. Sa force, sa vitesse, son agilité et ses réflexes sont au-dessus de la moyenne humaine, mais leurs limites exactes ne sont pas connues (du fait de son jeune âge, il possible que certaines de ces facultés augmentent dans le futur)[1]. Elle possède également un métabolisme assez élevé, nécessitant qu’elle se nourrisse régulièrement[1].

Lors de sa première rencontre avec Iron Man, elle donne une description détaillée de ses pouvoirs : une queue préhensile couverte de fourrure d'un mètre de long (qu'elle peut utiliser pour masquer les yeux d’un ennemi ou pour se réchauffer en l’enroulant contre elle), des incisives adaptables et assez puissantes pour ronger le bois[1], des doigts munis des griffes (qui lui permettent d'escalader les arbres et les parois similaires) et des griffes pointues et rétractables aux articulations des poings (permettant de percer du bois dur)[1], ainsi qu'une force et une agilité élevée qui lui permet de se déplacer facilement entre les arbres et de sauter sur une hauteur de plusieurs étages[1].

Elle est aussi capable de communiquer avec les écureuils : elle connait le langage des rongeurs, imite parfaitement le cri des écureuils et peut contrôler leurs actions[1]. Capable de leur parler dans leur langue, elle peut aussi se faire comprendre d'eux en parlant anglais. Il semble qu'elle a créé un puissant lien (sans doute de nature empathique) avec certains écureuils (semble-t-il, un seul à la fois), comme Monkey Joe puis Tippy Toe. Avec ce lien, ces écureuils semblent bénéficier d’une intelligence rudimentaire, mais somme toute supérieure à celles de leurs congénères[1].

Elle acquiert plus tard des réflexes développés (qu'elle associe encore au rongeur) ainsi que sa vision (ses yeux brillent en rouge dans des lieux peu éclairés) et son odorat. Elle se révèle une combattante au corps à corps redoutable, capable de vaincre Wolverine en duel[16]. Elle a également révélé que ses lèvres avaient un goût de noisette[11].

Squirrel Girl porte une ceinture avec plusieurs sacoches contenant des noix, comme collation pour ses amis écureuils, et qu’elle consomme elle aussi régulièrement pour compenser le rythme de son métabolisme. Ses sacs sont désignés de façon humoristique comme des « sacs de noix » (nut sacks). Ces sacoches contiennent aussi des noisettes et des noix de macadamia (un fruit australien), qui lui donnent de la vigueur supplémentaire[1].

Si de tels pouvoirs semblent ridicules en comparaison des acteurs majeurs de l'univers Marvel, l'humour absurde qui entoure le personnage la rend capable de vaincre les personnages les plus puissants. Le site officiel de Marvel Comics attribue à Squirrel Girl la note maximale à tous les critères de pouvoirs[18].

Compagnons écureuils[modifier | modifier le code]

Squirrel Girl est toujours accompagnée d'au moins un écureuil. Deux d'entre eux, Monkey Joe puis son successeur Tippy-Toe, sont des compagnons permanents. Après avoir insisté, Squirrel Girl a fait d'eux des membres à part entière des Vengeurs des Grands Lacs.

Elle a également donné des noms à d'autres écureuils dans Great Lakes Avengers #4 : Slippy Pete, Mr. Freckle et Nutso sont présumés morts, aspirés dans la singularité créée par Maelstrom.

Monkey Joe[modifier | modifier le code]

Monkey Joe apparaît dès les débuts de Squirrel Girl dans Marvel Super-Heroes Special vol. 2 #8, et tous les numéros de Great Lakes Avengers.

Le quatrième de couverture de la mini-série Great Lakes Avengers comporte un texte dédié à la mémoire de Monkey Joe : « Monkey Joe 1992-2005. He loved nuts. He will be missed. »

Aux côtés de Squirrel Girl, Monkey Joe a aidé à vaincre le Docteur Fatalis. Par la suite, le duo disparait plusieurs années avant d'intégrer en 2005 les Vengeurs des Grands Lacs dans la mini-série de Dan Slott. Peu après cette intégration, Monkey Joe meurt, apparemment des mains de Fatalis. Cependant, il est révélé plus tard que Leather Boy, ancien membre des V.G.L. rejeté pour son absence de pouvoir, a tué l'écureuil vêtu d'un costume proche de celui de Fatalis. La mort de Monkey Joe vient du choix de tuer un membre de l'équipe dans chaque numéro de la mini-série, afin de parodier les morts de super-héros.

Monkey Joe était plus intelligent que les autres écureuils ; il s'est montré capable d'utiliser des ordinateurs. Monkey Joe servait de commentateur acerbe des aventures des Vengeurs des Grands Lacs, portant des panneaux avec des commentaires sarcastiques. Après sa mort[19], le cercle-logo montrait un Monkey Joe mort avec des mouches entourant le cadavre. De retour dans le cercle du narrateur[10], il a une auréole.

Quand Doorman est allé dans l'au-delà, il rencontre Monkey Joe en train de jouer aux cartes avec les autres membres de V.G.L. décédés.

Tippy-Toe[modifier | modifier le code]

Après la mort de Monkey Joe, Squirrel Girl trouve un nouveau compagnon, une femelle écureuil qu'elle nomme Tippy-Toe (traduit dans les comics par Tites-Pattes) et à qui elle donne un nœud papillon rose[10]. Tippy-Toe reprend quasi-intégralement le rôle de Monkey Joe aux côtés de Squirrel Girl. Squirrel Girl a failli l'appeler Monkey Joe 2. Bien qu'apparemment moins intelligente que Monkey Joe, Tippy-Toe pourrait user de cette impression, ayant vite prouvé de quoi elle était capable.

Membre de l'armée d'écureuils appelée par Squirrel Girl pour se battre contre Maelstrom et la Brigade de Batroc, Tippy-Toe est le seul écureuil que Doreen pourra sauver du Cosmic Crunch de Maelstron.

Il a accompagné et assisté Squirrel Girl dans ses combats victorieux contre MODOK et Thanos (elle a griffé le visage de MODOK avant de pénétrer son exo-chaise). Squirrel Girl a laissé Tippy-Toe derrière quand elle est partie combattre Terrax, et l'écureuil fut visé par Deathurge, qui clame vengeance pour être condamné à rester sur Terre sous la forme d'un écureuil. Tippy-Toe parvient à piéger Deathurge et le battre. Pendant l'arc Civil War, Tippy-Toe rejoint les Champions des Grands Lacs, s'alignant avec le groupe pro-enregistrement d'Iron Man.

Tippy-Toe peut comprendre les commentaires de sa partenaire, se plaignant quand Doorman (en) ne la compte pas comme membre sûre pour une mission. Elle a également été vue utilisant des outils humains, comme un tournevis[14] et un mixeur, ce qui a énervé Mister Immortal (en) qui s'est plaint que l'écureuil cassait l'appareil en se préparant des smoothies[7].

Accueil[modifier | modifier le code]

L'auteur Brian Michael Bendis a mentionné la popularité du personnage parmi les auteurs et la décision unanime d'en faire la nurse dans New Avengers. Après avoir annoncé le rôle du personnage à la Comic-Con de 2010, Bendis a décrit la réaction du public comme folle et comparable à l'arrivée de Stan Lee dans la pièce[20].

Le cocréateur Will Murray et l'ancien éditeur en chef Joe Quesada souhaitaient également le retour du personnage, le premier voulant créer un ennemi capable de résister à Squirrel Girl[4] et le second annonçant (avec humour) l'envie de lancer une série intitulée Squirrel Girl Destroys Your Nuts![21].

UGO Networks a classé Squirrel Girl parmi les « Femmes par lesquelles on a honte d'être attirées »[22] ainsi que parmi les super-héros mineures qu'ils apprécient tout de même[23].

Le site IGN a accueilli positivement l'apparition de l'héroïne dans la série principale New Avengers, où le personnage est dépeint de façon plus humaine et avec des ambitions autres qu'humoristiques[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u et v « Encyclopédie - Écureuillette », marvel-world.com (consulté le 24 juin 2018).
  2. Ditkomania #79
  3. (en) « Marvel Super-Heroes (Marvel, 1990 series) », Grand Comics Database.
  4. a et b (en) « Will Murray, Editor of "Doc Savage" », sur JazmaOnline.com,
  5. New Avengers vol. 2 #7
  6. (en) Cable & Deadpool #30, Marvel Comics.
  7. a b c d e f et g GLX-Mas Special (décembre 2005)
  8. (en) She-Hulk (vol. 2) #12-13, Marvel Comics.
  9. Marvel Super-Heroes vol. 3 #8
  10. a b et c Great Lakes Avengers #4
  11. a et b I (Heart) Marvel: Masked Intentions
  12. Thing vol. 2 #8
  13. Cable and Deadpool #30
  14. a et b Deadpool/GLI Summer Fun Spectacular
  15. Age of Heroes #3
  16. a et b New Avengers Vol. 2 #15
  17. (en) The Unbeatable Squirrel Girl #4, Marvel Comics.
  18. Squirrel Girl sur marvel.com
  19. Great Lakes Avengers #3
  20. (en) « Interview with Brian Michael Bendis », sur Newsarama.com,
  21. (en) « Joe Quesada Interview », sur Comic book Resource.com (consulté le 20 septembre 2011)
  22. (en) Aubrey Sitterson, « Women We're Ashamed to Be Attracted To », sur ugo.com,
  23. (en) Matt Patches, « The D-List: Superheroes We Love, That Still Kind of Suck », sur ugo.com,
  24. (en) « Avengers #15 review », sur IGN.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]